Chrome 56 signe le déclin de Flash Player sur Chromebook

Google veut accélérer le web et bascule par défaut en HTML 5 au détriment du flash

Ce n’est pas une surprise pour ceux qui suivent un peu l’actualité de Google, le géant de la recherche à décidé de fluidifier le net en désactivant progressivement Adobe Flash juger trop lourd, trop lent et d’un autre temps.

Les développeurs du navigateur web chrome, ont prévus plusieurs solutions pour que les utilisateurs puissent quand même continuer à utiliser le flash sur leurs site internet préférés, mais pour cela il faudra faire quelques petites manipulations en fonction des demandes de la page web visitée.

Contenu flash directement chargé à l’ouverture

Lorsque l’utilisateur rencontre un site qui tente de charger directement le Flash Player et qu’il n’a pas encore été approuvé, une invite s’affiche (une fois que l’utilisateur clique sur son contenu) demandant l’autorisation d’exécuter Flash Player sur ce site. Si les utilisateurs autorisent Flash Player à s’exécuter, Google  stockera  cette préférence et actualisera la page avec Flash Player activé par défaut 

 

La redirection pour télécharger Flash Player

Certains sites web, demandent aux utilisateurs de télécharger le plugin Flash Player, lorsqu’ils ne le voient pas installé. Une fois que l’utilisateur clique sur le lien de téléchargement (c’est-à-dire get.adobe.com/flashplayer), Google intercepte la demande, annule la navigation et présentera plutôt l’interface utilisateur à « Autoriser Flash Player …« , avec un comportement conforme au flux précédent.

Contrôler l’utilisation de flash player 

SI google prends la mains sur l’utilisation ou non par défaut de adobe flash player, chaque utilisateurs peut s’il le souhaite agir site par site sur l’exécution de flash. Pour cela rien de compliqué il suffit de cliquez sur l’icône de verrouillage pour autorisations Flash directement à partir des paramètres du site. 

 

Activer la fonctionnalité expérimentale :

Il est possible sur la page de fonctionnalités expérimentales de chrome, d’activer ou de désactiver la fonction HTML préférer à flash. 

Rendez-vous sur l’URL chrome://flags/#prefer-html-over-flash puis sélectionnez l’option Activée

Avec toutes ces solutions présentées, Google vous permet de rester maître de votre Chromebook et d’utiliser Html5 ou Flash à votre discrétion. Evidemment je ne peux pas vous dire combien de temps le géant de la recherche nous laissera cette possibilité mais la feuille de route mise en ligne vous en dira plus.

Que pensez-vous du retrait progressif de Flash player sur Chrome ? Donnez-moi votre avis, posez-moi vos questions dans la suite de cet article à travers vos commentaires. 

Source Google

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Vous avez aimé cet article et voulez participer à la réussite de Mychromebook rendez-vous sur Tipeee en cliquant sur le bouton tip! pour devenir actif en devenant membre premium

tipeee-tip-btn Vous pouvez aussi nous aider via Paypal en suivant le lien Paypal

5 comments

  1. HAUSMAN Reply
    Bonjour,

    Merci pour votre site très clair et détaillé ! Néanmoins après avoir suivi scrupuleusement chaque point, cela ne fonctionne toujours pas … On me demande toujours le dernier plugin Flasplayer et à jour en m’envoyant sur le lien : https://get.adobe.com/fr/flashplayer/, et arriver sur cette page, on me stipule que mon chromebook à déjà la dernière version à jour …

    Avez vous une solution à mon soucis ?

    Vous remerciant sincèrement pour votre aide.

    • casetou Reply
      j’en ai profité pour aller sur votre site :

      super le court métrage contre la chasse.

      Et superbes photos de la nature.

      J’habite une région , le Calvados, infecté de nuisibles …. les chasseurs!

      Cdt et merci

      gilles

       

  2. casetou Reply
    C’est plutôt une bonne nouvelle, cela fait des années que ce truc plante régulièrement!

    Je regretterai pas!

    Malheureusement pas mal de sites et de jeux utilisent Flash.

    Heureusement que Google a prévu une alternative.

    Mais si le but est d’éradiquer Flash , comme l’avait tenté Apple il y a quelques temps, c’est pas une bonne stratégie.

    Apple , d’ailleurs, avait fait marche arrière.

     

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *