Google annonce réfléchir à un bloqueur de Pub intégré à Chrome et ChromeOS

Google part en chasse contre les publicités intrusives du Net avec Chrome.

Alphabet Inc., la maison mère de Google, envisage d’introduire une fonction de blocage de publicité dans les versions bureau et mobile de son navigateur Chrome, c’est ce que nous rapporte The Wall Street Journal

Cette annonce est très étonnante lorsque l’on connait le business model de Google, axé principalement sur le ciblage publicitaire à l’aide de  AdSense et de AdWords.

Pourquoi bloquer les publicités du net ?

D’après les premiers échos, la fonction de blocage de publicités que Google souhaiterait activer serait plus proche d’un filtre que d’un bloqueur à proprement parler. Le géant du net a à cœur de fournir la meilleur expérience utilisateur possible depuis son navigateur web.

Pour rendre le net meilleur, Google souhaite simplement filtrer les publicités trop intrusives, et supprimerait les formats publicitaires tels que les pop-ups, les annonces vidéos jouées automatiquement avec le son et les annonces « pre-roll » avec compte à rebours qui sont considérées comme « sous le seuil d’acceptabilité des consommateurs. »

Ce bloqueur de publicité intégré à Chrome, et de fait à nos Chromebooks, éjectera automatiquement toutes les annonces jugées fautives , sans aucune manipulation de la part de l’utilisateur.

Cela va donc changer la donne, et obligera les propriétaires de sites internet à mieux sélectionner leurs annonceurs pour respecter enfin l’utilisateur.

Google voudrait-il tuer la poule aux œufs d’or ?

Vous êtes en droit de vous demander pourquoi Google part en chasse contre les pubs. La réponse est en fait assez simple.

Au cours de l’année 2016, près de 26% des utilisateurs américains ont installés et utilisés un logiciel type adBlock afin de limité l’affichage de publicité et cela sans aucune distinction , enfin pour les plus intègre. Comme google génère environ 60 milliards de dollars rien qu’avec ces publicités, il est logique que la firme commence à se poser quelques questions.

Google va couper l’herbe sous le pied des ad-bloqueurs et proposera directement sa propre version de la censure, en choisissant de laisser passer toutes les publicités jugées honorables et en bloquant celles qui amoindrissent l’expérience de l’internaute. Evidemment les annonces adSense sont toutes honorables ! En passant sur son propre outil de blocage, Google espère que les utilisateurs n’utiliseront pas d’autres outils. Cela évitera au géant de la recherche de continuer à payer des sociétés de logiciel comme EYEO GmbH pour faire apparaître ces annonces adSense comme « Annonces Acceptables »

Grace à ce nouvel outil, Google maîtrisera encore plus l’affichage des publicités et obligera les Annonceurs soit à passer sur adSense, soit à adopter le choix de Google sur les formats publicitaires.

Jugé, Juge et parti de la publicité en ligne

Ce qui me surprend beaucoup avec cette annonce qui semble très sympathique et tout à fait altruiste, c’est que Google, qui règne déjà en maître sur le web avec son navigateur Chrome qui représente 47,5 % du marché américain ( d’après StatCounter) qui à détrôné  dernièrement le système d’exploitation Windows avec Android pour nos sessions de surf , peut-être coupable de position ultra dominante et pourrait détruire la pluralité du net en tuant les petites structures qui travaillent sur ce marché.

Avec un tel pouvoir entre les mains, la firme de Mountain View pourra, sous prétexte d’améliorer son navigateur web, mais aussi l’expérience client, dominer sans partage toutes les ressources du net.

Que pensez-vous de cette nouvelle fonctionnalité qui arrivera visiblement dans les prochaines semaines ? Donnez-moi votre avis, posez-moi vos questions dans la suite de cet article à travers vos commentaires.

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Vous avez aimé cet article et voulez participer à la réussite de Mychromebook rendez-vous sur Tipeee en cliquant sur le bouton tip! pour devenir actif en devenant membre premium

tipeee-tip-btn Vous pouvez aussi nous aider via Paypal en suivant le lien Paypal

2 comments

  1. John Reply
    Perso pour le moment j’utilise Chrome + ublock Origin et tout va pour le mieux : je respire.

    Après c’est vrai que Google est un modèle d’intégration des publicités dans toutes ses interfaces. Dans Gmail ou dans le résultat d’une recherche Google, je n’ai jamais été gêné par les annonces pourtant bien présentes mais pas invasives (et quelquefois même bien utiles car pertinentes).

    J’ai hâte de tester cet adblocker en natif dans Chrome.

  2. Fouine26 Reply
    Google pourra ainsi se prévaloir de supprimer les pubs ce qu’un utilisateur lambda appéciera et bcp installeront Chrome. Pour l’utilisateur averti cela ne changera rien, il sait que cette fonctionalité ne filtre que la partie émergée de l’iceberg. Ce n’est pas pour rien que de nombreuses personnes sont passées d’ADblock à µblock Origin par exemple.

    J’espère juste que cette fonctionnalité ne bloquera pas les autres modules.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *