Google fait évoluer sa politique de fin de vie pour ses Chromebooks

Google révise les clauses de mise à jour de nos Chromebooks

Souvenez-vous, en 2014, Google éditait une politique de fin de vie pour Chromebook, qui nous permet de savoir combien de temps nos appareils Chrome supporteront les mises à jour logiciel, qui les rendent plus performants, tant au niveau matériel que logiciel. Toutefois, les avancées technologiques et matérielles finissent, avec le temps, par rendre les appareils obsolètes.

Ainsi, Google ne peut pas maintenir indéfiniment la compatibilité des anciennes tablettes avec la configuration des appareils ni avec la réception de contenus provenant de Google Play for Education. De la même façon, le Géant du web ne peut pas garantir la mise à jour des anciens appareils Chrome de façon à exploiter les nouvelles fonctionnalités du système d’exploitation.

Pour ces différentes raison, Google expose un règlement en matière de mise à jour automatique.

Règlement général de mise à jour 

  • Lorsqu’un appareil atteint la date d’expiration des mises à jour automatiques, le modèle en question est considéré comme obsolète et les mises à jour logicielles automatiques de Google ne sont plus garanties.
  • Les clients Google Chrome pour les entreprises et les établissements d’enseignement qui utilisent des appareils dont la date d’expiration des mises à jour automatiques est dépassée ne bénéficient plus de l’assistance complète  (service d’assistance Google Cloud ou Google for Education).
  • Les clients Google Chrome pour les entreprises et les établissements d’enseignement qui utilisent des appareils dont la date d’expiration des mises à jour automatiques est dépassée peuvent rencontrer des difficultés pour gérer leurs appareils via la console d’administration Google ou pour exploiter les nouvelles fonctionnalités de gestion.
  • Google communique la date d’expiration des mises à jour automatiques de chaque modèle sur la  page de « Règlement en matière de mise à jour automatique » , dès son lancement, pour que les clients aient le temps de prendre leurs décisions d’achat
  • Les dates d’expiration des mises à jour automatiques peuvent être retardées, mais jamais avancées. Elles interviennent au moins six ans et demi (appareils Chrome) après le lancement de la plate-forme matérielle (ou, pour certains appareils Chrome anciens, au moins cinq ans après leur lancement).
  • Tant que les modèles d’appareils Chrome n’ont pas atteint leur date d’expiration des mises à jour automatiques, leur système d’exploitation est mis à jour automatiquement et ils peuvent être gérés via le service de gestion Chrome pour les entreprises et les établissements d’enseignement.
  • La date de fin de commercialisation d’un modèle d’appareil est décidée par le fabricant et n’a aucun rapport avec la date d’expiration des mises à jour automatiques. Par conséquent, la date de fin de commercialisation n’est pas indiquée dans le tableau.

Les grands changement chez Google

Au travers de cette charte, Google nous offre de très grands espoirs quant à l’évolution de nos Chromebooks.

Le premier changement et non des moindres, n’est autre que la modification de nom de cette politique, en effet nous sommes passés d’une politique de fin de vie à Règlement en matière de mise à jour automatique, une belle nuance qui ne peut que nous ravir, puisque Google ne signe plus la mort d’un appareil, mais simplement l’éventuelle non mise à jour de ce dernier.

La seconde annonce est sur la période pendant laquelle nos Chromebooks seront mis à jour, et elle nous fait gagner presque 18 mois supplémentaires en passant de 5 ans à 6 ans et demi.

Que pensez-vous de cette excellente nouvelle ? Donnez-moi votre avis et posez-moi vos questions dans la suite de cette article à travers vos commentaires.

Source

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Vous avez aimé cet article et voulez participer à la réussite de Mychromebook rendez-vous sur Tipeee en cliquant sur le bouton tip! pour devenir actif en devenant membre premium

tipeee-tip-btn Vous pouvez aussi nous aider via Paypal en suivant le lien Paypal

9 comments

  1. JadEstuaire Reply
    Le PC et le MAC font partie d’une époque ou l’on travaillait sur le PC et/ou le MAC, puis avec le temps ces micro-ordinateurs ont pu accéder au Net.

    Le Chromebook lui est pensé comme une console connectée ou tout se fait sur le Net, d’ou sa simplicité.

  2. Pierre Reply
    Le problème que j’ai constaté et que bien souvent suite à une mise à jour de l’OS du Chromebook certains programmes ne sont plus à jour et ne fonctionnent plus; je pense à Molotov TV qui fonctionnait parfaitement, la semaine passée, une mise à jour a été faite sur l’OS et depuis je n’ai plus d’image ça c’est un problème !!  (fonctionne bien sous Linux et Win10)

    C’est aussi le cas très certainement de VLC qui en fonction des mises à jour fonctionne ou ne fonctionne plus…

    Est ce que quelqu’un d’autre connait ce problème ?

    Par contre que l’évolution des Chromebook anciens ne seront plus suivis dans 5 à 6 ans, peut paraître normal compte tenu de l’évolution des composants des Chromebook, et surtout de la multitude des modèles Cbk.

    Ce sera le cas de mon Asus Chrome Chromebook C200 >>Mai 2019  🙁

    • Nicolas Post authorReply
      Hello pour ma part pas de probleme avec motolov et VLC depuis la derniers mise à jours, j’irai même dire que les appli sont plus fluide
      • Pierre Reply
        J’ai oublié de préciser que VLC et Molotov marchent parfaitement sur mon smartphone donc …. sauf le Chromebook voilà pourquoi je suis un peu étonné !!

        – s’agit-il d’une mise à jour qui a été mal exécutée (je suis en Dev Version 58.0.3027.0 (Build officiel) dev (64 bits)

        – je vais tenter de voir si je peux faire une mise à jour

        merci Nicolas

        • Pierre Reply
          Encore une mise à jour !!
          Version 58.0.3029.6 (Build officiel) dev (64 bits)

          cette fois il persiste à démarrer en US, je passe en FR pour me connecter sur mon compte et dès que  Chrome démarre il revient en US !!

          et…. il me désactive certaines extensions !!

          à suivre

          🙁

           

           

    • John Reply
      J’ai constaté également des plantages dans des appli Android et COG m’indique une  consommation impressionnante de RAM (quasi 100% en permanence). Je suis donc revenu en canal stable pour profiter d’un système fluide.

      Si Google a laissé le Playstore en beta pour le moment c’est je pense que tout est loin d’être optimisé pour une utilisation quotidienne par le grand public.

      Patience…

  3. plumachau Reply
    La vraie bonne nouvelle, serait que Google « libère » les Chromebook en fin de vie et autorise l’installation d’un autre OS, je sais qu’on peut mettre Linux, mais la bidouille n’est pas pratique !
  4. serge sommier Reply
    Bjr,

    Je ne vois pas mon Acer R13 dans la liste en question, why ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *