Pendant l’entretien le chroniqueur lui propose ce mot de passe “limpbiscuit4eva”, et contrairement à tout ce que nous pourrions penser ce mot de passe n’est pas renforcé et ne tiendra pas une seconde aux tentatives de forçage.

C’est quoi un bon mot de passe ?

La question est bonne, est visiblement pour trouver un mot de passe sécurisé il faut juste penser autrement, et en lieu et place d’un “Mot de passe” il sera judicieux d’utiliser une “Phrase de passe“.

Je vous vois déjà vous tirer les cheveux en vous demandant comment mémoriser une phrase complète alors que vous avez du mal à retenir un simple mot, voici l’exemple mnémotechnique que Edward Snowden donne : « margaretthatcheris110%SEXY » (Margaret Thatcher est 110% sexy). Il est évident que cette phrase protégera beaucoup mieux qu’un simple “1234” ou “password“.

Regarder l’interview de Snowden

Générer vos phrases de passe:

Je sais que c’est un peu compliqué de se souvenir d’une phrase alors voici mon petit truc mnémotechnique pour avoir un mot de passe personnaliser par site, ou adresse mail.

  • La première chose que je fais c’est d’intégrer le nom du site, ou service dans ma phrase.
  • Ensuite je change toutes les sonorités en chiffre façon SMS , exemple le “de” en “2
  • J’intègre des symboles
  • Utiliser des majuscules et des minuscules
  • et dans la mesure du possible d’y intégrer une ponctuation

Mon exemple pour GMail (n’essayez pas sur mon mail c’est pas cette technique que j’utilise sur Gmail 😉),

J’aimeregarderGMAIL2*/jours!

Vous l’aurez compris ma phrase est la suivante:

J’aime regarder gmail deux fois par jours !

On y retrouve des majuscules, et des minuscules, des symboles “* / !” et un chiffre “2“, avec cette technique mettez vos données à l’abris des petits malins qui se font la main sur vous, et si vous n’êtes pas en possession des codes de lancement nucléaire vous ne risquerez pas d’intéresser le gros méchant.

Que pensez-vous de cetarticle? Donnez-moi votre avis, vos techniques de mémorisation dans la suite de ce post à travers vos commentaires.

Source