Macbook vers Chromebook; itinéraire d’un changement réussi.

Élargir son horizon c’est le choix que kunarks à fait en passant de Macbook à Chromebook 

Beaucoup me demande si les chromebooks sont de bon appareils, la plupart du temps j’essaie de répondre en mettant en avant les avantages de l’environnent Google, mais aujourd’hui c’est Kunarks alias Nicolas, qui nous donne sa vision et les pourquoi du passage de Macbook à Chromebook. 

Fan inconditionnel d’Apple depuis l’Iphone 3G, j’ai craqué pour bon nombre de produits estampillés par la pomme depuis. En quelques années je m’étais donc entouré d’une pléthore d’appareils me facilitant la vie en créant un écosystème complet. Jusqu’à ce jour de novembre où la lumière m’est apparue …

Alors non, je ne renierai pas ces nombreuses années où j’attendais religieusement chaque keynote pour voir quelle nouveauté allait venir s’ajouter à ma collection. Je considère toujours qu’Apple fait un travail remarquable en terme de design, de qualité et d’accessibilité, mais ; car vous pensez bien qu’il y a un mais, raison sans laquelle je n’écrirais pas ces lignes, en voulant nous rendre la vie plus facile, la firme californienne nous enferme dans sa bulle.

Alors oui on y est bien, c’est confortable, on ne se pose que peu de question, tout y est facile à faire. Mais voilà, si on cherche un peu, on se rend compte que tout ce confort nous empêche de faire une foule de chose, dont on ne soupçonnait même pas les possibilités ! Pour faire simple je pourrais utiliser une analogie avec le film Truman Show ; à l’intérieur c’est douillet et calme, mais une fois qu’on sait qu’il existe autre chose, on veut se libérer !

C’est après avoir découvert ce que pouvait apporter Android et l’ensemble des outils de la suite de logiciels Google, que j’utilisais pour commencer via le navigateur Chrome sur mon Macbook, que je me suis rendu compte que de cette manière je pouvais éviter pour commencer la fastidieuse sauvegarde nécessaire de l’ensemble de mes macs, la perte éventuelle de données et surtout avoir accès partout à mes documents. Certains me diront que le Cloud d’Apple permet ce genre de chose, mais ceux là ne doivent pas utiliser souvent Work et échanger des fichiers avec des utilisateurs d’Office. La quantité d’extensions disponible pour Chrome et l’accès à Google Play ont fini de me convaincre.

[…]Google forment un tout bien plus efficace techniquement que la petite famille Apple […] ici les possibilités semblent infinies…

Venons en à présent plus précisément sur les raisons du choix d’un Chromebook. Le prix reste au départ le principal argument ; pour un pc sous chrome aux allures de Macbook aluminium (Acer Chromebook 14 CB3-431-C10S – 14« ), je n’ai payé que 265 euros. Mon dernier Macbook m’en avait coûté près de 1000. De même, si on fait un rapide calcul, l’écosystème complet d’Apple se chiffre dans les environs de 2500€ pour l’ensemble Iphone, Macbook, Time Machine et Apple TV, contre 1000 à 1200€ (selon le modèle de Chromebook) pour les mêmes fonctions chez le couple Android/Google (les mobiles haut de gamme sous Android se situant dans la même fourchette de prix). Toutes ces pièces du puzzle Google forment un tout bien plus efficace techniquement que la petite famille Apple.

La diffusion de vidéo et/ou photo du chromebook ou mobile vers la TV via Chromecast et beaucoup plus fluide ; lecture, avance rapide, formats lus, tout répond au doigt et à l’oeil. Il en est de même pour la musique, Google Play Music est tellement moins contraignant que l’usine à gaz Itunes. Je continue de penser qu’avec les appareils à la pomme, l’expérience utilisateur est inégalable en terme d’esthétique, mais ici les possibilités semblent infinies…

Une fois passé l’enthousiasme du changement, il restera à voir sur le long terme si l’utilisation de ce nouvel outil conserve tout ses attraits ; chose que je ne manquerai pas de partager avec vous dans les semaines à venir.

Avez-vous déjà envisagé de franchir le pas, où peut-être est-ce déjà fait ? N’hésitez pas à partager votre expérience avec nous dans les commentaires.

Vous avez aimé cet article et voulez participer à la réussite de Mychromebook rendez-vous sur Tipeee en cliquant sur le bouton tip! pour devenir actif en devenant membre premium

tipeee-tip-btn Vous pouvez aussi nous aider via Paypal en suivant le lien Paypal

6 comments

  1. JadEstuaire Reply
    Dans le futur, quand mon Macbook Air sera devenu obsolète c’est probablement vers un Chromebook que je m’orienterais, l’utilisation d’un micro-ordinateur ne se résumant plus qu’à du surf sur internet et quelques mails.
  2. Bullabs Reply
    J’aurai tellement à redire sur cet article…
    Il y a tellement de différence entre un macbook et un chromebook que je suis stupéfait de lire un article pareil.

    -On peut trouver chrome os plus simple/sympa que mac os, ok, mais on ne peut pas le trouver plus riche, ou plus ouvert. A commencer par l’ouverture des standards (je pense notamment à caldav et cardav aucunement supporté par google… Donc en gros je peux synchroniser mes calendriers depuis mon nas sur les applis Apple en natif, mais pas sur mes services google)

    -Ensuite, l’os est une chose, les application en sont une autre (et c’est là où l’on passe le plus de temps) le chromebook il faut l’oublier si vous voulez faire de la musique, ou du graphisme. Il y a sans doute des simili appli (raccourci vers des sites internet) qui vont donner le change… jusqu’à ce qu’on ait vraiment besoin de les utiliser… Sur Mac lancez GarageBand, Logic, la creative suite ou les appli de chez Serif (Affinity Photo ou Designer) et j’imagine que sur windows c’est pareil. Bref la soi disant supériorité technique du chromebook reste à démontrer. (d’autant plus qu’on peut utiliser les services google depuis un macbook, mais on ne peut pas utiliser GarageBand sur un chromebook; qui peut le plus peut le moins)
    Et ne venez pas me parler du Google Play Store, en soi c’est une très bonne nouvelle pour les chromebooks, mais aujourd’hui à part les jeux rien de sérieux, cela changera peut etre avec le temps.

    -Enfin les services Google: Alors oui il y a du très bon: Maps, Photo, la recherche ou encore gmail (même si je n’aime pas leurs dernières evolutions sur les classements des mail par fonctions), les Google Docs sont bien aussi (mais on attends les templates depuis quoi? 2 ans ? dispo qu’en langue anglaise) mais préférer Google Play Musique à iTunes (ainsi que leur pendant mobile) j’en reste coi. J’ai essayé mais l’interface est moche, la gestion des tags quasi inexistante, les preferences/paramètres inutiles (super le feu de cheminée chromecast, mais rien pour classer mes albums d’un artiste par date…). Bref, Spotify à la place d’iTunes ok, mais Google Play Music, non.

    – Pour terminer et c’est un avis personnel, la différence majeure entre un appareil Apple et un chromebook tient à l’utilisation des informations personnelles. Il ne fait aucun doute que Google utilise tous ces services pour établir un profil de ces clients le plus réaliste possible et pour valoriser les publicités qu’il va vous afficher. Ce n’est pas interdit par la loi mais doit rester dans la tete de tous les utilisateurs qui foncent vers le « tout google »,

    Si je devais juste dire une phrase à l’auteur ce serait celle là: Je pense que vous faites erreur quand vous résumez l’experience Apple en une experience esthétique, par contre VOUS n’avez peut être pas besoin de Mac et aujourd’hui il est vrai que les chromebooks peuvent répondre à de plus en plus d’utilisateurs.

    D’ailleurs on entend souvent dire qu’Apple enferme ses utilisateurs vers ses services etc… mais connaissez vous des utilisateurs de chromebooks qui n’utilisent pas les services de Google ?

    Cordialement,
    Jean

    • kunarks Post authorReply
      J’utilise une grande partie des produits et services Apple depuis près de 10 ans, et, pour une utilisation classique de cet ecosystème (bureautique, photos, musique, vidéos), je persiste à dire que Android/Google est plus performant. Encore un exemple ; l’impossibilité de lire dans des conditions normales des vidéos enregistrées avec un iphone sur une apple tv…et je pourrais citer une liste longue comme le bras d’exemples. Cela étant dit je vous rejoins sur certains points, mais en terme d’utilisation « grand public », et en gardant à l’esprit que le chromebook reste un second pc, je persiste et signe 🙂

      Bonne soirée et merci de votre commentaire.

      • Bullabs Reply
        Je comprends bien mais d’après moi la machine « grand public » d’Apple n’est pas le MacBook mais l’iPad (et qui se rapproche aussi d’un chromebook niveau prix).

        Et il y a un point dont je n’ai pas parlé c’est que je trouve toujours dangereux de ne se fier qu’à une seule marque (tout apple, google ou microsoft par exemple), « Il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier » est ma devise en ce qui concerne l’informatique, ce qui se traduit chez moi par des machines apple (mac mini, ipad), un nas Synology (d’ailleurs c’est un excellent complément à un chromebook à mon avis), un Chromecast, pas mal de services de google (gmail, search, gdocs…) mais aussi Dropbox, Spotify etc… je ne tiens absolument pas a avoir tout chez Apple, et je pense que ce serait une erreur; mais je pense la même chose du « tout google ».
        (d’ailleurs j’ai aussi un vieux chromebook samsung mais également une chromebox asus qui m’avait épaté c’est vrai; notamment sur la gestion de deux écrans ; super machine qui etait livrée avec souris et clavier pour 200€, le pied ! mais finalement je ne m’en servait quasiment pas)

        Mais votre retour d’expérience est intéressant, merci de l’avoir partagé.
        C’est juste que je trouve les guéguerres Android/iOS, mac OS/Windows, Apple/Google extremement lassantes et que d’après moi, il suffit d’évaluer ses besoins pour trouver son « bonheur informatique ». Il y a du choix et c’est très bien comme ça, mais « globalement » aucun choix n’est meilleur qu’un autre, c’est à chacun de trouver chaussure à son pied.

        • rd2002 Reply
          Excellente conclusion reste toutefois l’argument « prix ».qui demeure, au niveau, de l’ordinateur, en faveur du chromebook pour,à mon avis, une grande majorité de personnes dont l’activité est essentiellement de surfer. Bon dimanche à tous.
  3. Richard Reply
    J’utilise Chromebook depuis quelques années et j’en suis entièrement satisfait.
    Malheureusement je ne peux pas dire autant du matériel, mon premier était un samsung et après un an la charnière entre le couvercle et le clavier était HS mon deuxième c’est-à-dire l’actuel c’est un Asus après un an plusieurs touches ne fonctionnent plus donc je suis obligé d’utiliser le clavier virtuel ce qui pose pas mal de problèmes. Il vaudrait peut-être mieux de monter légèrement le prix et d’avoir un matériel plus fiable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *