Pourquoi les Chromebooks seront plus cher en 2017, et pourquoi c’est une bonne nouvelle ?

2017 promet d’être une année charnière pour les chromebooks, tant au niveau logiciel que matériel

Des produits qui arrivent à maturité

En premier lieu, l’intégration du Play store android à Chrome OS, qui semble bien partie, va rendre ce système bien plus attrayant en démultipliant l’offre logicielle (notamment, on l’espère tous, hors connexion).

Tous les anciens modèles ne seront pas forcement compatibles, et un certain niveau de matériel semble nécessaire pour rendre l’expérience optimale. Je pense entre autres à la taille du disque dur, parce que des applis android, ça peut vite être gourmand. Et si on regarde les standards de mémoire des smartphones actuels, les 32 gigas de ROM tendent à se généraliser. On pourrait également parler de l’écran tactile, de la RAM et du choix de l’architecture du processeur.

Ce qui m’amène à un second point: la qualité du matériel.
Historiquement, les chromebooks ont été des portables simples, rapides et pas chers. Ce qui explique leur succès dans les écoles, chez les étudiants, et accessoirement chez les seniors 😉
Mais qui dit pas cher dit aussi qualité moyenne. Ecran sombre et mal défini, clavier mou, touchpad approximatif… De nombreux commentaires pointent une qualité et une durée de vie limitée des premiers chromebooks.

Or, on voit apparaître aujourd’hui dans la lignée du Pixel des machines bien mieux finies et équipées (châssis en aluminium, écran tactile full HD, ports USB type C…), mais à des prix qui piquent un peu. Qui se sent de débourser jusqu’à 1000 € pour un chromebook ?  Jusqu’à présent, pas grand monde.
Oui, mais ça c’était avant. Parce qu’avant, avec un chromebook on ne pouvait rien faire sans connexion. Avant, avec un chromebook on n’avait pas d’applications. Avant, on ne passait pas tout son temps sur son chromebook !

Si on en croit le retour des utilisateurs, ces portables sont devenus pour beaucoup leur machine principale, et non plus un pc d’appoint. Dès lors, on peut légitimement avoir envie (et besoin) d’un plus grand disque dur, d’un meilleur écran, d’une connectique au top, et d’un produit un peu plus durable. Et tout cela a un coût… qui peut être contenu. On peut raisonnablement espérer voir apparaître d’ici la fin de l’année des machines de qualité sous la barre des 400€. Or, on a là un créneau intéressant : 400 €, c’est le prix d’entrée de gamme pour un pc à peu près correct sous Windows (tant qu’on est pas gamer). Un chromebook a besoin de composants moins puissants pour tourner, et du coup l’argent peut être investi dans la qualité du matériel.
A ce point d’équilibre entre software (de vraies applis hors connexion), qualité hardware et prix, le chromebook arrive à maturité, prêt à concurrencer sérieusement les autres solutions portables.

De mon point de vue, l’arrivée du Play Store est donc un formidable levier pour développer une offre de milieu de gamme axée sur la qualité. Et les constructeurs semblent vouloir suivre. Les deux modèles phares de ce début d’année (l’Asus Chromebook Flip C302, et le Samsung chromebook plus) en sont déjà un bon exemple, mais à des prix encore un poil élevés.

Du coup, que peut on raisonnablement exiger d’un bon chromebook en 2017 ?

  •  Le Play Store intégré nativement
  • Une autonomie de 10 h minimum
  • Un disque dur de 64 Go (si possible de type SSD pour une meilleure évolutivité)
  • Une mémoire vive de 4 Go
  • Un processeur avec un bon rapport économie d’énergie/puissance
  • Des ports USB type C (plus rapide, peut remplacer l’hdmi, permet la recharge à partir d’une batterie externe…)
  • Un écran tactile (notamment pour les applis android) full HD de bonne qualité

Le premier constructeur qui saura répondre à ce cahier des charges pour 399 € remportera à mon avis le jackpot. Mais encore faudrait-il que Google fasse l’effort de promouvoir ses machines en Europe, et que les marques suivent en distribuant ces modèles dans nos contrées.

Et vous, qu’attendez-vous d’un chromebook en 2017 ?

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Vous avez aimé cet article et voulez participer à la réussite de Mychromebook rendez-vous sur Tipeee en cliquant sur le bouton tip! pour devenir actif en devenant membre premium

tipeee-tip-btn Vous pouvez aussi nous aider via Paypal en suivant le lien Paypal

17 comments

  1. Yves Reply
    Une carte SIM ?

    La mienne est dans mon téléphone et rien de plus simple que d’activer la fonction de partage de connexion pour que mon ordinateur soit relié à internet en Wifi via la 4G de mon téléphone. Je ne vois pas ce qu’une carte SIM intégrée m’apporterait de plus si ce n’est de devoir payer un abonnement supplémentaire.

    • Nicolas Reply
      Je comprend votre point de vue, les smartphones sont de plus en plus simple à utiliser et le partage de connexion n’est pas compliqué à mettre en place, mais il faut peut-être voir l’usage pro, qui en mobilité ce balade de chantier en chantier qui ouvre son ordinateur plusieurs fois dans l’heure, et qui trouvera qu’avoir une connexion sans autre manipulation est plus simple et rapide que de mettre en liaison son chromebook et son smartphone.

      Avoir la Sim dans son ordinateur n’est qu’un confort de plus, comme l’erte un stylet sur un ordinateur ( pourtant il est facile de dessiner sur un papier et de scanner ensuite le document sur son ordinateur)

      Enfin ce n’est qu’un avis .. ravis d’échanger avec vous

  2. Andreguy DUBAR Reply
    Pour ma part…. je veux une carte SIM….

    Je suis sidéré que cette fonctionnalité ne soit pas généralisée..

    En effet le ChromeBook ne fonctionne bien que connecté… Or etre connecté sur un Wifi n’est pas toujours possible…

    Quand le metier est nomade.. (commercial, consultant, ..), dans le train, dans un café… etc…

    De ne pas avoir à se soucier de la connexion… via un partage de connexion ou autre… change tout…

    Personnellement, quand j’ai eu une tablette avec Sim, mon expérience a changé du tout au tout…. !

    « Silence assourdissant ..  » ? ! ?

  3. Milcent Emmanuel Reply
    Eh bien t’es mal renseigné sur le processeur OP1 de Rockchip, il a été conçu en partenariat non avec Samsung mais avec Google et c’est le premier d’une nouvelle génération de processeur conçus et optimisés pour les Chromebooks. Va voir sur Numérama il y a un article sur le processeur tu n’auras qu’à rechercher OP1 tu verras par toi-même (je l’ai déjà lu)
  4. John Reply
    Dans les caractéristiques souhaitables, je rajouterais quand même un clavier rétro-éclairé et une caméra avec une meilleure définition (le HD qui « bruite » c’est limite en 2017, même pour du Skype)
  5. John Reply
    Dans les caractéristiques souhaitables, je rajouterais un clavier rétro-éclairé et une caméra avec une meilleure définition (le HD qui « bruite » c’est limite en 2017, même pour du Skype)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *