Que faut-il retenir de Google I/O 2017 ?

Comme vous l’avez peut-être suivi sur le compte Twitter du CKB Show créé pour l’occasion Nicolas et moi avons essayé de vous faire vivre la Keynote de la conférence Google IO au fur et à mesure des annonces.

Cette année il y a eu moins d’annonces spectaculaires qu’au cours des années précédentes. Il n’y a eu aucune référence aux fameux projets “Moonshots” de Google X ou à ATAP et les projets Jacquard et Soli.

Au contraire les “valeurs sûres” de Google ont été mises en avant (Gmail, Google Photo, Assistant ou encore Android).

« AI First »

Sundar Pichai (CEO de Google) sur scène lors de Google I/O

Google a insisté sur la transition qu’il opère depuis plusieurs années de “Mobile First” vers “AI First”. Le site Google.ia lancé cette semaine témoigne de cette vision.

Concrètement il faut s’attendre à voir l’intelligence artificielle progressivement imprégner tous les produits de Google pour en améliorer certaines fonctionnalités de façon drastique. C’est le cas par exemple des traductions automatiques pour le sous-titrage des vidéos YouTube ou la recherche dans Google Photo.

Mais de façon moins visible l’intelligence artificielle va aussi simplifier certains usages et offrir des gains de productivité. Les réponses automatiques d’Inbox et de Gmail en sont un exemple.

Le nouveau Tensor Processing Unit de Google

Par ailleurs, Google ne s’arrête pas là. Fidèle à sa réputation de “société d’ingénieurs” le focus a aussi été mis sur l’ensemble des outils permettant aux développeurs tiers d’intégrer des bribes d’intelligence artificielle dans leurs propres applications. L’éventail des solutions proposées est très large. De l’API de détection de visage prête à l’emploi à la mise à disposition de clusters de TPU (Tensor Processing Units), Google cible autant les développeurs amateurs, que les laboratoires de recherche les plus en pointe.

L’invité suprise

Pour tous les développeurs Android, l’annonce à retenir de cette keynote est leF support officiel du language de programmation Kotlin sur Android par Google. Kotlin est à Android ce que Swift est iOS.

Ce langage existe depuis quelques année déjà et a vu son adoption croître au cours des 18 derniers mois. Mais l’annonce de son support officiel par Google est l’adoubement dont Kotlin avait besoin pour une adoption massive.

Google Assistant, star de la fête

Google Home

Enfin, si l’on ne doit retenir qu’un produit de cette keynote, c’est Google Assistant. Outre l’ouverture aux développeurs tiers, de nombreuses annonces ont été faites: l’intégration entre Chromecast et Google Home, l’arrivée sur iOS, l’intégration des transactions, etc… Google a d’ailleurs lancé un concours pour les développeurs.


On devrait donc voir de nombreuses “actions” (le nom données aux applications pour Google Assistant) arriver dans les semaines et mois à venir.

Qu’avez-vous pensé de la Google I/O et de notre suivi d’événement mi en place pour l’occasion ? Donnez-nous votre avis, posez-nous vos questions dans la suite de cet article à travers vos commentaires.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Vous avez aimé cet article et voulez participer à la réussite de Mychromebook rendez-vous sur Tipeee en cliquant sur le bouton tip! pour devenir actif en devenant membre premium

tipeee-tip-btn Vous pouvez aussi nous aider via Paypal en suivant le lien Paypal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *