Wave

11 avril 2022 par

CKB SHOW # 81 : chromeOS 100 et sécurité

Vous écoutez l’épisode 81  du CKB SHOW, votre rendez-vous Quinzomadaire qui parle de Google, de chromeOS et des Chromebook !  Toutes les quatre semaines, Google pousse une nouvelle version majeure de son système d’exploitation sur nos Chromebook. 2022 marque donc un tournant majeur pour Google et ses différents systèmes, en effet, les planètes sont enfin alignées pour que Chrome et chromeOS passe tous deux sur leur version 100. Aujourd’hui nous faisons le point sur chromeOS 100 et sécurité

Mais, avant d’approfondir notre dossier, il est important que vous sachiez que si ce podcast est mis à disposition gratuitement sur toutes les plateformes de podcast, c’est grâce à votre soutien financier sur Patreon. Si comme Michèle, Jonathan, Morgane, Arnaud et les autres, vous voulez nous soutenir, rendez-vous sur patreon.com/mychromebook et pour le prix d’un café par mois encourager le CKB SHOW et toute l’équipe à continuer notre travail.

Si vous désirez échanger avec nous et entre vous sur chromeOS et les Chromebook rendez-vous sur notre salon discord, le lien est dans les notes de l’émission … 

Pour m’accompagne ce soir, j’ai la joie d’accueillir Sylvain et notre mémoire technologie Laurent

Écouter le Podcast

Revoir le live sur Youtube :

Nous écouter sur vos applications de podcast :

chromeOS et Chrome à 100 pour 100

Le nouveau lanceur déployer pour tout le monde

Le lanceur est revenu à sa place initiale, en bas à gauche. Souvenez-vous en 2011, Google avait placé son lanceur d’application en bas à gauche, pour ensuite le positionner en plein écran. Annoncé officiellement par Google pour chromeOS 100, le lanceur d’application devait se retrouver de nouveau dans le coin inférieur gauche. Étonnement ce n’est pas le cas ! Cependant, si vous voulez le tester, il faudra encore activer une fonctionnalité expérimentale chrome://flags/#productivity-launcher.

. Que retrouvons nous dans le lanceur d’application :

  • Moteur de recherche qui nous permet de chercher en Local, sur internet, dans notre drive. Le résultat de recherche est affiché en catégorie :
    • Meilleure correspondance, cela peut être une appli, une application, un site ..
    • Les applications, quelles soient Android, Linux, ou chromeOS
    • Les sites web
    • Les fichiers, Local sou sur notre drive
    • Les paramètres
    • l’aide, avec les raccourcis
    • enfin les recherche Google Assistant

Les catégories du lanceur

En dessous du moteur de recherche, le lanceur permet de reprendre un fichier là où nous nous sommes arrêtés. Ainsi, nous pouvons ouvrir à nouveau l’un des 4 derniers fichiers Docs, Sheet pour continuer notre travail. Le résultat est affiché dans la rubrique “Reprendre où vous vous êtes arrêté”. 

Voici, une nouveauté attendue par les utilisateurs de chromeOS. Google permet enfin de trier les applications affichées dans le lanceur d’applications de deux manières différentes. Sur le clic droit de la souris, sur le lanceur, la fenêtre “Trier par” apparaît, nous pouvons choisir par Nom, de A à Z ou par Couleur.

Évidemment, vous l’aurez compris, le tri par nom rangera automatiquement par ordre alphabétique nos applications. Ainsi cela simplifiera notre recherche, même si j’avoue ne pas chercher manuellement mes applications, car le moteur de recherche est excellent. Il suffit de saisir les deux premières lettres de l’application pour que Google nous la retrouve instantanément. 

Le tri par couleur me semble plus intéressant, lorsque nous cherchons une application que nous avons sur notre Chromebook, mais que nous n’arrivons pas à remettre un nom dessus. Bien souvent la couleur prédominante de l’icône nous a marquée, alors il sera plus simple de recherche en fonction du code couleur.

Voici une autre astuce qui vous ne connaissez peut-être pas, mais qui me semble très intéressante. Pour y voir plus clair dans le lanceur d’application, il est possible de créer des dossiers d’icônes. Faites un clic tenu sur une icône et glissez-la simplement sur une autre icône. Immédiatement chromeOS créera un dossier, il est possible de le renommer. Une fois le dossier fait, vous pourrez y glisser de la même manière toutes les icônes que vous souhaitez ranger ensemble. 

Nouveau conteneur Android 

Avec la version 100 de chromeOS, le nouveau conteneur Android ARCVM (ARC Virtual Machine) est amené à s’installer sur plus de Chromebook. La principale différence entre ARC ++ (Android Runtine pour Chrome) qui est actuellement en service et ARCVM, est que ce dernier permet l’utilisation d’une machine virtuelle à la place d’un conteneur. 

Avez-vous reçu Android 11 ?

Pour savoir, si votre Chromebook a reçu la version 11 d’Android permettant l’emploi d’une machine virtuelle, effectuer les opérations suivantes :

  • ouvrir Paramètres de chromeOS et la rubrique Applications
  • cliquer sur Google Play Store / Gérer les préférences Android,
  • dans la nouvelle fenêtre  aller à la section Système > A propos de l’appareil
  • Enfin Dans la section Version d’Android, s’affichera la version(voir image ci-dessous)

Dans le cas où votre ordinateur fonctionnant sous chromeOS aurait la version 11, vous remarquerez immédiatement la mise à échelle de la fenêtre Android indiquant les paramètres Android. Si vous n’avez pas encore la version 11 d’Android, il ne vous reste plus qu’à patienter.

Alors qu’apporte l’Android ARCVM dans l’emploi de chromeOS ? Tout d’abord, une meilleure gestion de la mémoire des applications Android quand celles-ci fonctionnent en arrière-plan. Cela amène que celles-ci peuvent voir leurs affichages se modifier en temps réel. Ensuite, les fenêtres des applications Android s’adapteront au niveau affichage, permettant ainsi de ne pas être obligé à les redimensionner comme, c’était le cas jusqu’à présent. 

Enfin, la différence entre le conteneur et la machine virtuelle (VM pour Virtual Machine) est que cette dernière va imiter intégralement un serveur. À partir de là, on pourra dans un VM “invité” avoir un OS complet avec pilotes, binaires et même bibliothèques. L’intérêt étant vous l’aurez compris de lancer un OS comme Windows par exemple. 

Bien sûr, sécurité et maintenabilité sont les maîtres mots de la machine virtuelle que propose chromeOS. De même, les mises à jour de l’ARCVM seront complétement indépendantes de chromeOS

Pour l’emploi d’une machine virtuelle, l’ordinateur sous chromeOS devra en état de cause avoir plus de puissance que celui proposant le conteneur. On peut donc imaginer que des Chromebook ayant un petit processeur comme un minimum de mémoire ne pourront pas exploiter une machine virtuelle. À l’inverse, ceux ayant un processeur puisant comme beaucoup de mémoire sans oublier un important espace disque, exploiteront au mieux une VM. 

PWA l’application de demain

La PWA (Progressive Web Application) prend une place de plus en plus importante autant sous chromeOS que de manière générale sur les autres systèmes d’exploitations. Je rappelle qu’une PWA se consulte, comme un site web classique, mais depuis une URL sécurisée. Elle permet une expérience utilisateur identique à une application mobile, mais sans en avoir les contraintes (pas de passage par un store pour l’acquérir, utilisation de la mémoire moindre).

Comme la majorité des navigateurs web utilisent Chromium, en dehors de Firefox, il est possible d’installer une PWA. Cela passe par les paramètres du navigateur. Les avantages dans l’emploi d’une PWA par rapport à une consultation classique d’un site web sont une interaction et une réactivité entre l’utilisateur et l’application. De plus, en installant une PWA, nous ne sommes pas face à un raccourci, mais à un cadre qui est défini permettant ainsi de charger le contenu et non le contenant. 

À l’inverse d’une consultation d’un site web, il est possible de consulter le contenu d’une PWA en étant hors ligne. Cela passe par une mise en cache des données mises à jour lorsqu’elles retrouveront l’accès au réseau. Comme je l’avais indiqué ici même, les PWA peuvent être dupliquées dans tous les bureaux virtuels de chromeOS. Si vous êtes intéressé par ce type de support, ce lien vous présentant tous les articles traitant des PWA et paru sur le site de mychromebook, est à consulter. 

Si vous désirez créer une PWA, ce site vous permettra d’apporter votre édifice à ce type d’application.

Pourquoi la PWA est-elle l’application de demain ? Les raisons sont multiples, et je retiendrais principalement :

  • une installation rapide et permettant d’être opérationnel dans l’instant, accessibilité en l’épinglant dans l’étagère quand, il s’agit de chromeOS et même de l’utiliser pour ouvrir des fichiers directement à partir de l’application Fichiers.
  • des écrans paysagers plus grands, utilisation des périphériques d’architecture x86, emploi des fenêtres de forme libre et permettant le redimensionnement, utilisation du clavier, souris et trackpads comme méthodes de saisie.
  • une sécurité accrue à l’inverse d’un raccourci et une distribution dans le Google Play Store. 

La dictée vocale est bien plus pratique que vous ne le pensez ! 

Une évolution très intéressante sur chromeOS 100 vient donner un coup de fouet à notre productivité. Au départ, développée, comme un outil d’accessibilité à l’informatique, la dictée vocale et aujourd’hui devenu l’une des fonctionnalités que j’utilise beaucoup sur chromeOS. Pour remettre mon utilisation dans son contexte, généralement, lorsqu’une idée d’article me vient, je couche sur le papier mes réflexions, les unes derrière les autres, sans trop de cohérence, juste des idées. Pour ne pas perdre le sens de ma pensée, je n’utilise pas le clavier, qui lui m’oblige à réfléchir, à formater, bref, à écrire en bon français, et donc il me coupe dans ma réflexion. C’est ici que la dictée vocale de chromeOS intervient.

Je parle, mon Chromebook écrit. Il est devenu mon secrétaire 😉 

Dans la version 100 de chromeOS, Google vient d’ajouter une multitude de mots clé pour améliorer notre expérience avec la dictée vocale. Ainsi prononcer des mots comme, Annuler, supprimer, tout, sélectionner, etc pour interagir à la voix avec le texte que vous dictez actuellement. 

Personnellement, avant même que la dictée vocale soit arrivée sur chromeOS, je l’utilisais déjà dans Google Docs. Pour l’activer un simple raccourci clavier : Ctrl + Maj +S. Mais, depuis qu’elle est arrivée sur chromeOS, je l’utilise un peu partout. Dans mes mails, mes communications, chat (Facebook, WhatsApp…), bref, partout.

Activer la dictée vocale sur ChromeOS

Ce qui est intéressant, c’est que la fonction est implémentée par défaut dans l’OS de Google, il faut juste l’activer, pour cela :

  1. Rendez-vous dans les paramètres d’accessibilité de chromeOS, dans paramètres avancés
  2. Cliques sur Gérer les fonctionnalités d’accessibilités
  3. Puis Activer la dictée vocale (parlez pour saisir du texte)

À présent, il suffit d’utiliser le raccourci clavier Tout + D pour employer la dictée vocale. Attention, elle reste active en permanence, à partir du moment où nous sommes dans une fenêtre de saisie de texte.

Si vous me suivez, vous le savez très certainement j’utilise Family Link pour mon fils. Cela me permet de définir son temps passer devant son Chromebook. Je lui laisse une heure d’écran par jour, et définie une durée par applications ou jeux, indépendamment les unes des autres. 

Dans la version 100 de chromeOS, Google vient d’ajouter des outils de supervision qui permettent aux parents de gérer l’utilisation de YouTube via l’application, pendant qu’un élève est connecté à un compte Google for Education

Les élèves peuvent également accéder aux vidéos YouTube pour l’école même lorsqu’ils sont hors ligne grâce à une nouvelle version de l’application YouTube conçue spécifiquement pour chromeOS.

Linux et jeux sur chromeOS 

La version 100 de Chrome marque l’arrivée de Steam Alpha sur quelques machines(Acer 514/515, Spin 713….). Voici la méthode afin de vous connecter.

Alors pourquoi est-ce une nouvelle importante ?

Tout d’abord, parlons un peu de Steam. Nous parlons là d’une plate-forme de distribution de contenu en ligne orientée principalement vers les jeux vidéos et dont la création remonte à 2003.(Linux, Mac, Windows). Concrètement, elle permet aux utilisateurs l’achat de jeux vidéos (AAA, indépendants…) et de gérer la partie multijoueur, MAJ et différents outils.

Stream c’est également 132 millions de joueurs actifs par mois sur l’année 2021.

L’arrivée de cette plateforme sur chromeOS marque un tournant majeur dans la possibilité à notre OS préféré de pouvoir jouer et à moindre coût.

Nous reviendrons évidemment vers vous une fois un test effectué.

Je souhaite vous parler de manière générale de l’importance de l’industrie des jeux vidéos dans le monde. Le marché mondial pèse plus de 300 milliards d’euros dont 5.6 milliards rien qu’en France pour 2.7 milliards de joueurs actifs par mois.

À titre de comparaison, l’industrie cinématographique ne représente “que” 98 milliards.

Des actions pour différentes causes

Dernièrement Epic Games s’est engagé à verser tous les bénéfices de Fortnite entre le 20 mars et le 03 avril 2022 à l’aide humanitaire à destination des victimes de la guerre en Ukraine. (X Box s’est joint à la cause également). Ces 2 semaines ont permis de récolter 144 millions d’euros.

En France, on peut citer le Z Event qui regroupe une cinquantaine de streamers francophones pendant presque 3 jours et qui a récolté plus de 10 millions d’euros reversés à Action contre la faim.

Et vous pourrez participer à ces actions par la suite en jouant sur Chromebook à Fortnite via l’application Android ou le Nvidia Ge Force Now. Vous pourrez aussi soutenir le prochain Z Event en octobre 2022 en vous connectant sur Twitch via la page web ou l’application Android.

Créez vos propres GIF

Je ne pense pas que Stephen Wilhite aurait imaginé le 15 juin 1987 que son invention, créer dans son garage, prendrait autant d’ampleur en 2022. C’est, lui, qui à créer il y a 35 ans le GIF.  Et, nous sommes nombreux à les utiliser. Les réseaux sociaux sont très sûrement, les lieux où nous en trouvons le plus. Pour se démarquer nous cherchons toujours des Gif différent, expriment nos sentiments du moment, nos envies, notre mécontentement. 

Dans la version 100 de ChromeOS, Google à ajouter la fonctionnalité de création de gif directement dans l’application caméra de ChromeOS. Basculer en mode vidéo puis cliquez sur GIF, à présent vous pouvez transformer tout ce qui se trouve devant la webcam en Gif

Informations sur les appareils d’administration

Du côté de l’administration, Google déploie un nouveau rapport qui donne aux administrateurs informatiques une vue d’ensemble des appareils inscrits qui nécessitent une attention particulière. 

De plus, la nouvelle API de télémétrie Chrome permet aux administrateurs d’afficher des informations plus détaillées sur les appareils et de créer des rapports personnalisés pour lesdits appareils.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Soutenir MyChromebook.fr

Chrome Os cache bien des secrets ! L’équipe de mychromebook.fr vous propose des guides d’aide au démarrage et à la manipulation de ce système d’exploitation.

Acheter nos guides

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages et rémunérez L’équipe de Mychromebook pour son travail avec Patreon !

Devenez VIP Tipeee

Découvrez notre podcast

Le CKB Show c'est le podcast qui parle de Chrome OS, de Chromebook et de tout l'univers de Google

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: