Wave

25 mars 2021 par

Google va développer ses propres processeurs

L’année 2021 semble être une très mauvaise année pour les fabricants de processeurs. Il y a peu, Apple annonçait son premier processeur maison pour les MacBook porté bientôt sur les iMac. Sombrement appelé M1, il offre aux ordinateurs de la firme à la pomme une puissance encore jamais vue sur ce type d’appareil. Aujourd’hui c’est Google qui semble vouloir s’émanciper de Qualcomm pour ses smartphones. Une fuite assez sérieuse nous explique qu’elle va développer ses propres processeurs pour sa gamme Pixel. 

Google va développer ses propres processeurs avec Samsung

L’année dernière, nous avions pu voir le rapport d’ Axios qui  affirmait que Google travaillait avec Samsung sur un processeur sous le  nom de code Whitechapel. À l’époque toutes les sources concordaient vers une gravure en 5 nanomètres grâce aux technologies de Samsung. Bien sur,  les rumeurs annonçaient l’arrivée de WhiteChapel dans toutes les futures versions des smartphones Pixel dès 2021. Évidement nous pensons que le Pixel 6 de Google sera le premier à profiter de cette nouvelle avancée de Google

Photo de google-pixel-4a

Google Pixel 4a

Simple, minimaliste mais efficace, le smartphone Google Pixel 4 est là pour rendre votre quotidien plus facile, plus fluide et plus performant. Grâce à sa batterie très puissante et ses nombreuses fonctionnalités, il vous accompagne chaque jour dans votre vie et vous permet d’en garder de merveilleux souvenirs grâce à un appareil photo de grande qualité.

Les points clés

  • Ecran large 5,8″ soit 14,5 cm
  • Stockage très élevé 128 Go
  • Batterie longue durée 3140mAh
  • Mémoire RAM 6 Go
  • Le + : Ajuste automatiquement les couleurs et la luminosité de vos photos

Meilleurs prix

  • Boulanger 329.00 € Voir Boulanger
  • Fnac 329.00 € Voir Fnac
  • Darty 1 398.99 € Voir Darty
Ces prix ont été actualisés le 18/05/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Les indices ne manquent pas !

Lundi 22 mars 2021, Google annonce sur le blog Google Cloud que le vétéran des puces, Uri Frank, serait le nouveau vice-président de l’ingénierie de Google pour la conception de puces de serveur. Si vous ne connaissez pas URI, il faut savoir qu’il n’a rien de plus que 25 ans d’expérience dans l’industrie des puces chez Intel. Franck, c’est constitué une équipe de plus de 2000 personnes pour travailler autour des processeurs Google. Cette équipe sera répartie à travers le monde, en l’Israël, États-Unis ou encore l’Inde. 

En plus d’annoncer l’implication d’Uri dans la conception de puces de serveurs, Google a également profité de cette occasion pour mettre en lumière l’avenir de l’informatique de Google :

Au lieu d’intégrer des composants sur une carte mère où ils sont séparés par des pouces de fils, nous nous tournons vers des conceptions «Systems on Chip» (SoC) où plusieurs fonctions se trouvent sur la même puce, ou sur plusieurs puces dans un même boîtier. En d’autres termes, le SoC est la nouvelle carte mère.

Une page se tourne pour Intel et les autres ? 

Le processeur qui alimente un smartphone est un SoC. Nous connaissons le Snapdragon 888 qui alimente par exemple le  Galaxy S21 ou encore l’A14 Bionic de l’iPhone 12. Par simplification les Soc sont appelés Processeur, mais il faut savoir qu’ils contiennent d’autres puces clés en plus du processeur.

L’intérêt de Google à créer de nouvelles puces pour les serveurs ne prouve pas directement que le Pixel obtiendra une puce Google personnalisée ou que le Pixel 6 sera le premier téléphone Google alimenté par une puce Google. Il est certain que tous les appareils du moteur de recherche, ne pourront que profiter d’une à l’écosystème de géant. En maitrisant le Hardware et le Software, Google se rêve peut-être en nouveau Apple. 

Il est indéniable qu’en maitrisant toute la chaine de production Apple à parfaitement réussi se défaire d’Intel ou d’AMD avec les puces de la série A pour ses iPhone et processeurs de la série M qui alimentent désormais les MacBook. 

Google va développer ses propres processeurs pour améliorer tous ses appareils, qu’il soit téléphone ou Chromebook. Dans un billet publié sur le blog Google Cloud, l’entreprise déclare qu’il n’est « plus suffisant » de combiner des éléments sur une carte mère avec la latence inhérente à la connexion des fils. 

Je suis  certain que nous avons tout à gagner de voir Google produire ses propres Soc, car aujourd’hui les Chromebook et les Pixels sont déjà très performants, alors imaginer une fois l’ensemble maitrisé de A à Z.

Que pensez-vous de cette folle rumeur ? Donnez-moi votre avis, posez-moi vos questions dans la suite de cet article à travers vos commentaires.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Soutenir MyChromebook.fr

Chrome Os cache bien des secrets ! L’équipe de mychromebook.fr vous propose des guides d’aide au démarrage et à la manipulation de ce système d’exploitation.

Acheter nos guides

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages et rémunérez L’équipe de Mychromebook pour son travail avec Tipeee !

Devenez VIP Tipeee

Découvrez notre podcast

Le CKB Show c'est le podcast qui parle de Chrome OS, de Chromebook et de tout l'univers de Google

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :