Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views :

Mais que peut faire Google ?

/
/
/
159 Views

Le monde est une sorte de spirale ou régulièrement les mêmes peurs reviennent. Comme les reproches. Comme les conflits. Une sorte de répétition où l’on retrouve les mêmes mots, les mêmes images venant des mêmes gestes et ayant les mêmes conséquences. 
Et en cas de conflits, elles touchent en premier les enfants, car n’ayant pas encore la compréhension de la survie. Nous en voulons pour preuve la guerre entre l’Arabie Saoudite et le Yemen qui dure depuis bien trop longtemps. Un excellent reportage du New-York Times nous permet de mieux comprendre la cruauté de toute guerre.

Bassam Mohammed Hassan, qui souffre de malnutrition sévère et de paralysie cérébrale, dans un hôpital de Sana, au Yémen. (Photographie de 
Tyler Hicks
)

Pour vous donner un ordre de grandeur de ce qui se passe au Yemen, Declan Walsh auteur de l’article écrit, “Il y a maintenant un danger clair et immédiat d’une grande et imminente grande famine envahissant le Yémen“, a déclaré mardi le sous-secrétaire aux Affaires humanitaires, Mark Lowcock, au Conseil de sécurité. Huit millions de Yéménites dépendent déjà de l’aide alimentaire d’urgence pour survivre, a t-il ajouté, chiffre qui pourrait bientôt atteindre 14 millions, soit la moitié de la population du Yémen.
Les gens pensent que la famine n’est qu’un manque de nourriture“, a déclaré Alex de Waal, auteur de “Mass Starvation”, qui analyse les famines récemment provoquées par l’homme. “Mais au Yémen, il s’agit d’une guerre contre l’économie.”

Et pendant ce temps au antipode un autre conflit a lieu du côté de la cote Ouest des Etats-Unis d’Amérique. Ainsi des parents travaillant dans des sociétés high-tech interdisent aux nounous d’utiliser leurs téléphones pendant la garde des enfants. Dans les contrats qu’elles signent, il est stipulé qu’elles ne doivent pas avoir un quelconque appareil de type smartphone ou autre, pouvant si c’était le cas amener l’enfant à devenir accro à de tels outils informatiques. Je rappelle que les mêmes parents produisent ces appareils. Cela laisse donc supposer de la dangerosité de ceux-ci.

Si jusqu’à maintenant des caméras à l’intérieur du domicile des parents surveillaient les faits et gestes des nounous, il existe maintenant des “brigade de nounous” photographiant toute personne s’occupant d’un enfant tout en ayant un smartphone à la main et se trouvant dans un parc. L’instant d’après la photo est publiée sur un site avec l’inscription “Connaissez-vous cette personne ?” On en arrive à  la situation ubuesque où c’est l’un des parents qui précise qu’il appelait la nounou à ce moment là ou que c’était le parent lui-même qui se trouvait dans le parc. 
Ce qui n’empêche pas comme l’indique une garde d’enfant que “la plupart des parents rentrent à la maison et ils sont toujours collés à leur téléphone et ils n’écoutent pas un mot de leurs enfants“. Là encore un excellent article du New-York Times de Nellie Bowles que je vous conseille de lire, surtout si vous êtes un futur parent.

Folies de l’homme où les extrêmes n’ont plus de limites, mais heureusement sur le site mychromebook.fr nous sommes très raisonnables.

Le lundi 29 octobre vous avez appris que Google Assistant devient le compagnon de nos enfants. Nicolas vous a ainsi expliqué qu'”il y a quelques semaines Google a enrichi le panel d’interactions de son assistant avec cinq nouveaux partenaires français pour ravir parents et enfants. Une nouvelle rubrique intitulée “Enfants et Famille” propose désormais de nouvelles expériences conçues spécialement pour écouter des histoires, jouer et apprendre en s’amusant.” 

Google Assistant devient le compagnon de nos enfants

Mardi 30 octobre a été une date importante pour beaucoup d’utilisateurs du système d’exploitation de Google car ChromeOS 70 est arrivé sur le canal stable avec de nombreuses nouveautés. Beaucoup de changements avec entre autre une nouvelle barre d’état, l’étagère d’applications avec des icônes centrés et l’arrivée du clavier flottant avec la fonction Swipe.

ChromeOS 70 est arrivé sur le canal stable avec de nombreuses nouveautés

Toujours le 30 novembre dans un effet de manche dont il a le secret, Nicolas vous a expliqué comment remplacer Excel par Google Sheet sur Chromebook ou même sur Windows. Avec toutes ces informations sur Google Sheet vous vous devez d’être incollable sur le produit.

Remplacer Excel par Google Sheet sur Chromebook ou même sur Windows

Le mercredi 31 octobre Nicolas vous a fait découvrir le dernier né d’Asus portant le mystérieux nom de C523, un nouveau Chromebook de 15,6 pouces. Un tel engin risque fort de faire parler longtemps de lui, tellement il semble imbattable.

C523, un nouveau Chromebook d’Asus de 15,6 pouces.

Google Assistant dispose d’une nouvelle application Web “Listes et Notes” dédiée, tel était le titre de l’article proposé par Nicolas à la date du 1er novembre.

Google Assistant dispose d’une nouvelle application Web “Listes et Notes” dédiée

Pour terminer la semaine, vous avez pu connaître l’heure et la date avec l’extension BWNT. Une extension toute simple mais excellente dans ce qu’elle propose.

Connaître l’heure et la date avec l’extension BWNT

Je pourrais dire que c’est fini, mais ce n’est pas le cas, car comme à leurs habitudes, Nicolas et Thomas vous proposent le CKB Show du mois. Ils sont accompagnés pour la première fois de Thierry, un des plus fidèles poditateur du podcast.

Comme chaque semaine nous finissons avec ……

Oggy et les Cafards : Oggy contre les fantômes

Voilà c’est fini. Passez un bon week-end et n’oubliez pas….. à la semaine prochaine.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Linkedin
  • Pinterest

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :