Découvrez en vidéo Polarr, le photoshop Like gratuit sur Chromebook

La première chose m’ayant frustré lors de l’achat de mon Chromebook est l’absence de la suite Adobe et plus particulièrement de Photoshop.

C’est ainsi que je me suis mis à la recherche d’une alternative, qui se devait d’être un minimum fournie en fonctionnalités.

Cette recherche a abouti à la découverte de Polarr, un logiciel de montage gratuit et innovant, disponible sur iOs, Android, ChromeOS, Windows et OSX.

En quoi est-il intéressant ? Patience, j’y arrive.

L’intuitivité à l’honneur

La première grande force de Polarr est sa simplicité d’utilisation et son interface épurée allant droit à l’essentiel.

Ici, aucun système de calque laborieux à appréhender, tout ou presque s’effectue grâce à des sliders.

Ainsi, si vous connaissez un minimum les réglages à votre disposition en photographie, il vous suffit de trouver les sliders souhaités et d’appliquer les modifications désirées.

A l’inverse, si vous n’y connaissez rien, pas de problème. Vous pouvez utiliser l’outil d’amélioration automatique, qui fournit des résultats plutôt convaincants. Vous pouvez aussi simplement essayer les différentes options, les menus étant suffisamment simples pour que même un néophyte puisse s’y retrouver.

 

Les fonctionnalités

On arrive dans le dur: Que peut-on effectuer avec Polarr ? Et bien, l’application permet d’effectuer la plupart des réglages possibles sur des applications mobiles.

Luminosité, réglage des couleurs et de la saturation, exposition, ajout de filtres, de grains… Tout y passe. Même en ayant Photoshop et Lightroom à disposition, je me retrouve souvent à utiliser Polarr, qui suffit largement pour de légers réglages et pour le paramétrage des fichiers RAW.  

En passant, l’application n’est pas entièrement gratuite. Si vous souhaitez obtenir l’outil de réduction de bruit numérique, ces espèces d’artefacts ou de points qui gâchent vos photos prises en basse lumière, il vous faudra payer. Vous obtiendrez en prime quelques filtres supplémentaires. Bref, rien de révolutionnaire, à vous de voir si ces ajouts valent 20 euros.

Personnellement, je pense que je vais payer pour ces quelques fonctionnalités supplémentaires, ne serait-ce que pour soutenir le développeur, qui a rendu Polarr disponible sur toutes les plateformes, ce qui est rare mine de rien.

La vidéo :

Télécharger et installer Polarr:

Comme toutes les autres applications disponible sur le Chrome Web Store Polaar s’installe en quelques secondes, il suffit de vous rendre sur la page suivante pour télécharger et commencer à travailler vos images.

Polarr Photo Editor 3 for Google Drive
Polarr Photo Editor 3 for Google Drive

Bref, c’est tout pour Polarr, merci d’avoir suivi cette petite revue et n’hésitez pas à me faire part de votre propre expérience avec le logiciel dans les commentaires. Merci, et à la prochaine !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

9 réflexions au sujet de « Test vidéo: Polarr, une alternative à Photoshop sur Chromebook »

  1. Je dispose de la version Polarr Photo Editor MacOS version 3.4.2 (à moitié localisé), c’est assez simple mais honnêtement j’utilise plus souvent Photoshop Elements 15. Peut être l’habitude de l’interface Photoshop Elements me font privilégier ce dernier.

      1. Non, je suis toujours sur Macbook Air mais celui-ci montre des signes de fatigues depuis la MAJ vers MacOS Sierra, et il faudra que j’envisage son remplacement (le plus tard possible). Les produits Apple étant trop cher pour l’utilisation que j’en fais aujourd’hui j’envisage très sérieusement le Chromebook si le catalogue, des constructeurs sur ce type de produits, devient accessible en France ☺️

    1. Polarr est plutôt pas mal pour les novices comme moi, il se rapporche très bien au application mobile .. mais peux tu m’expliquer pourquoi Pixlr est mieux , y a t il des fonctions que je n’ai pas vu, ou qu je ne connais pas ? merci pour ton retour @alexandre-lorret

      1. Je me base sur le titre de l’article. Comme alternative à Photoshop, Pixlr a bien plus de fonctions techniques pour le graphisme que Polarr qui se concentre sur l’édition photos.

        Si je veux manipuler des images (et pas que des photos), il n’y a pas « photo » 😉

    2. ça se discute tout de même. Polarr me paraît plus adapté aux Chromebooks. Pixlr, en plus d’imposer des publicités, est un gros ersatz de Photoshop qui n’apporte rien de nouveau en mon sens. Pourquoi le préfères-tu ? 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les + lus du jour

Le CKB Show

Infos Google

Vos questions

Le fil Twitter

Vos commentaires

Copyright 2019 © All rights Reserved. Design by mychromebook.fr / Page "A propos" pour connaître toute l'équipe animant le site.

%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :