Comment mettre à jour automatiquement son adresse IP privée dynamique (1 / 2)

Introduction

Dans les deux articles qui suivent, je vous propose de vous faire découvrir les bases de Jeedom via un cas concret. Si vous avez suivi les 3 précédents articles, vous avez installé la solution Jeedom, mais vous êtes peut-être comme moi confrontés au souci d’une adresse IP dynamique. En effet, certains fournisseurs d’accès Internet ne vous permettent pas d’obtenir une IP publique fixe. De ce fait, il vous faut manuellement mettre à jour cette IP dans votre configuration DynHost. De plus, vous ne savez pas quand cette IP change ce qui rend cette tâche encore plus fastidieuse. Nous allons avoir ensemble comment mettre à jour automatiquement son adresse IP privée dynamique.

Je vais vous décrire la solution que j’ai mise en place via Jeedom. Dans ce premier article, nous allons voir quelques concepts de base de Jeedom. L’explication de la mise en place de la solution se fera dans le second article.

Les concepts de base dans Jeedom

Dans le cadre de ce tutoriel, nous allons utiliser un certain nombre de fonctionnalités de Jeedom:

  • Les plugins
  • Les scénarios
  • Les variables

Les plugins

Documentation officielle : https://doc.jeedom.com/fr_FR/core/4.0/plugin

Accessibles depuis le menu Plugins, ils vont permettre d’intégrer des fonctionnalités additionnelles à la solution Jeedom. Il peut s’agir de plugins fournis par des constructeurs / développeurs (Telegram, Netatmo, Verisure, …) ou des plugins étoffant les fonctionnalités Jeedom comme le plugin <script> que nous allons utiliser.

Depuis l’interface de Jeedom, en allant dans le menu Plugins > Gestion des plugins, vous verrez la liste des plugins actuellement installés. Les plugins grisés correspondent à des plugins désactivés (ils sont donc installés mais non utilisables) :

Dans mon cas, j’ai donc 7 plugins installés dont 4 actifs. Le dernier plugin actif est celui que nous allons utiliser (Script).

Pour ajouter un plugin, le plus simple est de passer par le Market (votre compte a normalement été créé à la première configuration de Jeedom).

Pour accéder au Market, appuyez sur le bouton [Market] en haut et faites alors votre recherche. Dans le cadre de cet article, vous allez donc chercher la valeur [Plugins].

Comme vous pouvez le constater, la majorité des plugins sont gratuits. C’est aussi une des raisons qui m’a fait choisir la solution Jeedom.

Comment installer des plugins

Cliquez sur le plugin de votre choix (Script dans notre cas). Une fois la fenêtre du plugin ouverte, appuyez sur le bouton [Installer stable]. Après quelques secondes une nouvelle fenêtre va vous demander si vous voulez aller sur la page de configuration du nouveau plugin. Validez en cliquant sur le bouton [Ok]. Vous serez redirigé vers la page de configuration du plugin :

Pour activer le plugin cliquez simplement sur le bouton vert [Activer]. Notez que sur l’impression écran ci-dessus, ce bouton est remplacé par le bouton [Désactiver] car le plugin est déjà activé dans mon installation.

Au bout de quelques instants (le temps de l’installation), ce bouton change de label pour passer à [Désactiver] (comme sur l’impression écran ci-dessus). En fonction du plugin installé, il faut ensuite configurer le plugin mais dans notre cas, il n’y a rien à faire. Cliquez sur la croix en haut à droite pour fermer la fenêtre.

Une fois un plugin installé, une nouvelle entrée apparaît dans le menu Plugin et est triée par catégorie. Dans notre cas, on retrouve le plugin dans Plugins > Programmation > Script.

Les scénarios

Documentation officielle : https://doc.jeedom.com/fr_FR/core/4.0/scenario

Accessible depuis le menu Outil, les scénarios permettent de définir une série d’actions à effectuer sous certaines conditions.

Il n’y a rien de spécifique à configurer pour activer cette fonctionnalité.

Pour vous donner un exemple d’idée de scénarios en plus de celui que nous allons créer lors du prochain article, j’ai développé un scénario me permettant, via une commande vocale, de me communiquer des informations fournies par ma station météo Netatmo. Cela me permet donc de demander à ma Google Home une information du type <OK Google, quelle est la température dans la chambre>. Grâce au capteur Netatmo installé, j’obtiens donc l’information.

Les variables

Comme son nom l’indique, une variable dans le jargon informatique permet de stocker une valeur. Nous serons amenés à en créer deux.

Là encore, il n’y a rien de spécifique à installer pour pouvoir les utiliser.

Le langage PHP

Parfois, il sera nécessaire de rédiger des scripts. Jeedom impose l’utilisation du langage PHP. SI vous n’y connaissez rien à ce langage, ne soyez pas inquiets: j’essaierai toujours de fournir un code le plus générique possible afin que vous n’ayez qu’à faire un copier-coller du code indiqué. Si, à l’inverse, vous êtes un expert de ce langage, soyez alors indulgent car j’ai découvert ce langage dans le cadre de l’utilisation de Jeedom. Pour autant, je suis ouvert à toute suggestion 🙂

à noter

Quelques ajustements liés à votre configuration pourront être nécessaires, mais ce sera expliqué au moment opportun.

Automatiser le changement d’adresse IP publique dynamique dans DynDNS

Comme indiqué précédemment, de nombreux sites vous permettent de récupérer votre adresse IP publique. L’objectif de cette solution sera de consulter automatiquement et régulièrement un de ces sites, stocker votre adresse IP publique dans une variable et la comparer avec celle enregistrée précédemment.

Utilisation des variables

Deux variables seront créées. La première pour stocker l’adresse IP publique connue avant l’exécution du script et la seconde pour stocker l’adresse IP publique récupérée par le script depuis un site Internet (j’utiliserai www.ifconfig.me/ip car aucune autre information n’est retournée).

Utilisation d’un scénario

Ce scénario sera de type programmé. En effet, toutes les heures, il vérifiera votre adresse IP publique dynamique et la comparera à l’adresse IP stockée dans une variable durant le contrôle précédent. Si les deux adresses IP sont différentes, une commande permettra alors via l’appel d’une API de mettre à jour le DynHost de votre hébergement OVH (Là encore, ne vous inquiétez pas si tous ces concepts ne sont pas clairs. En effet, le code est normalement assez simple à comprendre).

Les concepts de base étant définis, je vous laisse, si besoin, lire plus en détail la documentation officielle. Dès le prochain article, nous passerons aux choses sérieuses et verrons le script plus en détail vous permettant de mettre à jour automatiquement votre adresse IP publique dynamique …

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

2 réflexions au sujet de “Comment mettre à jour automatiquement son adresse IP privée dynamique (1 / 2)”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :