Wave

2 novembre 2021 par

Créer un site web à partir de Google Sites dans Google Workspace

Il est possible de créer un site web à partir de Google Sites dans Google Workspace. Il suffit pour cela d’un peu d’imagination, de savoir déplacer des éléments préfabriqués par Google et en quelques heures on peut se retrouver avec des pages web qui seront visibles par le monde entier. Un saut dans l’inconnu ? Pas si sûr puisque tout est millimétré dans la construction laissant peu d’espace à l’incertitude. Pourtant, on peut se créer un lieu unique.

La construction d’un site web

Au début des pages web, c’est-à-dire dans les années quatre vingt dix, pour créer cet espace, il fallait rentrer le code html mais aussi Css, ce qui définit les feuilles de style, à la main. On tapait le code ligne par ligne. Bien sûr il existait quelques bibliothèques qu’on s’échangeait, mais de manière générale c’était plus de la débrouille qu’autre chose. Il en était de même du texte qui s’affichait dans la page. Si vous désirez en savoir plus sur la “débrouille” de l’époque, je vous renvoie vers cet article qui vous explique les moyens de l’époque (merci à @jluc pour l’info)

Au fil des années, on est passé de pages statiques ou fixes à des pages dynamiques par le biais du php et l’utilisation des bases de données. La différence est importante. Imaginer un site comme celui de mychromebook. Il a été “construit” avec les pages suivantes qui ne sont que l’ossature :

  • accueil,
  • rubrique,
  • article,
  • recherche,
  • contact.

Des briques annexes ont été créées qui viennent s’intégrer dans chacune des pages que je viens de citer. Cela va concerner par exemple le pied de page. Ce module est unique, mais il vient s’ajouter dans toutes les pages qui s’affichent, via un appel par code php. On peut ainsi changer cette brique pour que cela se répercute automatiquement sur l’ensemble des pages.  

Nous venons de voir grossièrement comment se construit un site dynamique, puisque chaque page fait appel à des briques pour éventuellement l’habiller en plus du code défini, mais aussi à la base de données contenant toutes les informations qui s’affiche. Cela va du nom de l’article, la date de parution, le nom de l’auteur comme le texte de l’article mais aussi les tags et les commentaires. 

Un site statique, comme son nom l’indique, ne fait appel à rien. Si on a dix articles, il va falloir créer à chaque fois la page en son entier. Du haut jusqu’en bas. Bien sûr il est possible de dupliquer l’une d’elle, mais cela entraîne un travail de longue haleine. Et puis, on peut effacer ou ajouter un espace sans s’en rendre compte, modifiant par là même la nouvelle page. Le site statique est donc là pour ne pas être modifié tous les jours. Bien sûr, on pourra y ajouter des informations, mais en prenant le temps de vérifier sa bonne mise en page. On n’apporte pas une information en cinq minutes. On prend son temps, tout simplement.

[all4affiliates id=”47247″ title=”Asus C423 NA”]

Montre moi ton site et je te dirais qui tu es 

L’intérêt dans l’emploi de la web application Google Sites, est de pouvoir le créer en mode wysiwig. En gros, je vois ce que je fais, à l’inverse ou quand je tape du code je ne vois pas tout de suite le résultat. Il suffit donc de savoir manier la souris pour mettre tel ou tel module proposé dans Google Site pour qu’il s’affiche automatiquement. Voici ci-dessous l’ensemble des possibilités que l’on peut intégrer dans une page web de Google Sites. 

Créer un site web à partir de Google Sites dans Google Workspace
Les modules que propose Google Sites

En dehors des modules prédéfinis permettant la mise en page, on constate qu’un certain nombre de web applications de Google peuvent s’insérer. Pourtant comme l’indique Google “lorsque vous publiez un graphique sur le Web, les internautes peuvent avoir accès aux données utilisées pour le créer. Soyez vigilant si le graphique en question contient des informations privées ou sensibles.” Il est pourtant possible d’afficher ou masquer certaines parties d’une feuille de calcul publiée sur le site web. Il suffit pour cela de modifier le code html que l’on aura récupéré en ayant déclenché l’intégration d’une feuille de calcul Google Sheet. Ainsi on pourra modifier les valeurs suivantes :

  • gid= : ID de la feuille de calcul.
  • range= : les lignes et colonnes qui sont publiées sur le Web. Par exemple, A1: B14.
  • widget= : Vrai ou faux. Si la valeur est “vrai“, l’onglet de la feuille apparaît en bas.
  • headers= : Vrai ou faux. Si la valeur est “vrai“, les numéros des lignes et les lettres des colonnes sont affichés.
  • chrome= : Vrai ou faux. Si la valeur est “vrai“, le titre et le pied de page sont affichés.

L’intérêt d’un site statique que l’on soit un particulier ou une petite entreprise est de communiquer une information. Cela va aller des différents points de contact comme les réseaux sociaux, adresses email, etc…. On peut y porter des informations d’ordres générales pour des associations, de prises de rendez-vous ou d’un événement à venir. On peut aussi y développer un référentiel pour une entreprise avec accès limité, comme un album photo permettant de raconter un voyage touristique. Il s’agit de voir le site statique comme un outil ou l’on pourra apporter une information qui pourra en partie durer dans le temps.

[all4affiliates id=”41361″ title=”Sécurité Google Nest Hello”]

Créer un site web à partir de Google Sites dans Google Workspace

Nous venons de survoler les avantages et les inconvénients de se créer un site statique avec Google Sites. Dans les prochains articles, nous verrons comment élaborer une page web mais aussi les possibilités qu’offrent les modules que propose cette web application. Petite information pour finir, que vous ayez un compte Google Workspace ou un compte Google, il vous est possible d’utiliser Google Sites, que vous pouvez retrouver à cette adresse

Utilisez-vous Google Sites et si c’est le cas qu’en pensez-vous ? Est-ce que vous pensez que Google devrait améliorer un tel produit et de quelle manière ?

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Soutenir MyChromebook.fr

Chrome Os cache bien des secrets ! L’équipe de mychromebook.fr vous propose des guides d’aide au démarrage et à la manipulation de ce système d’exploitation.

Acheter nos guides

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages et rémunérez L’équipe de Mychromebook pour son travail avec Patreon !

Devenez VIP Tipeee

Découvrez notre podcast

Le CKB Show c'est le podcast qui parle de Chrome OS, de Chromebook et de tout l'univers de Google

5 commentaire(s) au sujet de "Créer un site web à partir de Google Sites dans Google Workspace"

  1. Hello tous!!
    Ça tombe à pic cet article.
    Pour la petite histoire, j’ai créé ma petite entreprise (diagnostics immobiliers) cet été. J’en ai profiter pour prendre un abonnement à Google Workspace afin d’avoir, entre autres, une adresse mail personnalisé (Nom@nomdemaboite.com) et également mon nom de domaine (www.nomdemaboite.com).
    En créant ma boite sur “google my business” pour avoir un peu de visibilité locale, cela génère un pseudo site web avec les infos et les photos de “My business” mais ce n’est clairement pas top… Du coup je cherche des solutions pour créer un site et hop, voilà que vous faites un article sur ce que je cherche!!!!!

    Merci beaucoup!!!

  2. Je l’utilise depuis peu pour un site de partage de photos et vidéos de sport.
    Je l’ai déjà refait 3 fois. Pas parce que ça ne marche pas, mais comme tout nouveau logiciel, les fonctions se découvrent au fur et à mesure de son utilisation et il y en a beaucoup et elles sont très pratiques. Google Sites correspond à mes attentes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: