Wave

2 janvier 2022 par

En 2009 Chrome OS était présenté par Sundar Pichai

Premier dimanche de l’année 2022 et je vous propose de faire un retour vers le futur en allant à l’année 2009. Une date ou fut présenté un OS révolutionnaire devant quelques dizaines de journalistes. Ce moment allait singulièrement changer le concept même de l’informatique. Je veux bien sûr parler de Chrome OS. Pour la première fois, un OS était lié au navigateur, l’amenant à ne former qu’un ensemble. C’était donc novateur à plus d’un titre. Alors, plongeons-nous dans le passé, et rappelons-nous qu’en 2009 Chrome OS était présenté par Sundar Pichai et vous allez voir que tout était déjà en place. 

Le concept du Minitel 2

Quand en 2009, fut présenté pour la première Chrome OS, un tel concept était à plus d’un titre novateur. On avait, en effet, un navigateur web qui était en quelque sorte le système d’exploitation, faisant que l’un ne pouvait pas fonctionner sans l’autre. Ce qui était encore plus novateur, c’est qu’il n’existait pas d’applications, mais que tout passait par l’Internet. Que ce soit pour chercher une information, lire son courrier, discuter avec un ami ou simplement écouter de la musique, tout était en fonction de la connexion aux sites web. On n’installait plus d’applications, simplement on ouvrait le navigateur web. Une interface entre l’utilisateur et les données qu’il recherchait. 

Si hier cela semblait novateur, aujourd’hui la plupart des autres éditeurs passent par ce type de communication. L’application n’est plus sur l’ordinateur, mais sur des serveurs et qu’il s’agisse de jeux, de retouches de photos, vidéos ou simplement l’élaboration d’un texte, l’ordinateur ne sert de manière générale que de terminal. On est réellement dans ce le concept du Minitel 2, comme l’expliquait en 2012, Benjamin Bayart (@bayartb). 

Une vidéo trop courte

La seule vidéo que nous propose Google pour la présentation de Chrome OS, n’est malheureusement pas complète. Il nous est permis de voir les douze premières minutes de celle-ci. Pourtant, de ce qui nous est montré, nous avons déjà plusieurs indications :

  • un départ du système en quelques secondes,
  • des onglets d’applications comme ils sont appelés, mais qui ne sont que des raccourcis vers des web applications,
  • un menu des application qui est enfin de compte un onglet contenant toutes les web applications pouvant être utilisé,
  • enfin, il y avait ce qui Sundar Pichai appelle des fenêtres persistantes, permettant autant d’avoir un bloc-notes, ses contacts avec la possibilité de discuter via un tchat et un lecteur audio. Tout cela étant fondé sur les web applications. 

Admirez en tout cas, le temps de lancement de Chrome OS et alors qu’il n’est qu’en mode bêta, puisque comme le souligne Sundar Pichai, il a fallu stopper le développement pour présenter le produit.

Une petite dernière pour la route

Quand Chrome OS est sorti, il devait casser la baraque pour trouver son public. Rien de mieux justement de montrer que l’on peut casser, détruire, éparpiller et surtout déstructurer un Chromebook sans que l’on perde ses données. Un exemple ? Âmes sensibles s’abstenir, vous risquez d’avoir mal au cœur !

Promo -15%
Lenovo Chromebook IdeaPad Duet Ordinateur Portable 2-en-1 10.1" FHD clavier détachable (MediaTek P60T, RAM 4 Go, eMCP 128 Go, Chrome OS, AZERTY)

Lenovo Chromebook IdeaPad Duet Ordinateur Portable 2-en-1 10.1" FHD clavier détachable (MediaTek P60T, RAM 4 Go, eMCP 128 Go, Chrome OS, AZERTY)

  • Les Chromebooks sont des ordinateurs portables sûrs, rapides et intelligents qui fonctionnent sous le système d'exploitation Chrome OS : démarrage en quelques secondes, aucuns ralentissements dans le temps grâce aux mises à jour automatiques, antivirus déjà intégré et batterie longue durée.
  • Que ce soit sur le Web ou via les applications du Google Play Store, vous pouvez tout faire avec les Chromebooks : laisser libre cours à votre créativité, optimiser votre productivité, regarder des films/séries ou jouer aux jeux que vous aimez déjà. Les Chromebooks sont compatibles avec Microsoft Office. Retrouvez les applis Word, Excel et PowerPoint sur le web.
  • Convertible : utilisez l'IdeaPad Duet comme un ordinateur portable avec un clavier pleine taille confortable et réactif, ou détachez-le pour l’utiliser comme une tablette . Capacité : 27 Wh
amazon
349.90 299.00
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

En 2009 Chrome OS était présenté par Sundar Pichai

Nous sommes revenus en 2022 et le monde a maintenant compris comment fonctionne Chrome OS. Il est autant utilisé par des particuliers que des professionnels, que ce soit dans des PME que des entreprises du CAC 40. Ce système d’exploitation est aujourd’hui intégré dans la majeure partie des établissements scolaires US et en France, il commence progressivement à s’imposer. Les autres éditeurs comme Microsoft ou Apple, sont obligés de copier ce que propose Google et même d’employer ses outils. Je pense entre autres à Chromium. 

Nous allons bien sûr continuer à suivre les progrès de cet OS et il ne nous reste plus qu’à attendre 2029, pour voir ou il se situera. À mon avis, encore plus haut qu’aujourd’hui et pourquoi pas sur la première marche du podium.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Soutenir MyChromebook.fr

Chrome Os cache bien des secrets ! L’équipe de mychromebook.fr vous propose des guides d’aide au démarrage et à la manipulation de ce système d’exploitation.

Acheter nos guides

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages et rémunérez L’équipe de Mychromebook pour son travail avec Patreon !

Devenez VIP Tipeee

Découvrez notre podcast

Le CKB Show c'est le podcast qui parle de Chrome OS, de Chromebook et de tout l'univers de Google

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :