Google fête les 50 ans du codage accessible aux enfants

Commencer la programmation jeune est l’assurance d’avoir de bonne base pour démarrer sa vie active, Google et nos Chromebooks vont nous y aider.

Il est prouvé que les enfants de moins de 7 ans disposent d’une capacité phénoménale pour apprendre les langues, qui repose essentiellement sur l’apprentissage implicite. Ils n’ont pas besoin d’une démarche structurée, organisée, dirigée ; ils apprennent au contact de leur environnement. Alors pourquoi ne pas proposer un environnement de codage simple et intuitif aux jeunes enfants pour qu’il mémorise les bases du codage ? 

L’équipe Google Doodle, l’équipe Google Blockly et les chercheurs de MIT Scratch se sont associées pour développer le  tout premier Doodle Codage,  et créer un petit animal en fourrure qu’il faut accompagner dans sa recherche de carottes.

Champika Fernando, directrice de communication chez Scratch, invités pour l’occasion nous explique comment elle en est venu à travailler sur le codage informatique pour les enfants :

Ma première expérience avec le codage était dans un programme gratuit après l’école dans les années quatre-vingt quand j’avais neuf ans. Nous avons programmé une petite tortue verte pour se déplacer et dessiner des lignes sur un écran noir. Ce langage de programmation s’appelait Logo.

Dans les années 1960, bien avant les ordinateurs personnels, Seymour Papert et les chercheurs du MIT ont développé Logo, le premier langage de codage conçu pour les enfants. Avec Logo, les enfants pourraient programmer les mouvements d’une tortue, leur donnant l’occasion d’explorer des idées en mathématiques et en sciences. Papert et ses collègues ont envisagé que les ordinateurs pourraient éventuellement être utilisés par to us les enfants comme un puissant outil d’apprentissage. Ils ont vu le codage comme un moyen pour les enfants de développer la confiance et la fluidité avec une technologie omniprésente puissante, moderne et d’une journée.

Avec le Doodle d’aujourd’hui – le premier Doodle de codage – nous célébrons les 50 ans de codage des langues pour les enfants par « Coding for Carots ». Dans le Doodle interactif, vous programmez et aidez un ami à quatre pattes dans sa quête nourriture en accrochant ensemble des blocs de codage basés sur le langage de programmation Scratch pour les enfants.

Comme Logo, Scratch a été développé au MIT et s’appuie sur les premières idées de Papert sur les enfants et les ordinateurs. Il est conçu pour être moins intimidant que les langages de programmation typiques, mais tout aussi puissant et expressif.

La programmation pour enfants sur ordinateur devait paraître futuriste et impraticable dans les années 1960, lorsque Logo a été créé. En fait, même dans les années 1980, lorsque j’ai écrit mes premières lignes de code, mes parents de la classe ouvrière se sont demandé comment le codage serait bénéfique pour leur fille de neuf ans.

Aujourd’hui, les ordinateurs sont utilisés dans presque tous les aspects de nos vies. Nous les avons chez nous, au travail et dans nos poches. Mes premières expériences avec les ordinateurs m’ont donné la confiance que je pouvais créer avec les nouvelles technologies, pas seulement interagir avec eux. Ces premières expériences ont non seulement influencé mon cheminement de carrière, mais elles m’ont aussi donné de nouvelles façons d’exprimer mes idées et d’influencer le monde autour de moi.

Après avoir travaillé comme ingénieur chez Google pendant un certain temps, je travaille maintenant pour l’équipe Scratch du MIT, où nous nous concentrons sur le développement de nouvelles façons pour les enfants de s’exprimer de manière créative à travers le codage. Avec Scratch, les enfants peuvent créer leurs propres histoires interactives, jeux et animations, en utilisant des blocs de codage comme ceux du Doodle d’aujourd’hui. Ils peuvent également partager leurs projets dans une communauté en ligne avec des millions d’autres enfants à travers le monde. Nous croyons que tous les enfants devraient avoir l’occasion de développer leur confiance avec la technologie qui nous entoure.

Cette semaine, des millions de personnes à travers le monde peuvent et vont avoir leur première expérience avec le codage. Cela me fait plaisir de penser à tous les enfants de neuf ans qui auront leur première expérience de codage en jouant avec le Doodle d’aujourd’hui. Mon espoir est que les gens trouveront cette première expérience attrayante et engageante, et ils seront encouragés à aller plus loin. À certains égards, c’est très différent de ma première expérience de codage il y a de nombreuses années, mais j’espère que ce sera tout aussi inspirant et influent pour eux.

Maintenant vous n’avez plus d’excuse pour que votre enfant apprenne le codage, rendez-vous sur la page #GoogelDoodle du jour puis commencer à placer les petites pièces de puzzle pour faire évoluer le lapin dans l’univers féerique de Google, créer des boucles conditionnelles, et admirez le lapin faire son petit chemin

Ce qui est également très intéressant, c’est que vous pouvez voir, en cliquant sur le menu en forme de 3 petits points en haut à gauche, les corrections avec le chemin le plus court pour atteindre la fin du niveau. 

Que pensez-vous de cette façon ludique et amusante pour apprendre le codage, et cela, même sur nos Chromebooks ? Donnez-moi votre avis, posez-moi vos questions dans la suite de cet article à travers vos commentaires. 

Source : Google Doodle, neuropedagogie.com

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Vous avez aimé cet article et voulez participer à la réussite de Mychromebook rendez-vous sur Tipeee en cliquant sur le bouton tip! pour devenir actif en devenant membre premium

tipeee-tip-btn Vous pouvez aussi nous aider via Paypal en suivant le lien Paypal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *