Wave

6 mai 2022 par

Google met en avant quelques principes pour protéger nos données numériques

Oui, une nouvelle fois et ce n’est pas la dernière, je reviens sur la protection de vos données numériques. Cela n’est pas un hasard, car le 5 mai comme tous les ans, a lieu la journée mondiale du mot de passe. Cette suite de caractères est une clé qui protège les données que nous construisons chaque jour. Bien que nous n’en ayons pas conscience, à tout instant que ce soit sur un GSM ou un ordinateur, nous créons des datas. Cela concerne autant l’heure de notre réveil, la commande pour ouvrir la porte du garage que la recherche d’un trajet. Toutes ces données agrégées, analysées, permettent de nous connaître, et ainsi nous proposer le produit qui convient à un moment donné. Justement afin d’assurer la sécurité de ces informations, Google met en avant quelques principes pour protéger nos données numériques

Montre-moi tes datas et je te dirais qui tu es

De tout temps les gouvernants et autres dominants, ont voulus connaître nos goûts comme nos pensées pour mieux nous contrôler. Aujourd’hui, il suffit d’analyser ce que nous lisons, regardons et écoutons, mais également consommons, pour avoir un schéma bien précis de ce que nous sommes et où nous allons. Il s’agit donc à l’utilisateur des outils informatiques de protéger les données qu’il crée à chaque instant. Pour cela, il n’existe pas trente-six manières pour le faire, mais simplement de comprendre comment appliquer les barrières qui sauront nous protéger. 

Pour la journée du mot de passe, Google a pris le temps de rappeler quelques principes que nous nous devons d’appliquer de manière automatique. Alors qu’on l’oublie trop souvent, le schéma hébergeur et utilisateur est intimement lié. En effet, Google protège nos données et nous protégeons Google en les protégeant.  Alors quels sont les quelques principes que nous devons ne jamais oublier ? 

Utiliser la vérification en deux étapes

Le premier concerne la vérification en deux étapes. Nicolas comme moi-même avons rappelé à maintes reprises le choix d’un mot de passe qui doit être autre que le classique 123456. Même si c’était le cas, il s’agit de mettre en place une seconde protection. Pour cela, ayant à l’esprit le principe suivant :

la protection s’établit par ce que je connais, ici le mot de passe,

elle est validée par ce que j’ai, une validation, une clé physique, un mot de passe unique. 

Anonyme

Même si le malfaisant connait mon passe de passe 123456, il n’aura pas en sa possession la seconde clé. Il pourra s’agir d’un mot de passe unique ou d’une clé physique. À partir de là quel que soit le degré d’importance de mes données, elles ne seront pas accessibles. 

Google met en avant quelques principes pour protéger nos données numériques
Photo DR

Employer un gestionnaire de mot de passe 

Un mot de passe, peut protéger un certain nombre de mots de passe. On peut le considérer comme la clé de la porte d’entrée d’une maison, permettant ensuite d’accéder aux différentes pièces de cette habitation. Google propose un gestionnaire de mot de passe intégré au navigateur web Google Chrome et accessible à partir de n’importe quelle plateforme. Son nom, vous le connaissez sûrement puisqu’il s’agit de Google Password Manager.  Il vous permet de consulter, modifier ou supprimer des mots de passe que vous avez enregistrés dans votre compte Google. Il peut les afficher à la demande quand vous allez sur le site correspondant. Cela vous permet de ne pas être obligé de les inscrire sur un cahier par exemple. 

Permettre la récupération de compte. 

On nait, on vit, on meurt. Il en est ainsi de l’être humain comme de l’ordinateur que vous utilisez de manière quotidienne. Que l’on perde ou que l’on se fasse voler cet outil informatique. Il peut aussi arriver qu’il cesse de fonctionner à cause d’un élément défectueux. Il s’agit donc de pouvoir anticiper ce type d’événements. Pour cela, il s’agit de s’assurer que le compte est récupérable. Comment ? En ajoutant, si ce n’est pas fait une adresse électronique autre que celle de votre compte Google comme d’un numéro de téléphone. Ces informations sont à inscrire dans la page de sécurité de votre compte Google

Ne pas oublier les mises à jour

Je connais certaines personnes considérant les mises à jour système d’un OS, comme étant inutile. C’est pour eux une perte de temps. Également ne servant qu’à les ennuyer, puisqu’il s’agit généralement d’appuyer sur un bouton. Je vous rassure, elles n’utilisent pas chromeOS. Elles oublient que les mises à jour servent à les protéger, car apportant des colmatages à des trous de sécurités. Comme j’utilise le système d’exploitation de Google, je n’ai pas à me soucier de tout cela. Cela s’effectue de manière automatique. 

En parlant justement de mises à jour, pour faire suite à mon article sur le navigateur web Lacros je viens de constater qu’il en propose une. Je rappelle qu’en utilisant cet outil, seul ce dernier est relancé, alors que ce n’est pas le cas quand on utilise Google Chrome. 

Pour revenir à nos mises à jour, il s’agit de vérifier régulièrement si un correctif est proposé. Si vous ne voulez pas vous en intéresser, éteignez chaque soir l’ordinateur sous chromeOS ou chromeOS Flex que vous utilisez. 

Lenovo IdeaPad Duet 5 Chromebook Tablette 2 en 1 avec écran Tactile Qualcomm Snapdragon 7c Gen 2, 8 Go de RAM, 128 Go eMMC, Wi-FI, ChromeOS Gris foncé

Lenovo IdeaPad Duet 5 Chromebook Tablette 2 en 1 avec écran Tactile Qualcomm Snapdragon 7c Gen 2, 8 Go de RAM, 128 Go eMMC, Wi-FI, ChromeOS Gris foncé

    amazon
    Non disponible
    Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

    Google met en avant quelques principes pour protéger nos données numériques

    Moi, qui suis en train de me revoir la trilogie des Matrix avant de me plonger dans le nouvel opus, on peut dire que cet article a un air de Déjà vue. C’est vrai, mais je pense comme Google la fait aussi, qu’il s’agit de revenir répéter les fondamentaux concernant la sécurité des données que nous créons. À vous de les mettre en place, et vous verrez que demain vous n’aurez pas la boule au ventre en pensant à un possible vol de vos données. 

    Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

    Soutenir MyChromebook.fr

    Chrome Os cache bien des secrets ! L’équipe de mychromebook.fr vous propose des guides d’aide au démarrage et à la manipulation de ce système d’exploitation.

    Acheter nos guides

    Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages et rémunérez L’équipe de Mychromebook pour son travail avec Patreon !

    Devenez VIP Tipeee

    Découvrez notre podcast

    Le CKB Show c'est le podcast qui parle de Chrome OS, de Chromebook et de tout l'univers de Google

    Articles similaires

    11 octobre 2018 par

    Bien filtrer avec Gmail

    Nous sommes chaque jour des dizaines de millions de personnes à râler intérieurement sur le nombre de courriers électroniques indésirables que nous recevons dans nos boites aux lettres. Appelés spam et autres noms d’oiseaux par ceux qui les reçoivent, ils encombrent le réseau Internet. Ils représentent ainsi près de 80 % du volume de messages électroniques

    Lire l'article

    2 commentaire(s) au sujet de "Google met en avant quelques principes pour protéger nos données numériques"

    1. Bullshit, si google est ce q’il est, c’est parce que tu es le produit…
      Perso je n’ai rien cacher, donc “I play the game”, mais sans illusions sur l’usage de mes données…
      Google, Apple, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil… Mouarf 😀

      1. Si je te rejoins sur ce point nous pouvons pondérer un peu. Google améliore beaucoup la gestion des données personnelles et laisse le choix .

        – Aujourd’hui tu peux payer les services Google avec tes données personnelles, et donc ne pas débourser un centimes
        – ou payer avec ton argent et de ce fait Google n’utilise plus tes données.

        La problématique que je vois en cela, c’est que cela ouvre un internet pour les riches et un pour les pauvres. Encore une fois, si tu n’as pas d’argent tu trimes pour ceux qui en ont.. mais cela nous permet d’avoir des services de qualité, alors devons nous nous en satisfaire, je n’ai pas la réponse, mais juste je me pose des questions 😉

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Spelling error report

    The following text will be sent to our editors: