Histoire des médias : De Diderot à internet

Chaque dimanche, nous présentons une chronique intitulée « Le livre et le chromebook« . A travers ce rendez-vous, vous découvrez un livre dont le point central est soit Google, soit aussi Google. Avec bien sûr une petite touche de chromebook. Comme une cerise sur le gateau à la crême chantilly. Vous allez apprécier nous en sommes sûrs.

Denis Diderot, né le 5 octobre 1713 à Langres et mort le 31 juillet 1784 à Paris, est un écrivain, philosophe et encyclopédiste français des Lumières, à la fois romancier, dramaturge, conteur, essayiste, dialoguiste, critique d’art, critique littéraire et traducteur.

Diderot est reconnu pour son érudition, son esprit critique et un certain génie. Il laisse son empreinte dans l’histoire de tous les genres littéraires auxquels il s’est essayé : il pose les bases du drame bourgeois au théâtre, révolutionne le roman avec Jacques le Fataliste et son maître, invente la critique à travers ses Salons et supervise la rédaction d’un des ouvrages les plus marquants de son siècle, la célèbre Encyclopédie. En philosophie également, Diderot se démarque en proposant plus de matière à un raisonnement autonome du lecteur plutôt qu’un système complet, fermé et rigide. Les premiers mots de ses Pensées sur l’interprétation de la nature (2e éd., 1754) sont :

« Jeune homme, prends et lis. Si tu peux aller jusqu’à la fin de cet ouvrage, tu ne seras pas incapable d’en entendre un meilleur. Comme je me suis moins proposé de t’instruire que de t’exercer, il m’importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes, pourvu qu’elles emploient toute ton attention. Un plus habile t’apprendra à connaître les forces de la nature ; il me suffira de t’avoir fait essayer les tiennes. »

Mal connu de ses contemporains, tenu éloigné des polémiques de son temps, peu enclin à la vie des salons et mal reçu par la Révolution, Diderot devra attendre la fin du xixe siècle pour recevoir enfin tout l’intérêt et la reconnaissance de la postérité dans laquelle il avait placé une partie de ses espoirs. (source Wikipédia)

Histoire des médias de Diderot à Internet

Histoire des médias : De Diderot à internet

Ce livre traite de l’histoire des médias depuis 1751, date de la publication de l’Encyclopédie, jusqu’à l’orée du XXIe siècle, marqué par la numérisation des supports et des réseaux. Il conduit, dans un premier temps, le lecteur à travers l’histoire du livre et de la presse en Europe, puis décrit, pour le XXesiècle, comment évoluent, aux cotés des médias de l’écrit, le cinéma, la radio, et la télévision, de part et d’autre de l’Atlantique. Il s’achève sur les problèmes posés aujourd’hui par la mondialisation du marché des biens culturels. Dans cet univers foisonnant, les auteurs mettent en évidence les fondements techniques de l’économie des médias et leurs conséquences sur la forme des entreprises ; ainsi que le rapport des médias avec la vie politique, et en particulier le lien entre le livre et l’émergence des identités nationales au XIXe siècle ; enfin, les filiations multiples entre les médias de l’écrit et ceux de l’image et du son qui caractérisent la culture du XXe siècle.
Concret, nourri de chiffres et de dates, l’ouvrage est illustré de citations qui permettent de restituer l’atmosphère de chaque époque
, comme l’indique l’avant-propos de cet ouvrage.

De Catherine Bertho-Lavenir  & Dominique Barbier, proposé au format broché au prix de 32,82 euros et 27,99 euros au format Kindle.

Format brochéFormat Kindle

Produits disponibles sur Amazon.fr

Produits disponibles sur Amazon.fr


Nous vous rappelons que vous pouvez acheter sur le site différents produits vous permettant d’utiliser au mieux votre Chromebook.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Item added to cart.
0 items - 0,00

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :