Wave

26 janvier 2022 par

La calculatrice sur Chrome OS est désormais une application Web progressive

Il est étonnant de voir à quel point le web transforme nos vies. Nous avons en quelques années basculé d’une informatique locale à une externalisation de nos données. Maintenant que les infrastructures sont solides, il est naturel de voir nos applications basculer de nos ordinateurs à des serveurs distants. Google se pose en promoteur des applications fonctionnelles en ligne directement dans un navigateur Web. Pour montrer la voie, le géant en ligne rend disponible en PWA l’une des applications les plus utilisées sur un ordinateur. La calculatrice sur Chrome OS est désormais une application Web progressive ouverte à tous en ligne et hors ligne. 

Les applications héritées tirent leur révérence petit à petit.

Selon un article récent publié sur le blog Chromium, Google indique supprimer progressivement la prise en charge des applications Chrome sur tous les systèmes d’exploitation de la manière suivante :

  • Mars 2020 : le Chrome Web Store cessera d’accepter les nouvelles applications Chrome. Les développeurs pourront mettre à jour les applications Chrome existantes jusqu’en juin 2022.
  • Juin 2020 : fin de la prise en charge des applications Chrome sur Windows, Mac et Linux. Les clients qui ont Chrome Enterprise et Chrome Education Upgrade auront accès à une politique pour prolonger le support jusqu’en décembre 2020.
  • Décembre 2020 : fin de la prise en charge des applications Chrome sur Windows, Mac et Linux.
  • Juin 2021 : fin de la prise en charge des API NaCl, PNaCl et PPAPI.
  • Juin 2021 : fin de la prise en charge des applications Chrome sur Chrome OS. Les clients qui ont Chrome Enterprise et Chrome Education Upgrade auront accès à une politique pour prolonger le support jusqu’en juin 2022.
  • Juin 2022 : fin de la prise en charge des applications Chrome sur Chrome OS pour tous les clients.

évidemment, Google suit scrupuleusement son calendrier et remplace progressivement les applications natives en PWA de nos Chromebook. C’est au tour de l’application Calculatrice de Chrome OS de basculer en progressive Web Application. Vous l’aurez compris, en rendant disponible l’application via son navigateur, Google offre sa calculatrice à tous ceux qui veulent l’utiliser, et cela, sans distinction de système d’exploitation. 

La calculatrice sur Chrome OS est désormais une application Web progressive

La nouvelle application Web progressive est disponible directement sur la page calculator.apps.chrome. Cette PWA dispose d’un fichier manifest Web avec une icône et une mise en cache hors ligne, afin que les navigateurs, basés sur Chromium, puissent l’installer sur votre appareil. Cela signifie que cette calculatrice sera disponible sur Chrome, mais également sur Firefox.

Si votre Chromebook est passé sur Chrome OS 97, alors vous avez déjà accès à la calculatrice. Vous n’avez certainement pas la différence, car Google a pris le soin de ne rien changer visuellement. La calculatrice fonctionne presque de la même manière que l’ancienne calculatrice. L’addition, la soustraction, la multiplication et la division de base sont disponibles, ainsi que certaines fonctions plus complexes telles que les racines carrées, les logarithmes et les exposants.

La calculatrice est clairement opérationnelle sur n’importe quel navigateur, cependant elle a été pensée pour être utilisée sur un ordinateur. En effet, sur smartphone, l’ensemble du dispositif n’est pas du tout adapté à un petit écran. 

La calculatrice sur Chrome OS est désormais une application Web progressive
La calculatrice sur Chrome OS est désormais une application Web progressive

Les PWA l’avenir des applications

Je suis convaincu par la puissance des PWA. Au-delà d’apporter une solution unique et identique et ce quel que soit le système d’exploitation, mobile, tablette ou ordinateur, c’est aussi un moyen simple de proposer une application sur toutes les configurations. Que notre appareil possède 2 ou 16 Go de RAM ou qu’il ait beaucoup de mémoire de stockage, cela n’aura aucune incidence sur le bon fonctionnement de la PWA. 

Les Progressives Web App fonctionnent directement sur le serveur de l’éditeur de l’application. L’intérêt est que cela permet à l’éditeur de maîtriser la qualité de son application, pour un rendu optimal et égal, et ce, quel que soit l’appareil. Évidemment, la PWA permet aussi de libérer des ressources systèmes en n’installant quasiment rien sur l’appareil hôte.

Google travaille beaucoup sur l’infonuagique et rend accessible la plupart de ses applications stockées sur ses propres serveurs. 

La calculatrice est un second pas de Google vers les applications web, mais pensez-vous que cela soit une bonne solution pour nos usages que d’avoir des applications dépendantes de serveur externe ? Je vous laisse me donner votre point de vue dans la suite de cet article à travers vos commentaires. 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Soutenir MyChromebook.fr

Chrome Os cache bien des secrets ! L’équipe de mychromebook.fr vous propose des guides d’aide au démarrage et à la manipulation de ce système d’exploitation.

Acheter nos guides

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages et rémunérez L’équipe de Mychromebook pour son travail avec Patreon !

Devenez VIP Tipeee

Découvrez notre podcast

Le CKB Show c'est le podcast qui parle de Chrome OS, de Chromebook et de tout l'univers de Google

Articles similaires

4 commentaire(s) au sujet de "La calculatrice sur Chrome OS est désormais une application Web progressive"

  1. Certes, ça devrait fonctionner avec des parenthèses (à tester) mais je ne comprends pas que Google n’ai pas des programmeurs qui connaissent la base des maths.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: