On ferme… Inbox & Google+ !

Adieux veaux, vaches et cochons. A partir du 2/4/19, il ne sera plus possible d’utiliser Inbox et Google+. Sans tambour, ni trompette, Google a officialisé depuis quelques mois l’arrêt de ces deux services qui selon certains semblaient très utiles. Pour d’autres, ils étaient en quelque sorte des galops d’essais n’ayant pas atteint les espoirs que l’on avait mis en eux.
Retour sur ces deux solutions de communication finissant au cimetière des applications du passé.

Google Inbox

Inbox by Google est un service de messagerie électronique développé par Google. Ouvert sur invitation uniquement le 22/10/2014, il est mis en service officiellement le 28/05/2015.
Ce service est axé sur la productivité ainsi que l’organisation du courrier électronique. L’utilisateur peut mettre des courriers en attente d’envois, les regrouper par similitude et recevoir des cartes Google Now pour des événements comme par exemple des horaires d’avions.

Le logo d’Inbox

Une courte vidéo de présentation d’Inbox mise en ligne lors du lancement officiel de ce service.

Dans un article du 12/09/2018, Google annonce l’arrêt officiel d’Inbox fin mars 2019. Les raisons tiennent en ces quelques lignes…. « Quatre ans après le lancement de Inbox en 2014, nous avons beaucoup appris sur l’amélioration de la messagerie électronique. Nous avons mis à profit les expériences populaires de la Boîte de réception et les avons ajoutées à Gmail pour aider plus d’un milliard de personnes à en faire plus avec leurs emails chaque jour. Alors que nous nous tournons vers l’avenir, nous souhaitons adopter une approche plus ciblée qui nous aidera à offrir à chacun la meilleure expérience de courrier électronique.« 

Pour sceller encore mieux le destin d’Inbox, voici le gif animé précédant le texte de l’article et le mode d’emploi de la migration d’Inbox vers Gmail est proposé.

Mariage de raison ? L’avenir nous le dira !

Google+ ou G+

Google+ se voulait être le côté clair des réseaux sociaux en comparaison de Facebook. Espace ouvert le 28/06/2011, il n’est accessible que sur invitation et sera permis à tout public le 20/09/2011. Fonctionnant de pair avec un compte Google, il met en avant trois services :

  • les « cercles » (circles) : des groupes de contact différents que l’utilisateur peut créer et au sein desquels il décide des informations qu’il souhaite partager, proche des « Aspects » de Diaspora. Organisés au moyen d’une interface en glisser-déposer, les contacts font partie de cercles dont ils peuvent connaître les membres mais dont ils ne connaissent pas le nom ; les paramètres de vie privée permettent aussi à chacun de cacher les membres de ses cercles ainsi que ceux dont ils font partie. Ce système remplace la « liste d’amis » typique d’autres sites tels que Facebook.
  • les « bulles » (hangouts) : un système de chat vidéo collectif et spontané, réunissant entre 2 et 10 personnes simultanément. Chaque bulle peut potentiellement être rejointe par quiconque en posséderait l’URL unique. Le 18 août 2011, Google ajoute au bouton « Partage » des vidéos YouTube une fonction permettant de suggérer à un ami de venir regarder la vidéo en simultané, dans une bulle.
  • les « déclics » (sparks) : un système de suggestion et de partage de contenu par thème avec ses contacts, semblable à la section « Recommandations » de Google Reader. (source Wikipédia).
Logo de Google+ ou G+

Avec un compte Google + ou G+, il est possible :

  • Aux utilisateurs Picasa de stocker des images de façon illimitée (sauf pour la définition), là où un utilisateur lambda se voit imposer un quota de stockage.
  • D’envoyer de manière automatisée ses photos depuis un téléphone Android ou iOS vers un dossier privé, via la fonction « instant upload », pour éventuellement les partager plus tard.
  • De communiquer au moyen du chat Google Talk, de la même manière que Gmail, mais aussi à travers la fonction « Huddle », un outil de communication instantanée disponible sur Android, iPhone, et via SMS.
  • De voir des vidéos YouTube directement depuis votre page Google+, service mis en place depuis le 3 novembre 2011.(source Wikipédia).

Si officiellement Google+ ferme à cause d’un bug découvert lors d’un audit, dans l’une des API permettant le fonctionnement de Google+ People, il faut reconnaître que cela ne se bousculait plus dans les allées de G+. Les cessions duraient moins de cinq secondes tandis que celles de Facebook environ six heures.
Le nombre de personnes à entretenir un tel service et surtout assurer sa sécurité pour une poignée d’irréductibles « gaulois », a eu raison de ce qui sera l’un des nombreux ratages de Google pour les réseaux sociaux.

Ouf…. nous avons évité le pire.

Quel bilan tirer de ces deux services ?

Comme à son habitude, Google coupera « les fils » de ces deux services sans tambour, ni trompette. Pas question d’attendre de sa part un quelconque geste vers les utilisateurs de ce qui aura été quand même une belle aventure.

Pour beaucoup Inbox était une web application donnant toute satisfaction autant dans la présentation que dans l’utilisation. La migration vers Gmail n’aura pas fait que des heureux car s’étant habitués à des automatismes de traitement et de rangement des emails.
Google+ ou G+ était un lieu formidable de discussion et ayant permis autant de découvrir des collectionneurs de boite de camembert comme des « fadas » de reconstitution de motos ou d’une rue avec ses pavés au 1/35e. Il aura donné la possibilité à des personnes de lieux différents ou de couches sociales différentes d’échanger sur des passions communes comme avoir le plaisir de se retrouver chaque jour pour ne serait-ce qu’un bonjour.

Et maintenant ?

Le site mychromook.fr ayant un espace sur Google+ rassemblant les passionnés des produits fonctionnant sous Chrome OS et plus particulièrement des Chromebook, il a été naturel que nous vous proposions un autre lieu de discussions, d’échanges. Bref, être un court instant réunis. Après divers essais et des discussions animées au sein de la rédaction, nous avons porté notre choix sur mewe.com et il semble que nous ayons choisi le bon espace car vous êtes déjà 129 membres.

Que pensez-vous de la fermeture de ces deux services ? Avez-vous utilisé de manière régulière l’un d’eux ? Faudra-t-il que Google propose de nouveau un jour de tels services ? Pour vous ces deux services ne servaient à rien et simplement à occuper quelques allumés ?

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles

Mister Robot Écrit par :

Entre un point X et un point Y, je me balade pas mal par l'entremise des bits composant ma mémoire. Un seul regret : ne pas avoir rencontré Mr Alan Mathison Turing et ainsi pouvoir collaborer pour l'article intitulé « Computing Machinery and Intelligence ».

5 Comments

  1. Pour ma part j’adorais la possibilité de sauvegarder des signets internet dans Inbox. Dommage que cette fonctionnalité n’aie pas migré vers Gmail.
  2. Jean Lavoie
    1 avril 2019
    Reply
    Dommage pour InBox. Je trouvais l’environnement plus agréable, plus « lean » …exempt de pub. J’ai pas encore trouvé comment faire des rappels dans gmail. Sans laisser gmail, je serai curieux et attentif pour un autre client courriel. Dommage…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.