Réflexion sur la domotisation de ma boîte aux lettres

Si vous me lisez depuis le début de cette rubrique, j’ai indiqué dans le premier article qu’un de mes objectifs est de pouvoir domotiser ma boîte aux lettres. La raison est simple: Je vis dans une région où la pluie, le froid et le vent sont souvent présents et je suis frustré de devoir sortir pour vérifier mon courrier et revenir bredouille. L’idée est de recevoir une notification si quelque chose est déposé dans ma boîte aux lettres. Comme vous pouvez l’imaginer, je ne suis pas le seul à rencontrer ce souci. J’ai donc cherché ce qui est déjà disponible et je vais vous exposer ma réflexion sur la domotisation de ma boîte aux lettres.

Je n’ai encore rien acheté et donc mis en place à l’heure où cet article est publié. Aussi,  n’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.

Mon logement et mes contraintes

J’ai la chance d’habiter dans une maison individuelle dont je suis propriétaire.  J’ai donc une boîte aux lettres individuelle de format standard. Je pourrai effectuer certains travaux si nécessaire mais, comme déjà indiqué, je ne suis pas manuel et ne souhaite donc pas tirer de câbles ou faire de branchements complexes.

J’ai parcouru de nombreux sites Internet et vidéo Youtube et je vous propose donc mon analyse. Lors de mes recherches, je me suis aperçu qu’un des soucis que je vais rencontrer est que ma boîte aux lettres est en métal. Elle va donc agir comme une cage de Faraday. Ainsi, la portée du WiFi va être très fortement réduite. Il me faudra donc certainement éliminer ce protocole de communication.

Liste (non exhaustive) des solutions que j’ai analysé

La boîte aux lettres déjà connectée

Sans surprise, le plus simple est encore d’acheter un produit fini. En effet, il existe des boîtes aux lettres connectées vendues dans le commerce. Une recherche sur Google vous donnera des références. Cependant, il y en a souvent pour plus de 200 €. Il faut alors changer toute la boîte aux lettres. Je rejette donc ce choix car je souhaite une solution permettant d’adapter ma configuration actuelle.

Un bouton poussoir

Au cours de mes lectures, j’ai constaté beaucoup de solutions sont basées sur une action du facteur ou du livreur. Il leur faut alors appuyer sur un bouton pour indiquer que quelque chose a été déposé dans la boîte aux lettres. Cette solution est effectivement simple à mettre en place mais je préfère la rejeter car cela requiert une action manuelle qui peut être oubliée. De plus, des petits malins pourrait appuyer régulièrement sur le bouton. Je risque alors de recevoir de nombreuses notifications inutiles.

Des capteurs d’ouverture de porte

Ma réflexion sur la domotisation de ma boîte aux lettres s’est alors orientée vers une solution plutôt évidente : Dès l’ouverture du’une des portes le capteur concerné envoie l’information. Cependant, cela signifie qu’il faut à minima deux capteurs : Un pour le loquet et l’autre pour la porte avant. Je devrai alors configurer plusieurs règles pour obtenir les bonnes notifications au bon moment. De plus, je vois un autre souci: Cette solution n’est pas étanche. Enfin, je devrai coller les capteurs ce qui m’inquiète vu mon niveau de confiance concernant la douceur des livreurs avec ma boîte aux lettres.

Des capteurs de mouvement

Le dépôt d’un colis ou d’une enveloppe génère forcément un mouvement dans l’habitacle de la boîte aux lettres. Aussi, je pourrai utiliser un capteur de mouvement. Cependant, ces capteurs se présentent sous forme de caméra ce qui demande une certaine place. De plus, il me faudrait alors gérer une alimentation électrique de type secteur ou batterie. Ce choix ne me convient donc pas.

Des capteurs infrarouges

L’idée ici  est de se dire qu’en installant un signal infrarouge en diagonal, le passage d’une lettre ou d’un colis le coupera forcément. Cependant, cela n’est pas si simple car le fonctionnement est basé sur une détection de changement de température. En effet, quand je passe par exemple un portique dans un magasin, ce système fonctionne car ma température corporelle est différente de l’air ambiant. Dans notre cas, la lettre ou le colis n’émettent pas de chaleur. Je ne peux donc pas mettre en place ce type de capteurs.

Des capteurs de luminosité

Enfin, je me suis fait la remarque qu’un livreur ou le facteur passent en général en pleine journée. De ce fait, quand quelque chose est déposé dans la boîte aux lettres, de la lumière va entrer. Je pourrai donc partir sur un capteur de luminosité. Dans ce cas, le principe est le suivant: Ce capteur inclus un panneau solaire et en fonction de la quantité de lumière qu’il reçoit, il produira plus ou moins d’énergie. Il me suffit alors de relever cette quantité et de générer une notification suivant un certain seuil.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, j’ai envisagé de nombreuses solutions mais aucune ne me semble parfaite. Cela explique que ma réflexion sur la domotisation de ma boîte aux lettres se poursuive et que je n’ai pas encore arrêté mon choix. Pour autant, à l’heure actuelle, je pense faire des essais avec des capteurs de lumière. Je vous ferai un retour si mes tests s’avèrent concluants.

Que pensez-vous de cette analyse ? Avez-vous d’autres idées ? J’attends vos retours en commentaires.

A bientôt…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

13 réflexions au sujet de “Réflexion sur la domotisation de ma boîte aux lettres”

  1. Hello,

    J’aime beaucoup l’idée de domotisation de la boîte aux lettres. je vais essayer avec un capteur de porte aqara ou eve. J’ai juste peur de distance entre ma boite aux lettres et le rest de mon installation. J’ai hâte de lire ton test avec le capteur de lumière.

    Romy

    Répondre
  2. Effectivement, c’était ma première idée et ce n’est pas pour monsieur tout le monde (peut être même trop compliqué pour moi :-)).

    En revanche, j’ai vu qu’il existe des capteurs de pesage à moins de 15€ permettant une sensibilité suffisante (dans la veine d’une balance de cuisine) et supportant des grosses variations de température (-40 et +85 °C) :
    https://www.instructables.com/Arduino-Scale-With-5kg-Load-Cell-and-HX711-Amplifi/
    Mais comme dit plus haut ce n’est pas à la portée de tout le monde non plus (nécessite arduino ou raspberry) même si le tuto est assez bien expliqué…

    Personnellement, ma BAL est bien à 25m de la maison et une solution wifi n’est pas envisageable. Je reste attentif aux autres commentaires, peut être que quelqu’un a une meilleure idée.

    Répondre
  3. J’ai testé le bête capteur de mouvement vendu par Action et qui fonctionne avec l’appli Tuya : Ma BAL se trouve à 10 m de notre maison individuelle. Le capteur est collé à l’intérieur de la BAL sur la face haute. Il détecté un courrier qui entre par la fente et bien sûr une ouverture de la porte en cas de petit colis. Ca fonctionne bien et ce n’est pas cher du tout.

    Répondre
  4. Bonjour, un aimant aquara en sigbee 3
    Dans une BT plastique
    Est ce que cela fonctionnerait ?
    Où un câble rj 45 solutionnerait t’il le problème wifi?

    Répondre
    • Bonsoir,

      où mettriez-vous l’aimant ?
      En soi, le câble RJ45 résoudrait le souci WiFi mais il faut le tirer de votre box à votre BaL et percer la BaL pour le faire passer. De plus, je ne suis pas sûr qu’il soit résistant à l’eau.

      Thierry

      Répondre
      • L’aimant émetteur sur la porte
        Et le récepteur ((mini)sur le volet intérieur
        on en trouve de très petits et très léger
        Pour le RJ effectivement faut pouvoir le tirer

        Répondre
  5. Bonjour,
    Je cherche également à domotiser ma BAL.
    Personnellement j’ai envisagé un système de languette métallique en bas de la BAL, qui par le poids de la lettre et/ou du colis rentrerait en contact avec une autre languette (fixe pour celle-ci). Le contact permettrait au courant de circuler et donc d’envoyer l’info.

    Répondre
    • Bonsoir et merci pour votre commentaire et suggestion.

      Dans votre cas, vous réalisez un système électrique qui du coup n’est pas à la portée de tout le monde (moi le premier :-)). Mon objectif est d’essayer de trouver une solution applicable à monsieur tout le monde.

      De plus, concernant a languette, je ne suis pas sûr que ce système soit fiable car une lettre pèse en général moins de 20g. De ce fait, il faudrait un capteur très précis.

      En attente de votre retour.

      Thierry

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :