Le Projet Andromeda ne naîtrait pas de la fusion Android, Chrome OS.

Les rumeurs sur Andromeda vont bon train, mais Hiroshi LOCKEIMER éclaircit les choses.

Depuis les fuites de la sortie prochaine d’un système d’exploitation nommé Andromeda nous entendons tout, mais surtout n’importe quoi à son sujet. La première interrogation était sa place sur le marché, et évidemment les plus médisants ont annoncé en grande pompe qu’il allait remplacer Chrome OS, pour les autres, Andromeda serait simple la suite logique et donc le successeur d’Android

Mais tous s’accordaient à dire qu’il naîtrait de la fusion d’Android et Chrome OS, pour laisser place à un seul et unique système d’exploitation que ce soit sur smartphone, tablette, GPS, TV ou PC. 

Si nous cessons de suivre la masse des biens pensants et que nous réfléchissons par nous-même un instant, certains signes sur Chrome OS et Android nous donnes probablement les vraies réponses sur Andromeda. 

Android le géant vert de la téléphonie

Quand nous parlons d’Android, nous traitons simplement du premier système d’exploitation mobile au monde, loin devant IOS, Windows Phone, ou autres, cela représente plus de 80% du marché mondial de la téléphonie. Avec de tel chiffre et un tel attachement à l’OS comment pouvons nous croire que Google mettrait fin à une telle « Success Story« . 

Chrome OS a la main mise sur l’éducation

D’un autre côté Chrome OS, qui, je vous le rappel n’a que 5 années d’existence, pèse de plus en plus lourd sur les marchés de l’éducation et que ce soit dans le primaire, secondaire ou universitaire ce n’est pas moins de 20 millions de Chromebook sur les bancs de l’école à travers le monde. Pour parfaire ce chiffre Google à annoncé avoir écoulé pas moins de 10 millions de produits au cours de cette dernière année.

En entrant dans les écoles Google souhaite séduire les plus jeunes pour les familiariser à l’utilisation de ces outils au détriment de ceux de Microsoft et Apple afin de les rendre addicts à ses services comme la suite bureautique G-Suite , mais étalements son moteur de recherche qui génère des revenus importants 

Chrome OS et Android Gagnant / Gagnant 

Si toutes ces spéculations existent sur une possible fusion de Chrome OS et d’Android, cela est principalement dû aux différentes avancées sur les deux plateformes.

En effet Google profite de chaque expérience acquise pour faire évoluer ses OS, si nous devons mettre en avant seulement deux des grandes avancées sur les systèmes d’exploitation, nous pouvons parler :

  • Du portage de Google Play sur Chrome OS et Chromebook. Fort d’un succès planétaire sur sa plateforme de téléchargement pour appareil mobile, Google veut faire grandir son OS pc en lui offrant les millions d’applications Android, et ainsi ouvrir de multiples raisons aux possesseurs de mobile Android de basculer sur Chromebook et retrouver leur habitude de consommation. 
  • Des mises à jour automatiquement d’Android à la façon de Chrome OS, cela signifie qu’elles seront désormais réalisées par Google et pousser sur vos smartphones et tablettes directement par le géant du web et non plus par le constructeur lui-même, comme c’est désormais le cas sur Android Nougat. Cela aura pour impact d’uniformiser le parc mobile sur une version unique de l’os mobile, et grâce à cela nous en n’aurons enfin fini de la fragmentation impressionnante des smartphones sous Android. Et Apple ne pourra plus charrier Google sur ces multiples versions.

Les confidences de Hiroshi LOCKHEIMER 

C’est la vidéo mise en ligne le 07 décembre 2016, qui met fin à ces rumeurs incessantes sur une possible fusion des deux OS. En effet Hiroshi LOCKEIMER, le SVP d’Android et Chrome OS play , révèle qu’Android et Chrome OS sont deux OS bien distincts à fort taux d’appropriation, tous les deux ont leurs raisons d’exister et n’ont aucune raison de disparaître, au contraire les deux peuvent se faire grandir mutuellement.

A la 26ème minutes il nous dit :

«Pour nous, il n’y a pas lieu de les fusionner, ils ont tous deux couronnées de succès, nous voulons juste faire en sorte que les deux parties bénéficient de l’autre. Voilà pourquoi nous avons apporté les applications, Google Play d’Android vers Chrome OS, et par exemple le mécanisme de mise à jour de Chrome OS à Nougat « .

Avec ces nouvelles révélations, nous pouvons enfin dormir sur nos deux oreilles et continuer à investir du temps sur nos Chromebooks, car Google n’est pas prêt de faire disparaître aussi présent sur le marché, mais va plutôt le faire évoluer et tirer parti des évolutions d’Android.  

Pensiez-vous vraiment que Google voulait faire disparaître Android et Chrome OS ? Êtes-vous rassure suite à cette vidéo ? Donnez-moi votre avis, posez-moi vos questions dans la suite de cet article à travers vos commentaires. 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Vous avez aimé cet article et voulez participer à la réussite de Mychromebook rendez-vous sur Tipeee en cliquant sur le bouton tip! pour devenir actif en devenant membre premium

tipeee-tip-btn Vous pouvez aussi nous aider via Paypal en suivant le lien Paypal

4 comments

  1. Thenv Reply
    Maintenant, on peut se poser la question de l’existence d’Andromeda: un troll/leurre, un OS pour montre & co, ou un futur OS pour les réunir tous? Je pense que le plus probable ait qu’Andromeda soit un troisième OS pour les tablettes hybrides. Bien qu’un dual-boot simplifié pour le grand nombre aurait été apprécié et bien vu de la part de Google!

    Mais il n’y a pas trop d’intérêt pour Google de fusionner les deux OS star à mon avis, comme l’a expliqué Lockeimer. Mais je pense qu’il y aura une uniformisation au grès des mises à jours successives des deux OS, permettant d’avoir un écosystème proche l’un de l’autre. Cela va des apps Android sur ChromeOS aux apps Chrome sur Android.

    • Nicolas Post authorReply
      Je pense comme toi sur l’uniformisation progressive des deux OS, qui réunira aussi les objets connectées .. Google ne supprimera pas ces OS adorés par beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *