[ Stadia ] Test de Orcs Must Dies 3

Le jeu vidéo est perçu par certaines personnes comme une perte de temps, d’argent et au mieux, un amusement d’enfant. Pour d’autres, en revanche, c’est beaucoup plus que cela. Comme le football, le jeu vidéo pour rassembler des foules entières autours d’une équipe ou d’un champion. Le jeu vidéo peut rassembler les foules et déchainer les passions, des envies, et même faire naître des vocations ! Dans mon cas le jeu est un défouloir, mais aussi une façon de me rapprocher des autres autour d’un hobby commun. À la machine à café, je ne parle pas de la pluie ou du beau temps, ou même du score de l’OM ou du PSG, mais de nouvelles invocations, ou de nouveaux mondes, rien n’a de limite à mon univers (virtuel). Aujourd’hui je vous propose de m’accompagner dans la découverte d’un nouvel opus de la licence du studio Robot entertainment. Je vais vous conter l’histoire d’une rencontre entre les orcs et les humains à travers mon test de Orcs Must Dies 3 sur Google Stadia et mon Chromebook. 

Test de Orcs Must Dies 3

Comme pour le sport, il n’y a pas qu’un type de jeu, et tous les joueurs n’apprécient pas ce type mécanique. Au même titre que l’amateur de foot n’aime pas forcément la natation, le gamers d’action aventure comme Embern’aime pas forcément les jeux de MMORPG. 

17/20, c’est la très jolie note que Orcs Must Die a obtenu auprès de joueurs et de la presse. Sans rien vous révéler sur le troisième opus du célèbre jeu d’action et de stratégie il faut savoir qu’il est enfin sorti et arrive sur Google Stadia. 

Le principe est simple, nous sommes ici en présence d’un Tower Défense. Votre objectif est de défendre votre place forte contre des vagues de hordes d’orcs. Pour passer les niveaux, vous n’y allez pas les mains vide. En effet vous avez à votre disposition tout un attirail de pièges ou d’armes pour réduire à néant les ambitions d’invasion de ces horribles bonhommes vert.

Orcs Must Dies 3 bien plus qu’un Tower Défence

Si vous êtes abonné à l’offre Stadia Pro, Orcs Must Dies 3 vous est offert et à mon avis, vous devriez l’essayer !

Graphiquement nous sommes sur un très beau jeu, si tant qu’un orc soit beau :). Le principe de ce jeu est simple, à l’aide de pièges qu’il faut acquérir en passant les niveaux il faut freiner au maximum la progression d’une horde d’Orc. Évidemment, vous imaginer que plus vous progressez dans les niveaux plus la horde grossit et plus les Orcs sont fort.

Les pièges sont tous plus fous les uns que les autres. Le piège de base est une herse rétractable que vous pouvez semer ici ou là sur le chemin menant à votre salle de Faille, car c’est bien elle que vous devez protéger. La Faille, est une espèce de flamme bleue qui régénère vos pouvoirs de mana et de vie, vous allez voir plus loin ce détail sera très utile. Les Orcs ont pour seul objectif de pénétrer la faille. Cette dernière et capable d’emmagasiner un certain nombre d’attaques, jusqu’au moment où la faille s’effondre sur elle-même ce qui vous fait perdre la partie.

Pour stopper la horde les pièges et les armes sont aux rendez-vous

Plusieurs chemins peuvent mener à la salle de la faille, à vous de jouer de stratégie pour mener la horde ou vous le voulez. Des barricades vous permettent de bloquer certains passages, ou de simplement ralentir la progression. Mais attention, cela coûte cher, et pour continuer à construire votre stratégie “piégistique” il faudra obtenir de l’argent en tuant plus d’orc.

Empaler les Orcs ou catapultez-les. 

Marre de goudron, mur de flèches, pièges à pieux, pilier de gravité, ou encore archer de garde autant de piège qui vont annihiler ou ralentir les ennemis Trolls ou orcs qui court à votre rencontre armes aux poings.

Un piège c’est bien, encore faut-il le placer intelligemment. Charge à vous de réfléchir à une stratégie pour parsemer le chemin d’embûches de façon judicieuse, car l’argent ne tombe pas du ciel, et vous allez vite en manquer. 

Certains scénarios de guerre vous plongent dans une vague continue d’orc, de trolls et de gobelins qui avancent aveuglément pour réduire à néant votre monde. Pour vous aider dans cette tâche qui est de sauver l’univers, vous pourrez compter sur des pièges qui catapultent les orcs hors de la zone, et même des lanceurs pour envoyer des tonneaux de poudre explosifs directement dans la horde. 

Vous êtes le dernier rempart avant la fin du monde

Dans les premiers niveaux les seuls pièges suffiront à mettre à mal toute intrusion dans la salle de Faille. Dès que vous progresserez, vous allez vite vous rendre compte qu’il faudra donner de votre personne pour empêcher à la horde de pénétrer la faille.

C’est à ce moment que vos armes entrent en jeu. Pistolet, arc, amulette vont être très utiles pour pulvériser les ennemis qui se jettent sur vous. Certaines armes ont besoin de Mana pour fonctionner, alors récupérer les fioles qui tombent au sol ou retourner à la faille par les portails magiques, ou en courant. D’autres doivent être rechargés, et cela prend du temps, alors réfléchissez avant de canarder à tout-va. 

Mon conseil :

Pour détruire un orc, c’est comme pour les zombies, visez la tête, parfois plusieurs fois. Si vous avez de la chance, vous la transpercer et toucherez plusieurs orcs d’un coup.

Toutes les armes possèdent une fonction secondaire très puissante, mais aussi très gourmande en ressource de mana. Alors utiliser là à bon escient car la mana est une denrée rare. 

Update et upgrade de votre équipement

Si les ennemis sont de plus en plus fort au fil du jeu, vous pouvez améliorer votre équipement, pour qu’il se recharge plus vite, tire plus loin et soit plus puissant. Pour cela récupérer des crânes tombés au sol, lors de vos batailles, ou réussissez des head shot, ou des multi kill, car les améliorations sont cheres et vous en aurez vite besoin.

Mode de jeu de Orcs Must Dies 3

Je vous l’ai dit,  nous sommes sur un Towers Défence,  il existe donc deux modes de jeux :

  • Le mode histoire ou vous passerez de niveaux en niveaux en évoluant au gré des combats
  • Le mode sans fin, ou les vagues de hordes s’abattront sur vous sans cesse

Dans les deux cas vous pouvez jouer seul ou en réseau et évidemment le meilleur, selon moi , reste le mode multi-joueurs. À plusieurs, vous pouvez affronter ces monstres hideux et leurs rages avec vos héros survitaminés. Collaboration et coordination seront les maîtres mots pour gagner la partie

Le sang vert va couler à flot avec Orcs Must Dies 3 !

Avec Orcs Must Dies 3 mes nerfs sont mis à rude épreuve, en effet, passé l’euphorie des pièges qui fonctionnent, nous nous trouvons vite submergés par la horde. A tel point que je n’ai sait plus où donner de la tête. L’adrénaline monte et je ne n’arrive pas à contenir ces orcs qui s’abattent sur moi. 

J’aime beaucoup ce jeu, c’est évidemment un défouloir, rien de bien compliqué en soi et pourtant je sors fatigué après une séance de ce Tower Défence, comme si j’avais fait un marathon mental.

Je ne peux que vous conseiller d’essayer faire un test de Orcs Must Dies 3 et surtout dites-moi ce que vous en avez pensé dans la suite de cet article à travers vos commentaires

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :