Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views :

Comment créer et auto-éditer un livre numérique et broché.

/
/
/
231 Views

Vous avez une passion, des compétences ou un savoir faire que vous aimeriez partager au plus grand nombre sous forme de guide ou de livre ? Le problème est que vous ne savez pas comment vous y prendre ou par quel bout commencer ? Je vais vous partager ma petite expérience sur la création et l’auto-édition de son propre livre jusqu’à la vente de ce dernier.

Tout ce qui sera expliqué dans cet article sera réalisable avec des outils gratuits disponibles sur tous les systèmes d’exploitations existants tels que, Windows, MacOs, Linux et bien sûr ChromeOS. Vous retrouverez dans ces quelques lignes,  tout ce qui est nécessaire pour mettre en page votre livre, mais aussi comment obtenir l’ISBN ainsi que le dépôt légal et pour finir comment mettre en vente votre livre sur Amazon.

Je ne suis pas un professionnel de l’édition, ni même un grand écrivain alors, il est possible que certaines choses ne soient pas forcément très orthodoxes et que d’autres solutions existent, mais cela nous a permis de réaliser toutes les étapes sans encombres pour finaliser un livre de cuisine de A à Z. Je prendrai donc en exemple le livre 10 à table! Les gourmandises de Lili-Rose sur lequel j’ai participé à la mise en forme, avec les recettes de Caroline Marion (Auteur), et les photographies culinaires de Cathy Buffet  de petitsplats-et-tralala.com.

Phase 1: La rédaction d’un livre

Nous sommes tous d’accord, un livre sans contenu n’est pas très intéressant et des contenus,  il en existe de toutes sortes et de toutes formes. Dans notre cas, nous avons réalisé un livre de cuisine, cela comprend des ingrédients, mais aussi une méthodologie de travail avec des étapes à ne pas manquer.

Pour ne rien vous cacher je ne suis pas un bon cuisinier, j’ai donc laissé cette partie à la personne la plus compétente dans ce domaine. Après un choix drastique des recettes que nous allions mettre en avant dans le livre, il nous a fallu les rédiger. Nous avons donc décidé d’une méthode pour réussir à travailler efficacement ensemble sans pour autant être dans la même pièce ou dans la même ville. Pour cela nous avons utilisé Google Docs.

L’outil de traitement de texte de Google est parfait pour la rédaction collaborative à distance. En effet,  il permet de partager un document mais aussi d’ajouter des commentaires au texte sans le modifier pour autant. Cette solution est très pratique pour compléter une phrase ou interpeller sur une partie non complète.

Dans notre cas, les commentaires nous ont permis de souligner certains dosages d’ingrédients manquants ou des températures erronées, mais aussi de proposer d’autres tournures de phrases pour une meilleure compréhension de la recette.

Phase 2: la création des images pour l’illustration d’un livre

Voici la partie que j’ai la plus appréciée dans la collaboration avec Caroline et Cathy. Une fois le choix des recettes établi et la rédaction de celles-ci, Caroline a réalisé chacun des plats pour une mise en image.

Cathy a ensuite procédé au shooting des recettes avec une mise en scène particulièrement élaborée pour nous faire saliver juste en regardant les photos  (dans mon cas, j’ai eu la chance de goûter à tous les plats au TOP ! Dans votre cas, il faudra acheter le livre et reproduire les recettes) . Pour un livre de recettes, cette étape est particulièrement importante, car la réussite du livre dépendra de la qualité des images.

Afin d’obtenir ce résultat, il faut évidemment un savoir faire, avec un œil expert mais aussi de bon logiciel. Pour la retouche d’image il en existe plusieurs bien connus, comme Photoshop, Lightroom, mais comme je vous l’ai dit en préambule, des équivalents gratuits utilisables aussi sur ChromeOS. Dans notre cas, les images auraient pu été réalisées avec Photopea qui est une web application fonctionnant depuis un navigateur ne nécessitant aucune installation.

Phase 3: la mise en page d’un livre

Une fois la rédaction faite sur Google Docs et les images d’illustrations réalisées, il reste à faire la mise en page de notre livre. Si cela peut paraître simple, cette partie nous a pris beaucoup de temps, peut-être par manque de connaissance ou par soucis de bien faire.

Le premier réflexe que j’ai eu est de tout faire sur Google Docs, mais évidemment cet outil n’est pas du tout conçu pour cela et nous avons très vite compris l’intérêt de trouver un outil dédié à l’édition. Celui qui est arrivé en tête de nos recherches n’est autre que Scribus qui est un logiciel de PAO (Publication Assistée par Ordinateur) libre, distribué sous licence GNU GPL. Il propose de nombreuses fonctionnalités égalant voire dépassant parfois celles de ses concurrents commerciaux. De plus il est disponible sur Windows, Linux et ChromeOS  tout cela gratuitement.

Comment Installer Scribus

Scribus est distribué sous licence GPL il est donc offert au téléchargement et à l’utilisation. Pour les possesseurs de Windows, il suffit de télécharger sur la page officielle le fichier exécutable et le lancer sur l’ordinateur pour commencer à l’utiliser. Les utilisateurs de Chrome Os devront passer par l’installation de l’application Linux, pour cela rien de compliqué, c’est à mon sens même un peu plus simple. Il suffit d’ouvrir le Terminal Linux depuis le lanceur d’application puis exécuter la commande suivante :

$ sudo apt-get install scribus

Prise en main de Scribus

Nous y sommes enfin, notre livre va prendre vie sous nos doigts, mais avant cela encore un peu de patience car il faut faire une maquette du rendu désiré et rien ne vaut le papier et le stylo.

Dans notre exemple, nous souhaitons un livre de 21 x 21 centimètres, alors prenons une feuille de la même taille et traçons les emplacements de chaque partie de notre page, des cadres Textes, puis les cadres images etc, etc .. voici à quoi ressemblait notre maquette.

Retournons sur Scribus pour commencer à mettre en forme notre livre.

Les fonds perdus

C’est la zone de confort (ou fonds perdus) qui partira en déchet papier lors de la découpe du livre dans les ateliers d’imprimerie. Ils sont primordiaux pour une coupe nette et de qualité. Votre texte ne doit jamais toucher le fond perdu, mais selon la forme de votre livre comme dans notre cas le livre de recette, l’image a été volontairement étendue sur le fond perdu afin que l’image occupe toute la page pour que la coupe soit nette et qu’il n’y ait pas de débords blancs disgracieux.

En général, votre imprimeur vous demandera 5 ou 6 mm de fond perdu. Votre imprimeur vous en parlera lors de l’envoi de ses contraintes techniques. A savoir que les fonds perdus ne sont pas nécessaires dans le cas d’un livre destiné à devenir un ebook, mais uniquement pour de l’impression papier.

Comment définir les fonds perdus sur Scribus :

Les marges

Les marges c‘est comme sur un cahier, c‘est un cadre qui vous permet d’écrire dans un zone de bonne lecture et toujours à distance du fond perdu. Ainsi écrire à l’intérieur des marges vous garantit de ne pas avoir de mots coupés lors de l’impression. Compter 1 cm de marge pour être à l’aise.

Voir une vidéo explicative : 

Les guides

Les guides sont des tracés en pointillés que vous pouvez faire apparaître sur vos pages, par exemple tous les 2cm ou les 5cm. Ces petites lignes vous permettront de bien placer vos zones de texte ou d’images (à bons écarts des marges) bien placer en parallèle et à même hauteur les zones de texte ou les images, elles ne sont pas indispensables mais sont bien utiles si vous avez beaucoup d’éléments à disposer sur votre page.

Voici à quoi ressemble les guides:

Les Cadres :

Les cadres ou de zones TEXTE ou IMAGE, sont une des particularités de Scribus, tout élément à disposer sur une page doit avoir un cadre prédéfini. Si vous souhaitez coller une image, vous devrez créer un cadre image, puis faites importer images, puis faite adapter l’image au cadre!

Pour le texte, c’est pareil, créer un cadre de texte où vous le souhaitez sur votre page, puis cliquer sur la zone et taper votre texte ! Tout simplement. Au besoin vous pouvez déplacer vos cadres de texte et d’images tout en gardant vos mises en forme, c’est pratique et rapide et cela est bien plus aisé qu’un traitement de texte classique. Vous pourrez ainsi superposer des cadres de texte sur des cadres images en un clic!

Ici nous pouvons voir, un cadre de texte en rouge et le fond perdu (en rouge à 5 mm du bord) pour la ligne de coupe de l’imprimeur.

Phase 4 : demande d’identification, ISBN

L’International Standard Book Number (ISBN) ou Numéro International Normalisé du Livre est une mention obligatoire depuis l’arrêté du 12 Janvier 1995 qui doit apparaître sur les documents imprimés, graphiques et photographique.

Comment se procurer son ISBN ?

Pour obtenir l’ISBN de votre livre vous devez faire votre demande à l’AFNIL via son site l’afnil.org. Vous pourrez faire la demande uniquement par mail ou par courrier, en tant que particulier ou professionnel.

Vous obtiendrez votre Code ISBN sous 3 semaines par email. C’est un service gratuit et obligatoire pour toute diffusion en service librairie et supérieure à 60 exemplaires, si vous faites un ebook il est également obligatoire. Amazon peut se charger de vous créer un numéro si vous faites uniquement ce type de parution, cependant nous vous conseillons de le faire vous même afin de posséder les documents officiels et être libre de vous auto-publier ailleurs et à plusieurs endroits. Si vous faites une version imprimé et une version ebook, préciser dans votre demande ISBN, vous recevrez 1 code pour chaque support.

Ou intégrer l’ISBN et comment ?

Une fois votre code de 13 chiffres en main, il vous suffit de générer un code via une page web comme barcode.tec-it.com, ensuite importer le code puis intégrez le à votre couverture de livre au dos en créant un cadre image puis importer image. Attention, il doit être suffisamment lisible pour être lu et scanné.

Phase 5 : demande de dépôt légal

Le dépôt légal est l’obligation légale ou l’incitation faite aux producteurs ou diffuseurs de déposer dans la bibliothèque nationale du pays ou dans d’autres institutions désignées, un ou plusieurs exemplaires des documents qu’ils produisent ou diffusent. Il vise à assurer le contrôle bibliographique universel et permet l’élaboration et la diffusion de bibliographies nationales.

Faites votre demande via depotlegal.bnf.fr, c’est un service également gratuit, il vous suffit de remplir le formulaire et de leur faire parvenir un exemplaire de votre livre par courrier, cela n‘est pas nécessaire pour les ebook.

Conseil

il n’est pas nécessaire d’affranchir l’enveloppe pour l’envoi du livre papier 

Les informations obligatoires à indiquer sur votre livre imprimé doivent être précisées en dernière page :

  • Le numéro ISBN
  • Le mois et l’année du Dépôt légal: ex NOV 2018
  • le nom de l’imprimeur et la maison d’édition s’il y en a une ou marquer “auto-édition”
  • le pays où le livre a été imprimé

Phase 6 : 1er et 4ème de couverture

Les imprimeurs vous demanderont de réaliser une couverture à plat avec à gauche le dos du livre, la tranche et enfin l’avant du livre, avec des fonds perdus comme vu précédemment, la largeur de la tranche vous sera communiquée par l’imprimeur, pensez à insérer un titre sur la tranche.

Voici avec notre livre un exemple toujours réalisé sous scribus :

Voici un aperçu une fois le fond perdu découpé (5mm tout autour de la couverture).

Sur Amazon pour un ebook, il vous sera demandé une seule page de couverture (tranche et dos seront inutiles sauf si vous envisagez une version brochée imprimée par Amazon, consulter leur contraintes techniques sur leur site).

Phase 7 : Faire imprimer son livre

Une fois l’imprimeur trouvé et il en existe vraiment beaucoup, il sera nécessaire de lui faire parvenir une version de votre livre, elle devra être :

  • non compressée en PDF en vu PAGE PAR PAGE  
  • avoir des fonds perdus
  • et vectoriser toute les polices d’écritures que vous auriez intégrer à SCRIBUS (+ photographies en 300 DPI / CMJN, si des photographies sont incluses dans votre livre = pour approfondir le sujet Convertir mes photos RVB en CMJN).

Les fichiers sont souvent très lourds, pour transférer votre PDF à votre imprimeur, vous pouvez passer par wetransfer.com, très utilisé par les professionnels car il permet l’envoi de fichiers de plusieurs gigaoctet gratuitement.

Certains imprimeurs vous proposeront de valider le BAT (bon à tirer) qui est une impression au réel de votre livre sans la découpe. Consultez votre imprimeur à ce propos.

Différentes qualités de papier vous sera proposées, pour la couverture et pour les pages intérieures. L’idéal est de demander des échantillons pour mieux vous rendre compte au toucher, c‘est important. Pour ce livre “10 à table! Les gourmandises de Lili-Rose”, les auteures ont choisi une couverture carré-collé, 370 gr Mat, et 170 gr  intérieur, offrant ainsi un très beau rendu sur les photos, un toucher agréable et de qualité pour le lecteur.

Pour les délais d’impressions, cela est très variable, mais en principe la plupart des imprimeurs vous proposeront un délai de 5 à 10 jours pour votre commande, alors privilégiez le plus proche de chez vous.  Mais tout ceci est à anticiper selon vos délais de mise en vente !

Quant au prix, il sera évidemment variable selon le nombre de pages de votre livre et le nombre d’exemplaires, n’hésitez pas à faire marcher la concurrence pour avoir le meilleur rapport qualité/prix.

Voici le résultat final de 10 à table! les gourmandises de Lili-Rose

Phase 8 : auto-éditer son livre sur Amazon

Vous souhaitez vendre votre livre dans tous les pays francophones et ne pas rester cloisonné à votre ville, l’une des solutions les plus plébiscitées est de passer par le géant de la vente en ligne Amazon qui propose une solution simple, rapide et très efficace à mettre en place.

Les démarches auprès d’AMAZON pour auto-éditer ce livre de cuisine se font en ligne et tout le monde peut mettre son livre en vente :

  • Créer un compte sur KDP AMAZON, remplir vos données concernant votre livre (auteur, contenu, ISBN, autorisation de diffusion, et attestation fiscale particulier ou professionnel pour la déclaration des Gains)
  • Concernant la mise en ligne du livre, vous pouvez directement charger votre livre en Pdf tel qu’il est mais avant, n’oubliez pas de compresser le document.

Vous pouvez aussi utiliser l’application: KINDLE CREATE, idéale pour les ebook contenant beaucoup d’illustrations ( MAC ou Windows), car l’application conserve toute la mise en page.

Après avoir envoyé le fichier vous pouvez choisir le prix et les accès des clients Amazon KINDLE. Votre livre sera en ligne très rapidement. Dans notre cas, le livre de cuisine était en ligne dès le lendemain.

Pourquoi Compresser son fichier PDF

Pour Amazon, plus le Pdf de votre livre sera compressé et plus il vous rapportera de l’argent, notamment s’il est riche en photographies, illustrations et graphiques. Un conseil compresser aux maximum les élements lourds. En effet nous avons fait le test et le résultat et sans appel.

Lors de l’enregistrement sur Amazon, nous avons chargé le livre à travers un fichier  de 100 Mo (énorme me direz-vous). Nous avons indiqué notre prix 9,90€ TTC et nous avons choisi une redevance de 70%, verdict: 2,80€ de gain pour nous, 6€ de frais de livraison (coût du flux pour transfert de fichier de Amazon au client Kindle) et le reste dans les poches du distributeur. Bref il ne nous reste plus grand chose!

Nous avons donc essayé de compresser le livre avec l’application web gratuite smallpdf. Résultat notre livre ne pesait  plus que 7 Mo. Nous le chargeons de nouveau sur Amazon.  Le verdict est sans appel :

  • 6€ pour nous,
  • 1€ de frais de livraison (flux)
  • et  le reste pour Amazon.

Bref, la compression est bien réalisée et les photographies ne présentent pas de défaut de lecture, de plus elle est bien plus rentable, c’est donc  l’idéal pour un ebook.

Amazon vous propose également des versions brochées (imprimé par leur soin, mais à ce jour nous n’avons pas fait le test via leur services).

Je rappelle qu’à partir du moment où vous mettez un livre en vente (broché ou virtuel) vous pourrez consulter vos rapports de vente jour après jour. Nous n’avez plus qu’à faire la promotion de votre livre sur les réseaux sociaux, blogs et autres.

La création de ce livre de cuisine “10 à Table! Les Gourmandises de Lili-Rose” vous a intéressé et vous souhaitez découvrir de bonnes recettes de cuisine, vous pouvez le commander par amazon, ou directement en livre relié par email auprès de la photographe culinaire Cathy BUFFET via contact@petitsplats-et-tralala.com

N’hésitez pas à réagir dans la suite de cet article ou à me posez vos questions dans la suite de cet article à travers vos commentaires.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Linkedin
  • Pinterest

11
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
6 Fils de commentaires
5 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
Jocelyn CanonneDmarcAD4NicolasAlphaXav Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] Pour vous donner un exemple, Nicolas vous a proposé un article intitulé Comment créer et auto-éditer un livre numérique et broché. […]

trackback

[…] jeudi Nicolas vous a expliqué comment créer et auto-éditer un livre numérique et broché. Si demain vous vous sentez une âme d’auteur vous avez toutes les infos pour publier un joli […]

Jocelyn Canonne
Membre
Jocelyn Canonne

Excellent article, qui plus est bien documenté. Etant moi-même auteur, il est vrai que les fonctionnalités de Chrome (tout court, puisque je n’ai pas encore de Chromebook) permettent de réaliser assez simplement une œuvre. Il n’empêche que lesdites fonctionnalités demeurent limitées encore sous Google Docs qui, j’espère sincèrement, sera agrémenté plus tard d’outils satisfaisants. Il a encore du mal à prendre en charge les gabarits notamment. J’avoue m’en servir tous les jours pour de l’écriture dite à la volée (je peux ainsi récupérer ou continuer n’importe où via la tablette ou le smartphone). Pour qu’il soit à mon sens parfait… Lire la suite »

Dmarc
Membre
Dmarc

Le terminal LINUX est disponible a partir de quel version ?

AD4
Membre
AD4

Merci pour cet article.
Par contre “’International Standard Book Number (ISBN) ou Numéro International Normalisé du Livre est une mention obligatoire depuis l’arrêté du 12 Janvier 1995 qui doit apparaître sur les documents imprimés, graphiques et photographique.” Or j’ai commandé un livre photo chez google et pas de ISBN. !
Alors que chez d’autres éditeurs, j’avais un ISBN

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :