Comment installer et exécuter des programmes Linux sur Chrome OS

Le projet Crostini entrouvre la porte aux programmes Ubuntu sur Chromebook. Vous êtes intéressé, alors installons ensemble les produits stars de la distribution open source.

Google veut faire de son système d’exploitation PC le couteau suisse des OS indispensables à tous les types d’utilisateurs. Cela concerne aussi bien les particuliers que les professionnels. Car ne l’oublions pas : Chrome OS est déjà capable d’exécuter les applications Chrome, Android, Windows et bientôt comme nous allons le voir tout l’environnement  Linux.
Grâce au projet Crostini, sans redémarrer le Chromebook ou gérer un système en DualBot, on accède au terminal de commandes Ubuntu et ce par le biais de l’interface Chrome OS.  

Activer le terminal de commande sur Chrome OS

Avant d’installer des logiciels Linux sur le Chromebook, il faut dans un premier temps activer Terminal sur Chrome OS. Actuellement le terminal de commande n’est disponible que sur le canal DEV de Chrome OS après l’activation du flags chrome://flags/#enable-experimental-crostini-ui

A partir de là, une nouvelle section apparaît dans les paramètres système de Chrome OS. Il suffit de cliquer sur le bouton Activer pour installer le conteneur Crostini. Après l’installation du Terminal, se rendre dans le lanceur d’applications pour exécuter la fenêtre du Terminal en cliquant sur son icône.

Installer un Logiciel Ubuntu sur ChromeOS

Pour l’installation d’un logiciel Linux sur le Chromebook, il faut connaître quelques bases liées au Terminal de commande. Dans un Terminal, l’usage de la souris n’est pas possible, tout se fait via des commandes claviers spécifiques. Nous en verrons plus bas afin de pouvoir continuer l’installation d’applications.
Une application est désignée avant son installation par le qualificatif de paquet ou archive. Elle est au format compressé, permettant de la rapatrier plus rapidement. A l’intérieur se trouve les exécutables, des informations spécifiques au logiciel et procédures pour l’installation. Comme il n’y a aucune représentation graphique (icône) de telle ou telle application, nous allons utiliser le Terminal pour effectuer différentes opérations.

Les commandes Linux :

Je ne vais pas ici vous faire un cours magistral sur Linux et ses commandes, mais vous en détailler quelques unes qui vous seront très utiles, parmis lesquelles les deux ci-dessous :

Sudo : est une ligne de commande permettant à un utilisateur d’effectuer des opérations nécessitant les droits Administrateur (root). Sudo signifie Substitute User Do. Pour lancer une commande avec les droits root, il faudra saisir : sudo commande

Apt-get: est une interface de ligne de commande pour la récupération de paquets et des informations à leur sujet à partir de sources authentifiées et pour l’installation, la mise à niveau et la suppression des paquets ensembles avec leurs dépendances, cette commande est toujours précédée d’une autre commande, voici les plus utilisées :

update – Récupère les nouvelles listes de paquets
upgrade – Effectuer une mise à niveau
install – Installe de nouveaux paquets (pkg est libc6 pas libc6.deb)
remove – Supprimer les paquets
purge – Supprime les paquets et les fichiers de configuration
autoremove – Supprime automatiquement tous les paquets inutilisés
dist-upgrade – Mise à jour de la distribution, voir apt-get (8)
dselect-upgrade – Suivez les sélections dselect
builddep – Configurer les dépendances de construction pour les paquets sources
clean – Efface les fichiers d’archive téléchargés
autoclean – Efface les anciens fichiers d’archive téléchargés
check – Vérifie qu’il n’y a pas de dépendances brisées
source – Télécharger les archives source
téléchargement – Télécharger le paquet binaire dans le répertoire courant
changelog – Télécharge et affiche le changelog pour le paquet donné

Évidemment les commandes Linux ne se limitent pas à ces quelques lignes. Pour plus d’informations, je vous invite à parcourir le Wiki Ubuntu. Il explique de manière beaucoup importante la fonction même du Terminal et les commandes permettant d’interagir au niveau de Chrome OS.

Faire sa première installation Linux sur Chrome OS

Avec ces quelques commandes vous êtes parés pour installer votre premier logiciel Linux sur Chrome OS. Pour cela, il vous suffit de saisir dans le Terminal la commande suivante :

sudo apt-get install “nom du logiciel”

Ainsi pour installer le logiciel de votre choix, Thunderbird par exemple, vous devez taper la commande :

sudo apt-get install thunderbird

Une fois l’application installée sur le Chromebook, vous trouvez l’icône de celle-ci dans le lanceur d’application Chrome OS. Il suffit simplement de cliquer dessus pour quelle s’exécute.

Do you want to continue? [Y/n]

Au moment de l’installation le terminal vous demande si vous êtes d’accord pour continuer celle-ci. Il vous informera de la place occupée par le logiciel, des packages qu’il va télécharger pour l’installer.  Votre réponse ne tiendra qu’en une lettre [Y/n] 

Vous pouvez éviter cette question lors de la saisie de votre commande en insérant la réponse immédiatement avec deux caractères supplémentaire : -y

sudo apt-get install -y <paquet(s)>

Désinstaller un logiciel Linux depuis ChromeOS

Comme vous savez installer un logiciel Linux via le Terminal de commande sur Chrome OS, il peut être intéressant d’apprendre à le désinstaller. Malheureusement pour nous il ne suffit pas de faire un clic droit sur l’icône pour accéder au menu contextuel et de sélectionner Désinstaller. Comme lors de l’installation, il faut passer par des lignes de commandes via le Terminal. Soyez rassurés, la manipulation est toute aussi simple que pour l’installation.

La fenêtre de Terminal ouverte, saisir la commande suivante:

Sudo apt-get remove “Nom du logiciel”

Simple n’est-ce pas ?

 

Logithèques Linux utile sur ChromeOS

La première question que je me suis posé avant d’écrire cet article, est la suivante : quels sont les logiciels utiles sous Linux qui n’existent pas sur ChromeOS, mais pouvant rendre de grands services ?  Pour donner encore plus de sens à ma question, j’ai catégorisé mes besoins :

Thunderbird : je n’ai pas trouvé de vrai client mail sur Chromebook, alors Thunderbird sera le bienvenu
Audacity: pour faire mes montages audio pour le CkB Show, aujourd’hui c’est assez compliqué, alors la référence en la matière me sera très utile.
Kdenlive: beaucoup se plaignent de ne pas pouvoir faire du montage vidéo sur Chromebook, avec le très populaire Kdenlive ce n’est plus qu’un lointain souvenir.
Blender: Si vous cherchez à faire de l’animation 3D, Chrome OS n’était pas le bon outil, avec Blender l’affaire est dans le sac.
Gimp: le très célèbre concurrent d’Adobe Photoshop Open Source est très attendu, alors la version Linux est également parfaite pour nos chromebook

Conclusion:

J’étais sceptique sur le bon fonctionnement des logiciels Linux sur Chromebook, dûs principalement à cause de leur faible caractéristiques techniques, du peu de RAM, de processeurs pas toujours très puissants et la mémoire ROM n’étant pas non plus le point fort de nos appareils.
Pourtant, une fois passés mes préjugés et testés toutes les applications listées ci-dessus, je revois complètement ma position. C’est bluffant de fluidité, l’interaction entre Chrome OS et Linux est incomparable. La fluidité des logiciels Linux dans une fenêtre Chrome OS en fait oublier qu’ils ne viennent pas du même “monde”. De même, il n’y a aucune latence en passant d’une application Chrome ou Android à un logiciel Linux. Je suis donc conquis….

Seul petit bémol : les actions du copier/coller ne fonctionnent pas avec des applications Android vers Linux comme l’inverse aussi, mais celles de Chrome OS vers Linux comme l’inverse sont acceptées.

J’ai donc testé pour vous chacun des logiciels ci-dessus sur mon Samsung Chromebook Plus et tous fonctionnent à merveille. Si vous désirez que j’en teste un avant que vous l’installiez, laissez un commentaire avec le nom du logiciel dans la suite de cet article.

Source : doc.ubuntu-fr.org

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

17 comments

  1. Pingback: Google travaille peut-être sur un moyen d'exécuter Windows 10 sur un Pixelbook

  2. koderez Reply
    Bonjour. Est-ce que crostini est disponible en canal dev sur tous les chromebooks ?
    Je suis sur un R13 que je viens de basculer sur le canal dev et je n’ai pas le flag.
    • Nicolas Post authorReply
      POur le moment Crostini n’est disponible que sur le PixelBook et le Samsung PLUS.. ,mais d’autre devrait arrivé très prochainement
  3. Pingback: Samsung dévoile le Chromebook Plus V2

  4. Camillaou Reply
    Alors là ! Moi qui suis une piètre informaticienne mais qui ne fonctionnais par principe qu’avec Linux Ubuntu avant le récent achat de mon Acer R13, je suis bluffée ! Je n’ose encore me lancer dans l’aventure, mais je serais bien tentée d’installer Libre Office…
    Je vais attendre sagement d’avoir un peu mieux apprivoisé mon chromebook. En tout cas merci pour cette précieuse info et bravo pour ce blog, qui rappelle bien l’état d’esprit d’entraide vécu sur Ubuntu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.