Ah, le smartphone ! Cette merveille de la technologie moderne qui, dans un élan de générosité sans précédent, a gracieusement accepté de devenir une extension de notre être. Oui, nos corps fragiles et nos esprits oublieux ont désormais un allié de poids, un compagnon de tous les instants qui nous sauve de l’embarras d’avoir à nous souvenir où nous avons mis nos clés, nos cartes de crédit ou pire, d’avoir à interagir avec de réels humains pour demander notre chemin. Si le smartphone remplace déjà beaucoup de nos appareils, il va bientôt se transformer en ordinateur portable et peut-être les remplacer. Du Smartphone à l’ordinateur de poche !

Le mirroring et le mode desktop une grande histoire avec Google

Imaginez-vous, chers utilisateurs power users de Samsung, loyaux défenseurs du Samsung DeX, cette petite merveille qui transforme votre téléphone en un poste de travail de bureau portable dès qu’il est connecté à un écran externe. Ah, l’extase pure! Et puis, il y a Google… Oh, Google, avec sa gamme Pixel, à la pointe de la technologie, mais avec une incapacité remarquable à faire quoi que ce soit d’aussi utile que le DeX. Pendant des années, Google, dans sa sagesse infinie, a décidé que ses Pixels devraient être des îles isolées, sans pont pour les connecter aux moniteurs externes, sauf si vous vous aventurez dans l’achat d’accessoires aussi rares que des licornes.

Google Pixel 8 Pro

969,00 

Un écran brillant, au propre comme au figuré. Avec l’écran immersif 6,7 pouces du Google Pixel 8 Pro, tout est net et détaillé, et les couleurs sont vives et fidèles à la réalité. La fréquence d’actualisation s’ajuste intelligemment de 1 à 120 Hz, pour plus de réactivités et d’efficacité énergétique. La batterie ultra-fiable qui tient…

Catégorie :
Étiquettes :

Mais attendez, retenez votre ironie, car voici le Pixel 8, le chevalier en armure brillante (ou devrais-je dire, en aluminium brossé?)! Après des années de refus obstiné, Google a enfin vu la lumière, ou plutôt, la sortie vidéo, avec Android 14 QPR3 Beta 2. Oui, mesdames et messieurs, vous pouvez maintenant connecter votre noble Pixel 8 à un moniteur externe et basculer dans la gloire d’un écran miroir. Bien sûr, le mode bureau est toujours aussi élémentaire qu’un projet de science de CE2, mais n’est-ce pas l’intention qui compte?

L’expérience ? Ce que cela donne

Naturellement, dès que j’ai eu vent de cet ajout sur nos Pixels, j’ai bravé les bas-fonds de mes tiroirs pour en sortir cette petite lucarne lumineuse et transportable ainsi que son câble USB C vers USB C. N’ayant que très peu d’intérêt pour les notices d’utilisations, j’ai simplement connecté l’écran portable à mon Pixel via le Câble USB. Instantanément la notification «Dupliquer sur l’écran externe» apparaît sur le smartphone. Je m’aventure à cliquer sur le bouton «dupliquer l’écran», et je vois jaillir sur mon écran externe un miroir complet de mon Pixel Phone.  

Par chance, je peux effleurer mon écran externe avec le doigt pour interagir avec le smartphone. Que se passe-t-il si vous, cher lecteur, vous retrouvez devant un écran dénué de la capacité de ressentir votre toucher? Craignez-vous d’être relégué au rang de spectateur passif, incapable d’interagir avec votre technologie comme vous l’entendez? N’ayez crainte! Car le Pixel, dans sa clairvoyance, daigne s’associer avec des périphériques Bluetooth, dans un ballet sans fil des plus élégants.

Armé de mon fidèle duo, le clavier et la souris Logitech POP, un ensemble aussi coloré et joyeux qu’une parade sur Main Street, j’ai plongé dans l’expérience pour vous, mes chers lecteurs. Et je vous le dis sans détour : cela fonctionne à merveille. En un tour de main, mon Pixel, autrefois confiné à l’orientation portrait, se métamorphose, s’étirant en mode paysage pour remplir l’écran externe de sa présence. Je peux naviguer au gré de mes humeurs sur Chrome, TikTok ou me laisser divaguer dans la rédaction de mes pensées sur Google Docs.

Les premiers pas d’un futur géant

Il serait illusoire de prétendre que Google a déjà atteint le nirvana technologique dans ce domaine; aujourd’hui, l’entreprise n’en est encore qu’à l’aube de son exploration. Comparé au Samsung DeX, qui offre une expérience simulant avec brio un véritable système d’exploitation de PC, le lien qu’établit mon Pixel avec un écran externe se limite, pour le moment, à une simple duplication d’écran sur une toile plus vaste. Cependant, cette initiative marque un tournant significatif : Google entrouvre désormais la porte à de nouvelles possibilités pour la gamme Pixel, suggérant un avenir où les limitations d’aujourd’hui ne seront que des souvenirs.

Du Smartphone à l’ordinateur de poche: l’évolution de Google Pixel vers le mode bureau

Il est évident que le parcours de Google avec le mode bureau et le mirroring d’écran sur la gamme Pixel est un récit de progrès graduel. Il est marqué par une évolution lente, mais déterminée vers une intégration plus profonde avec nos environnements numériques quotidiens. Bien que l’expérience actuelle semble primitive en comparaison avec des systèmes plus établis comme Samsung DeX, assurément, Google pose les premières pierres d’un pont innovant entre le smartphone et l’ordinateur de bureau. Cette initiative, bien que modeste pour l’instant, suggère un avenir où les limitations actuelles ne seront plus qu’un lointain souvenir. Cela ouvrira la voie à des possibilités sans précédent d’interaction et de productivité.

Alors que nous anticipons les améliorations futures et rêvons des innovations à venir, il est indéniable que Google, avec ses tâtonnements et ses avancées, s’engage fermement sur la voie de la transformation de nos appareils mobiles en outils de travail et de créativité toujours plus puissants.

Merci, Google, pour ce voyage en cours. Il mêle exploration technologique et expansion des frontières de ce que nos smartphones peuvent réaliser.

Shares:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.