Faites en plus sur Chromebook avec Linux

Lorsque j’aborde mon affection pour Chrome OS dans ma sphère professionnelle ou personnelle, la réflexion qui m’est faite est toujours la même : “Oui, mais tu peux rien faire avec ça !”. Sachez mesdames et messieurs que “Ça”, peut faire beaucoup plus que vous ne le pensez, si aujourd’hui vous n’en voyez pas les capacités c’est tout simplement parce que vous ne savez pas vous servir de “Ça”. Aujourd’hui nous allons regarder du côté du monde libre et faites en plus sur Chromebook avec Linux.

Linux n’est plus uniquement pour le Geek

C’est fou comme les vieilles croyances ont la peau dure. Si à ses débuts le système d’exploitation Linux était réservé à une certaine élite, comprenez les informaticiens, aujourd’hui il devenu totalement accessible au plus grand nombre. Linux est depuis longtemps aussi simple que Windows, car comme l’OS de Microsoft, Linux possède une interface graphique et de nombreuses distributions dédiées aux différents usages que nous pouvons avoir. 

Pour en savoir plus sur Linux et les chromebook je ne peux que vous conseiller d’écouter l’épisode de notre podcast ou nous traitons de ce sujet :

Pour résumer, Linux est simple, rapide, mais comme tout, il requiert un temps d’apprentissage. Attention si vous l’essayez, vous risquez de l’apprécier plus que Windows ou MacOs. 

Faites en plus sur Chromebook avec Linux

Ce qui est intéressant avec Chrome OS c’est les nombreuses possibilités qui s’ouvrent à nous. Nous avons le choix d’utiliser les applications Chrome, Android, et Linux, le tout sans bidouille. Aujourd’hui nous allons nous attarder un peu plus sur la partie Linux et les nouveautés mises en place par Google.  

Activer Linux sur Chrome OS 

Avant de vous montrer les capacités de Linux sur votre Chromebook, il est judicieux de vous expliquez comment l’activer, et vous allez voir, c’est très simple. 

  • Depuis le Menu d’état en bas à droite de votre écran sélectionnez paramètres.
  • Cliquez sur Linux (version bêta)
  • Appuyez ensuite sur le bouton “Activer
  • L’installation de Linux se lancera automatiquement. Cela peut prendre un peu de temps pour télécharger les fichiers en fonction de votre connexion. 
  • Une fois terminer le “terminal de commande” s’ouvrira directement.
Terminal de commande Linux sur Chrome OS
Terminal de commande Linux sur Chrome OS

Paramétrer le conteneur Linux sur Chrome OS

Gérer les dossiers partagés :

Les dossiers partagés sont disponibles dans Linux sous /mnt/chromeos. Pour partager un dossier, faites un clic droit sur le dossier concerné dans l’application Fichiers, puis sélectionnez “Partager avec Linux”. Si vous retirez les dossiers qui figurent ici, ces derniers ne seront plus partagés, mais ne seront pas supprimés.

Préférence USB

Autoriser les applications Linux à accéder aux périphériques USB. Dès qu’un périphérique est déconnecté, il est effacé de la mémoire de Linux. Seuls les appareils Android sont actuellement compatibles avec cette fonctionnalité.

Sauvegarde et restauration

Vous avez toujours raison de sauvegarder votre système avant qu’il ne plante. Google a ouvert la sauvegarde et la restauration des applications Linux que vous avez pu installer. Cela permet également de restaurer votre sauvegarde sur un autre chromebook que le vôtre

Développement des applications Android

Pour créer et tester vos applications, activez Android Debug Bridge (ADB). Notez que cette action autorise l’installation d’applications Android non vérifiées par Google et ne pourra être désactivée qu’en rétablissant la configuration d’usine.

Taille du disque : Vous pouvez allouer un espace disque différent au conteneur Linux

Autoriser Linux à accéder au micro :

Depuis la version Chrome OS 84 il est possible de capturer le son du micro, connecter en USB, Jack 3.5 ou simplement provenant du micro de la webcam

Supprimer Linux de Chromebook:

S’il est facile d’activer Linux, il est tout aussi simple de le supprimer. Un simple clique sur le bouton supprimera tous les fichiers Linux présents sur votre Chromebook. 

Les commandes à connaître sur Linux

Il existe de nombreuses commandes Linux, mais certaines sont beaucoup plus utilisées que d’autres. Nous vous invitons à lire notre article comment installer et exécuter des programmes Linux sur Chrome OS

Maintenant, votre installation Debian Linux est prête à fonctionner ! Nous pouvons déjà faire un tour du propriétaire, essayez quelques-unes de vos commandes de terminal préférées :

ls
ps -A
ps -A > psdump.txt
ls -l
cat /proc/devices

Maintenant, installons un éditeur de texte ou deux:

sudo apt install -y nano gedit bluefish
nano -w hello-linux.txt
gedit hello-linux.txt
bluefish hello-linux.html

Si vous êtes un ninja en ligne de commande, vous êtes prêt. Si cela ne vous dérange pas de temps en temps une petite organisation graphique, installez Synaptic, un puissant gestionnaire de paquets. Synaptic vous permet de trouver et de réparer les dépendances brisées, d’ajouter des référentiels, etc :

sudo apt install -y gksu synaptic
gksudo synaptic

Les outils de base sur Linux et Chrome OS

Médias et son

Chrome OS permet l’édition sonore et multimédia dans votre conteneur Linux.

  • Installez l’éditeur de photos GIMP : sudo apt install -y gimp
  • Installez l’éditeur de graphiques vectoriels Inkscape : sudo apt install -y inkscape
  • Installez l’éditeur de son Audacity : sudo apt install -y audacity

Vous pourrez également ajouter une logithèque ou magasin d’application pour simplifier au maximum l’usage de Linux et l’installation de logiciels sur votre Chromebook 

Résoudre les problèmes avec Linux

Parce que cela n’arrive pas toujours qu’aux autres, il est intéressant de savoir comment résoudre les problèmes que vous pouvez rencontrer avec des applications Linux ou Linux lui-même. Voici quelques démarches à suivre pour corriger les défauts :

  1. Redémarrez le Chromebook.
  2. Vérifiez que votre machine virtuelle est à jour. Dans votre navigateur, accédez à chrome://components. Sous “cros-termina“, sélectionnez Rechercher des mises à jour. Si vous téléchargez une mise à jour, vous devrez peut-être redémarrer votre Chromebook.
  3. Mettez à jour vos packages. Ouvrez Terminal, puis exécutez cette commande : sudo apt-get update && sudo apt-get dist-upgrade.

Avec ces quelques astuces vous devriez voir d’un autre œil votre Chromebook et Linux. Utilisez-vous déjà le conteneur Linux sur votre appareil et quels sont les logiciels que vous appréciez ? Faites-moi part de votre expérience dans la suite de cet article à travers vos commentaires. 

Source : https://chromeos-cookbooks.firebaseapp.com/

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

12 réflexions au sujet de “Faites en plus sur Chromebook avec Linux”

  1. Faites un

    sudo apt-get install gnome-software gnome-packagekit

    Et vous aurez le market gnome plus qu’a cliquer sur l’appli que vous souhaitez installer, l’icone se rajoutera dans le menu chrome os

    Steam est installable aussi

    Factorio tourne a merveille sur mon hp x360-14

    Répondre
    • Merci pour l’info <3

      Perso j’ai installé chromeOS sur un x1 carbon , et j’avoue que le mix app android / linux est une tuerie

      Je sens que ma prochaine machine sera un chromebook officiel

      Répondre
  2. Je n’utilise pas Linux sur Chrome OS car je n’ai pas encore de Chromebook 🙂 mais je suis de plus en plus tenté, le Lenovo IdeaPad Duet Chromebook me fait vraiment de l’oeil (en version 128Go alors), peut être en fin d’année alors… après avoir fait d’autres achats prioritaires. Si j’avais un Chromebook, j’utiliserai Linux pour Libre Office, The Gimp et Inskape, voire peut être d’autres encore… Je suis actuellement sous PC (qui a été immobilisé 1 mois pour réparation, Ventirad down, maintenant il est opé, Windows 10 mis à jour, mais mon écran a flanché également il faut que je le remplace, la poisse 🙁 et tablette Android Lenovo Tab 10 Plus ( version la plus huppée avec 4G LTE, gagnée avec Lenovo Champions 🙂 que j’utilise avec un clavier bluetooth (mais c’est pas l’idéal, je me sens quand même limité), bref l’achat d’un Chromebook le semble de plus en plus indispensable, peut être pour la fin de l’année, voire début 2021… en attendant je suis l’actu sur votre blog notamment, je me renseigne… et plus le temps passe, plus je suis convaincu de la qualité et du potentiel immense des Chromebooks 🙂
    En plus, on peut même utiliser les logiciels de Windows 10 avec Crossover, si la config’ suit évidemment…

    Répondre
    • Je vais surement avoir un avis un peu différent de ce cher Nicolas. Si votre utilisation des logiciels / gimp / inkscape est importante , et que votre budget n’est pas extensible à l’infini , à votre place, je partirais plus sur un thinkpad d’occasion. Certes , c’est du pc , mais c’est solide et l’autonomie est correcte ( c’est des modèles pc professionnel ) Pour 300 euros environ, vous pouvez trouver sur des sites très connu de reconditionnement une machine avec un ssd. ( en plus, linux marche sans problème là dessus )

      Les deux inconvénients des chromebook pour les logiciels linux:
      – les logiciels viennent de debian et on est pas sur les dernières versions
      – cela demande du cpu et pour être confort , il faudra monter en gamme et là, ça fait mal au portefeuille.

      Répondre
      • Merci pour ta réponse et tes conseils. Je te rassure, si je devais acheter ce Lenovo IdeaPad Duet Chromebook, ce ne serai pas pour y installer The GIMP et. Inskape mais pour un usage principalement axé Loisirs, en complément de mon PC de bureau (évolutif à souhait). Si je devais absolument installer ces logiciels sur un Chromebook, je me dirigerais alors vers un Chromebook hybride plus costaud comme le Lenovo Flex 5 (dont j’ai vu un test, et il est très bien, valant largement son prix, avec un bon écran, un bon clavier et un bon tracpad) ou la nouvelle version du HP X360 Premium, avec au minimum un Intel Core i3 et 8 Ho de Ram. Ces logiciels, je les ai déjà sur mon PC de bureau (équipe d’un Intel Core Duo 2Ghz de 2008 issu de mon précédent PC, un HP dans une mini tour qui a flanché, que j’ai fait vérifié par des pros, les plus réputés de ma – grande – ville, j’avais de la chance, tout fonctionnait bien sauf la carte-mère qui avait rendu l’âme, il a été remonté dans une tour classique Cooler Master facilement démontable sans outil, maintenant mon PC est donc évolutif à souhait, et je compte remplacer le processeur + carte-mère pour y accueillir un AMD Ryzen 3 ou 5 pour y faire du travail plus exigeant en ressources avec des logiciels plus performants que ceux que j’utilise actuellement…
        Acheter un PC reconditionné, je ne suis pas vraiment pour, mon premier PC en était un, acheté d’occasion a un cyber café non loin de mon domicile, il a flanché en moins d’un an (en plein fonctionnement, il a cessé de fonctionner et s’est mis a fumer, et j’ai évité de très peu l’incendie dans mon appartement) sans que je ne puisse rien plus faire et la garantie, 6 mois, ne fonctionnait plus, alors non merci… sans compter que non, acheter un PC d’un inconnu font je ne connais pas l’usage, s’il a fait n’importe quoi avec, si son PC est tout virusé… je ne sais pas si ces machines sont vérifiées de fond en comble, jusqu’au plus profond de leurs entrailles, et je n’ai pas vraiment confiance, alors non merci… surtout que j’ai lu un grand nombre d’expériences désastreuses d’acheteurs d’appareils reconditionnés…

        Répondre
        • Personnellement, je n’ai chez moi que de l’informatique d’occasion , sauf un de mes chromebook acheté neuf sur amazon. Tu n’as pas eu de bol pour cet achat d’occasion. Pour éviter les problèmes , rien ne vaut les gammes PRO. Cela ne se trouve pas en grande surface et neuf, c’est vraiment pas donné.

          Les vieilles tours qui font du bruit et qui prennent une place fole, non merci :p , j’ai un tout petit lenovo m93p tiny et une workstation dell plus récente.

          Les mécontents font toujours plus de bruit que les satisfaits 😉

          Répondre
      • Bonjour

        Ah bon ? les logiciels sous Debian ne sont pas bien et surtout il n’est pas possible d’avoir la dernière version ? Je rappelle que ce sont les dev qui fournissent les dernières numérotations de leurs logiciels en les mettant à disposition.
        Pour info côté sécurité, voici les dernières Màj :
        [16 juin 2020] DSA-4704 vlc – security update
        [11 juin 2020] DSA-4703 mysql-connector-java – Mise à jour de sécurité
        [11 juin 2020] DSA-4702 thunderbird – Mise à jour de sécurité
        [11 juin 2020] DSA-4701 intel-microcode – Mise à jour de sécurité
        [11 juin 2020] DSA-4700 roundcube – Mise à jour de sécurité
        [9 juin 2020] DSA-4699 linux – Mise à jour de sécurité
        [9 juin 2020] DSA-4698 linux – Mise à jour de sécurité
        [6 juin 2020] DSA-4697 gnutls28 – Mise à jour de sécurité
        [6 juin 2020] DSA-4696 nodejs – Mise à jour de sécurité
        [3 juin 2020] DSA-4695 firefox-esr – Mise à jour de sécurité

        Sinon la philosophie de Chrome Os n’est pas de copier Windows ni MacOs mais de proposer quelque chose de différent et ce quelque chose se construit tous les jours brique par brique.

        Répondre
        • Je n’ai jamais dit que ChromeOs n’était pas bien , pour plein de choses , le chromebook est génial. Pour ce qui est des versions de logiciels linux, inkscape est 0.9.4.2 et libre office 6.1.5 sur chromeOS. Sur ma fedora que j’adore , inkscape est en version 1.0 sortie récemment , libre office en 6.4. Les paquets Debian sont tout fait stable mais il y a la réputation d’avoir des paquets “moins frais”. Mais c’est ultra stable.

          Donc , c’est juste mon point de vue. Si on veut profiter en premier d’appli linux , je pense qu’un pc pro d’occasion sera un meilleur choix. Ce n’est pas pour autant que je n’aime pas mes deux chromebook ( un acer 11 et un spin 13 ).

          Répondre
          • @Greg

            L’écologie est à la mode et les reconditionneurs aussi. En premier Backmarket ( mon acer spin 13 vient de là ) , est une place de marché où pleins de reconditionneurs mettent en vente des machines. Ce n’est pas toujours évident de se retrouver dans la multitude d’offre. En prime, je rajoute les sites “microko” , “plusdepc” . Pour trouver un ordi portable ou une tour de bureau , ces trois sont de bonnes adresses.

            Pour des mini ordinateurs comme les Lenovo tiny , des minuscules machines qui ne prennent pas de place , les prix sont élevés en france et il vaudra mieux chercher sur ebay avec les reconditionneurs allemands.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :