Google lève le voile sur le PixelBook, le Chromebook très haut de gamme

Le PixelBook enfin dévoilé pour le meilleur mais, aussi pour le pire

Dites bonjour au Pixelbook, le Chromebook haute performance. Ultra mince, son design 4 en 1 le rend idéal pour le travail ou le jeu. Ainsi qu’à son stylet Pixelbook intelligent et réactif, idéal pour l’écriture et le dessin.

C’est officiel depuis quelques minutes, Google lance son nouveau Chromebook, le Pixelbook mais ce n’est pas un simple PC puisqu’il est livré avec du matériel haut de gamme, la vitesse, la simplicité et la sécurité du système d’exploitation Chrome OS. Google a aussi intégré les différentes intelligences de l’assistant Google sans oublier toutes nos applications préférées du Google Play.

Les caractéristiques du PixelBook

Le PixelBook est l’ordinateur portable, le plus mince et le plus léger que Google n’a jamais créé, avec son châssis en aluminium de 10,3 mm d’épaisseur et 1,1 kilogramme. Mais ce n’est pas qu’un PC, puisque qu’avec sa charnière rotative, invisible, il est un 4 en 1, donc vous pouvez faire tout ce que vous voulez avec lui. Vous pouvez l’utiliser comme un ordinateur portable, plier le clavier pour regarder facilement vos émissions préférées, lire vos livres préférés ou prendre des notes en mode tablette lorsque vous êtes en déplacement, ou même le transformer en mode tente, pour suivre une recette de cuisine.

Le géant américain n’a pas fait semblant de faire un Chromebook haut de gamme, il l’a équipé de ce qui peut-être considéré de mieux sur le marché, voila ce que nous en avons retenu :

12,3 pouces 2400 × 1600  Intel Core I5 ou I7 10 heures d’autonomie
QHD IPS LCD Jusqu’à 16Go de RAM 15 minutes de recharge pour 2 heures d’utilisations
Tactiles Jusqu’à 512 Go SSD Google Assistant 

Google Assistant complètement intégré à Chrome OS

La conférence à commencer par une explication du AI First, et le Pixelbook suit cette ligne directrice, tout ce que Google propose et tourner autour des intelligences artificielles, d’ailleurs ce nouveau Chromebook accède à Google Assistant grâce à une nouvelle touche dédiée uniquement à cette fonction, vous la retrouverez entre les touches Ctrl et alt.

Une simple pression sur le bouton ouvre la boite de dialogue, il suffit ensuite de lui donner vos instructions pour avoir intéragir avec.

Mais il suffit aussi d’entourer une image ou un mot avec le stylet pour que Google Assistant s’active à la recherche

Un clavier rétro-éclairé 

Comme les rumeurs l’indiquaient, le nouveau clavier du PixelBook est rétro-éclairé, pour vous permettre un confort lors de vos séances de saisie de texte dans des milieux sombres 

 

Un Stylet Wacom pour le PixelBook

Quand on entant parler de stylet haut de gamme, le nom de Wacom revient toujours en premier, et c’est pour cela que Google à choisir un partenariat avec la société japonaise pour équiper son PixelBook

C’est un stylet intelligent et réactif qui vous donne une sensation naturelle et confortable lorsque vous dessinez et écrivez. Pixelbook Pen utilise l’apprentissage par machine pour la reconnaissance de l’écriture manuscrite, avec une latence réduite à seulement 10 millisecondes, de sorte qu’il soit aussi rapide que d’écrire avec un stylo sur papier. Il fonctionne même avec un angle de 60 degrés avec 2 000 niveaux de sensibilité à la pression, donc il est rapide et réactif et suit naturellement vos mouvements de la main.

Malheureusement, ce stylet n’est pas intégré dans le châssis du PixelBook, il sera donc complètement libre et coûtera 99$ de plus.

Google play store intégré nativement 

Le géant de la recherche a clairement pensé sont Chromebook pour les applications Android de sorte que vous ne deviez pas basculer entre votre téléphone et votre ordinateur portable. Par exemple, écoutez Spotify ou utilisez Adobe Lightroom pour éditer une photo avant de l’afficher sur Instagram ou Snapchat ou de jouer à des jeux comme Asphalt 8. Vous pouvez même télécharger Netflix pour regarder vos séries préférées en ligne et hors ligne.

Regarder la vidéo de présentation du PixelBook

Prix et disponibilité du PixelBook

Ce qu’il ne faut pas oublier avant de parler de prix, c’est que le PixelBook surf sur le même marché que les Surface PRO de Microsoft et les Ipad Pro, avec un petit plus qui fera de ce produit la référence nomade. 

Le Pixelbook est disponible en trois configurations à partir de 999 $ aux États-Unis, de sorte que vous pourrez choisir la puissance de traitement, la mémoire et le stockage que vous souhaitez. Le stylo Pixelbook est de 99 $. Les deux seront en vente chez Google Store et les principaux détaillants, y compris Best Buy, aux États-Unis, au Canada et les précommandes britanniques commencent le 4 octobre. Malheureusement pour nous il n’y a aucune date de commercialisation pour le marché français 

Que pensez-vous de ce nouveau Chromebook ? Donnez-moi votre avis, posez-moi vos questions dans la suite de cet article à travers vos commentaires. 

Source : Google

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Vous avez aimé cet article et voulez participer à la réussite de Mychromebook rendez-vous sur Tipeee en cliquant sur le bouton tip! pour devenir actif en devenant membre premium

tipeee-tip-btn Vous pouvez aussi nous aider via Paypal en suivant le lien Paypal

4 comments

  1. 6tau66 Reply
    C’est clairement une super machine, comme dit dans l’article on a tout ce qui se fait se mieux niveaux composants, perf et design;

    après, vu son positionnement tarifaire je comprends que google ne va pas le commercialiser en France, c’est une machine conçue comme vitrine technologique, qui pourrait intéresser quelques développeurs, ou technophiles argentés .

    Ce que je trouve dommage c’ est que j’ai l’impression que google ne fait pas trop d’effort pour promouvoir chrome os sur notre marché et du coup en france nous n’ avons pas tout le choix en chromebook un peu plus haut de gamme ( j’aimerai pouvoir profiter d’un stylet performant avec mon chromebook ..)

  2. Llav Reply
    Plutôt d’accord avec David.
    Hier, nous avons eu droit à un Google Home mini, et c’est tout.
    Le pixel book en AZERTY : don’t dream ! Never ! Et je ne vais coller des autocollants sur un ordinateur à 1000 balles !
    Google assistant sur l’ordinateur, oui peut être mais je l’ai déjà sur mon tél oneplus 5, sur mon Google Home, ça risque de faire doublon quand je vais dire « OK google », non ?
    En même temps un Chromebook à 999 $, pas sûr que j’aurais craqué.
    Par contre, je regrette le stylet. C’est quelque chose qui m’aurait plutôt intéressé pour mon acer r11 pour prendre des notes manuelles chez mes clients … sous réserve qu’il soit aussi réactif que celui du nouvelniPad pro qui est juste génial.
    Cette année, je vais faire des économies et ne rien changer.
    • David Bosman Reply

      Cette année, je vais faire des économies et ne rien changer.

      Je me permets de réagir à ton commentaire, pour éviter toute méprise sur mon propos :

      Techniquement, je trouve ce Pixelbook très séduisant, même si j’échangerais sans hésiter le mode convertible/tablette pour un écran mat classique… mais, je sais, que je dois être un des derniers clients sur terre à me soucier d’avoir un écran confortable pour travailler plutôt qu’un miroir et qu’un aimant à traces de doigts 😉

      Bref, les reflets mis à part, ca semble une superbe machine (fanless, avec ça) : GG, Google. Et si son clavier se révèle être confortable (attendons les tests), je pourrais même me décider à l’acheter… si une version azerty est jamais proposée.

      Mais cet ordinateur ne bouleverse rien. Surtout, il ne donne aucune prépondérance à Chrome OS. Au contraire: ces specs plus solides semblent laisser entendre que c’est surtout pour Android qu’il vaut la peine d’être acheté. Or, pour le moment, Android sur Chrome OS ça reste, hum, perfectible… pour le dire poliment.

      Et, comme on en parlait déjà : l’impasse sur une version française/azerty du Pixelbook, même si c’est pas une surprise, n’a rien de très motivant… ni de très crédible quand on prétend faire du haut de gamme.

      Même si j’écris sans mal en anglais, j’ai juste pas la moindre envie de dépenser un centime sur cette machine qui semble me dire « je pas parler französisch », aussi séduisante soit-elle.

  3. David Bosman Reply
    Y avait rien de réellement transcendant sur le nouveau modèle: il est mieux que les précédents, ce qui est normal. Mais quoi de nouveau ? A part la touche dédiée à l’Assistant ?

    Après, perso:

    • Les 2-en-1 m’indiffèrent complètement, désolé: une tablette à un kilo (ou plus), j’en ai pas l’utilité 😉
    • Un Core i5 ou i7, je ne suis pas sûr d’en voir l’utilité sur un Chromebook, mais je reconnais que j’ai un usage léger (et que j’aime le concept du fanless). J’aurais trouvé plus intéressant d’avoir une annonce d’un modèle haut de gamme ARM, par exemple… et tellement plus cohérent.
    • Même chose pour la course au stockage, mais là (comme pour les plus gros CPU) c’est sans doute une façon de nous préparer à l’évolution des Chromebook vers des machines plus polyvalentes traditionnelles, surtout en entreprise, donc nécessitant plus de stockage et de perfs pour  installer des apps, des VM etc</li>
    • Le Pen est au prix du Pencil de Apple… mais je suis curieux de savoir s’il est aussi bon ? Le Pencil de Apple est vraiment génial à l’usage: pour écrire comme pour dessiner.
    • Pour la première fois, je me suis surpris à penser que l’intégration de l’Assistant de Google (avec sa touche dédiée) pouvait avoir son utilité sur un ordinateur.
      Le fait que Google choisisse de copier Apple sur le concept d’un clavier plus fin m’inquiète : c’est ce qui m’a le plus déçu sur les nouveaux Mac… et c’est une des raisons qui, pour la première fois, m’a fait acheter un Chromebook pour écrire.

    Malgré ça, j’espère que les OEM vont pomper certaines des idées de Google pour les appliquer de leur côté… pour moins cher.

    Mais tout ça n’a aucune importance… vu que rien ou presque n’est en vente en France. La misère de l’offre Chromebook en France est… abyssale. Google s’obstinant à ne pas proposer directement son matos haut de gamme en France n’est pas motivant. OK, y a un peu de choix sur GoWizYou (gg à eux), mais même là: on parle de combien de modèles ?

    Bref, vu le peu d’empressement des fabricants, Google en tête, à proposer leur matos en France, c’est pas demain la veille que les Chromebook vont séduire en masse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *