Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views :

REMPLACER EXCEL PAR GOOGLE SHEET SUR CHROMEBOOK

/
/
/
58 Views

Se passer d’Excel c’est tout a fait possible sur un Chromebook grâce à Google Sheet!

Google Sheet

Qui n’a pas déjà eu besoin d’utiliser un tableur pour faire ses comptes, ou ses décomptes, calculer des résultats ou encore ses dépenses. La première idée que tout le monde a, est de se tourner vers la référence dans ce domaine , autrement dit : Excel, pourtant Google a développé une suite bureautique totalement gratuité orientée web.

Rien n’a installer, ni même à débourser, Google passe par votre navigateur web pour vous offrir une expérience utilisateur comparable à celle d’Excel.

Google Sheet fait partie de la suite bureautique Google Docs, complètement dématérialisée et accessible partout, vos documents seront stockés directement sur Google Drive, n’oubliez pas pour tout achat d’un Chromebook en cette fin d’année Google vous offre 1To d’espace de stockage.

Se présentant comme un tableur classic vous retrouvez évidemment les différents menus :

  • Edition, avec les fonctions de base copier, Coller, ..
  • Insertion , vous donne l’accès à l’ajout de lignes ou de colonnes, mais également de graphiques, images.. cliparts..
  • Format, pour surligner, mettre en gras..
  • Données : pour filtrer vos tableaux de A -> Z, ou inversement ….
  • Outils vous permet de créer des formulaires à l’intérieur même de votre tableau

Mais le menu qui nous attire le plus et qui est quelque peu différent d’Excel c’est “Modules complémentaires“, il vous permet d’ajouter de nombreuses fonctionnalités, cela pourrait presque être assimilé aux Macros de Excel, l’avantage est sa large base de données de modules déjà réalisé et partagée par d’autres utilisateurs.

Les basiques de Google Sheet

Ce que la plupart des utilisateurs d’excel attendent, c’est un tableau avec des calculs simples, voir très simples, dans mon métier, je rencontre énormément de personne qui disent maîtriser Excel, mais c’est faux.. ils connaissent les fonctions de base, 1+1=2, voir encore moins. Pour ceux-ci Google Sheet est amplement suffisant  la preuve avec ce tableau qui réalise une  facture HT, TTC pour un commerçant de fruits et légumes.

Dans ce tableau vous pourriez faire très simple, saisir le prix au kilo à chaque fois, ainsi que la dénomination, vous obtiendrez cela:

Utilisations de quelques fonctions

Mais l’intérêt principal d’un tableur n’est pas de mettre en forme une fiche standardisée, mais plutôt d’automatiser une tâche pour la rendre plus rapide et efficace

Comme dans Excel vous avez accès à un nombre important de fonction qui vont vous permettre d’améliorer votre fiche. Ce qui est sympa quand ont début dans Google Sheet c’est que chaque fonction est défini sur une page mise à jours par Google, vous pourrez retrouvez cette liste en cliquant sur le bouton :

Liste des fonctions

  • Mieux encore a chaque fois que vous commencer en remplir une cellule par le symbole “=” et que vous saisissez dans la fouler une lettre, automatiquement un bulle vous liste toutes les fonctions commençant par cette lettre :

validation fonction

  • Une fois la fonction sélectionnée, la fonction est complètement détaillée pour vous aidez à l’utiliserliste fonction

Donc j’ai modifié ce tableau très basique pour qu’il puisse, sur simple recherche de la référence, me trouver automatiquement dans un autre onglet nommé Base de données Fruits et légumes :

  • la dénomination du produit
  • le prix au Kilo.

Pour cela Excel possède une fonction nommée : RECHERCHEV(),

Elle effectue une recherche verticale en prenant en compte les cellules adjacentes situées à droite. Si la première colonne d’un tableau contient une valeur spécifique, cette fonction renvoie la valeur vers la même ligne d’une colonne de tableau spécifique nommée par un index.

Sur Google Sheet il existe une fonction équivalente nommée : VLOOKUP(), j’ai réalisé donc deux autres onglets l’un pour la base de données et l’autre pour vous expliquer le fonctionnement du tableau:

Avec cette amélioration il m’est possible de faire ma facture en indiquant la référence, et la quantité choisie. Tout le reste sera automatiquement calculé et modifié.

Si un prix au kilo change je ne le change pas dans ma facture mais uniquement dans la base de données, lorsque la référence sera présente plusieurs fois dans la même facture la modification sera très rapide !

Vous voyez Google Sheet est aussi capable que Excel.

Google Sheet est capable de travailler sur les dates

Il vous sera également possible de travailler des Dates avec des fonctions équivalentes à celles d’Excel. Dans l’exemple que je traite je vous montre comment trouver :

  • Le premier jour de l’année
  • Le premier jour du mois
  • Le dernier jour du mois
  • Le mois
  • Le jour de la semaine

Créer une liste déroulante :

Dans les deux exemples que je vous ai montré, j’ai intégré deux listes déroulante, l’une pour sélectionner la référence , l’autre pour l’année .

J’ai utilisé deux méthodes différentes, la première est la plus simple et de définir la liste d’élément directement dans la liste déroulantes, pour cela :

  • Sélectionnez la cellule dans laquelle la liste déroulante sera installée
  • Ensuite cliquez sur Données
  • et sélectionnez Validations

Données validation Google Sheet    Validation Google Sheet*

  • Sélectionnez dans le Critères Liste d’éléments, et saisissez tous les critères présents dans votre listes séparés par une virgule, dans mon cas les années : 2015,2016,2017, 2018
  • Puis faites Enregistrer, et c’est tout.

La seconde solution permet de définir les critères depuis un tableau

  • Sélectionnez dans le Critères Liste à partir d’une plage, puis sélectionnez la plage de données que vous souhaitez intégrer à la liste
  • Puis faites Enregistrer.

Evidemment je n’ai pas abordé toutes les fonctions, ou les astuces de Google Sheet, mais j’espère que cela vous aura aidé à passé le cap et vous donnera envie d’utiliser Google Sheet en lieu et place de Excel.

Mais avant de vous laissez commenter cet article, retrouvez la liste d’équivalence des fonctions Excel sous Google Sheet sur Google Docs   .

Comme d’habitude, posez moi vos questions, donnez moi votre avis, votre retour d’expérience dans la suite de cet article à travers vos commentaires.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Linkedin
  • Pinterest

6
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
3 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
RemyBONNASSIEUXManuNicolasCyr1us Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
BONNASSIEUX
Invité
BONNASSIEUX

Bonjour

Bon article, mais…

Le point faible me semble être le menu d’impression trop basic.

Pas de possibilité de jouer sur les marges ou de faire varier l’échelle de mise en page %

En cas de retour à la ligne automatique de texte dans une cellule, et en centrant le texte c’est OK à l’écran, mais plus du tout conforme à l’impression…

Sheet imprime également les commentaires sur une page séparée, mais pas là non plus de paramétrage possible pour faire le choix de ne pas les imprimer par exemple.

Remy
Membre
Remy

BONNASSIEUX windows ne sest pas fait en jour !!! ChromeOS non plus
ce genre de detail viendras bientot
vu sur des dev en cours chez canon en autre
Remy

Manu
Invité
Manu

Bonjour, Bel article en effet ! Google sheets est un tableur assez basique mais néanmoins prometteur et qui permet de satisfaire 95% des utilisations, parfois avec quelques adaptations de fonctions. Le plus gênant sont les petits bugs d’utilisation au quotidien. Deux exemples parmi d’autres: – pour que Google Sheets comprenne bien que l’on saisit un nombre décimal – par exemple 123,45 – il faut par exemple taper 123,45 (avec une virgule) lorsque l’on est en mode connecté, mais 123.45 (avec un point) lorsque l’on est en mode déconnecté. – le copier coller (à l’aide de CTRL-C et CTRL-V) de lignes… Lire la suite »

Cyr1us
Invité
Cyr1us

Le problème est que la compatibilité entre les fichiers Microsoft Office et la suite Google est loin d’être parfaite, sans compter que les formules apparaissent en Anglais. Bel article néanmoins.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :