Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views :

Un clavier Chrome OS ? Introuvable en France … Enfin presque !

/
/
/
267 Views

Vouloir acheter un clavier pour le système d’exploitation Chrome OS est semble-t-il impossible en France. Pourtant il s’agit d’un bête assemblage de bouts de plastique avec  en général 102 touches en mode Azerty ou même Qwerty  branché sur une Chromebox, une Chromebit ou même un Chromebook. La vente au détail ne se fait pas dans l’hexagone aussi bien dans des magasins de vente en ligne que des détaillants.  Pourtant avec un peu de persévérance, il m’a été possible de trouver un tel clavier . Histoire d’une recherche…

Je commence par le site Amazon.fr. J’ai accepté qu’il soit moche, vert, bleu, fluo même, mais à chaque fois il s’agit d’un bête clavier acceptant Windows et Chrome OS, mais la disposition des touches n’est pas comme sur celui d’un Chromebook. Pareil pour le site U.s. de ce marchand en ligne avec le mode Qwerty qui prime. C’est à manger le clavier d’Apple qui me permet de taper mes articles.

Je me tourne vers les sociétés comme Asus, Acer et même HP. Ah ils sont beaux customisé façon Gamer, avec des touches pouvant clignoter, à la sauce standard et n’ayant rien de plus que 102 touches comme on peut en voir partout sur d’autres sites de ventes en ligne.

Clavier Asus au design anti-éclaboussures avec trou de drainage

Eh patate…. Google, je vous entends déjà dire ? Oui Google, j’y pense à son moteur de recherche. J’y cours même. Je passe mes soirées à mater encore et toujours des claviers 102 touches. Je les connais par cœur. J’en rêve même la nuit. C’est vous dire. Mais rien. Sauf à voir la nuit des touches dans mes rêves obscurs.

J’ai donc cherché sur le moteur de recherche en français, en anglais, en allemand, en italien et même en espagnol. Malheureux que j’étais car cela ne donnait rien et je me retrouvais à utiliser une Chromebox avec un clavier Apple. Une hérésie diront certains. Sûrement mais cela fonctionnait, même si l’utilisation de l’arobase m’obligeait à passer en clavier Qwerty. Et dieu sait combien de fois nous inscrivons notre adresse électronique. C’est je le reconnais assez énervant et donnant envie de…. manger le clavier une nouvelle fois. Mais je me suis retenu.

Ne jamais désespérer

J’en étais à rechercher le salut n’importe où, n’importe comment, quand me réveillant une nuit, j’ai trouvé la solution. Il me fallait continuer, quitte à ne plus dormir. Et j’ai trouvé….. en passant un coup de fil tout simplement au Service Après Vente d’Asus. Aussi étonnant que cela puisse paraître, il vous est demandé votre nom, prénom, adresse postale, pour avoir simplement une information. Charmante, la dame me demande de patienter. Pendant ce temps je touche du bois. Comme je suis un peu dur de la feuille, même à mon âge, je comprends tout de travers, mais pas Google qui comprend ma prononciation phonétique et me donne la bonne info. Me voilà sur un site suédois. Ah la Suède…. mais pourquoi n’y avais-je pas pensé avant ? Mais je ne parle pas la langue de Stieg Larsson, même si j’apprécie ses quelques romans.

Vous trouverez tous les claviers que vous désirez  ou presque et bien d’autres choses en pièces détachées sur le site zandparts.com, mais malheureusement ceux d’Asus en mode Azerty sont aux abonnés absents. Je me suis donc rabattu sur un produit d’Acer, avec la souris comprise dans le prix. Une Chromebox d’Asus et un clavier d’Acer. Drôle d’union diront certains mais cela fonctionne et surtout me voilà maintenant avec un clavier pur Chrome OS. Je ne dirai pas que c’est du bonheur, mais cela y ressemble un peu. Vendu 40,52 €, il m’aura fallu payer le port d’un montant de 10,19 € soit un total de 50,71 €.

Mariage de raison entre Acer et Asus

J’ai patienter deux semaines après la commande pour avoir l’objet de tant de désirs, mais c’est fait et ce n’est plus à faire, disait un homme plein de sagesse.

Ce clavier comme on le remarque contient la majorité des touches que l’on retrouve sur un Chromebook. Les raccourcis claviers comme indiqué ici sont opérationnels de manière générale.
Il m’aurait été facile de commander un des deux claviers que propose Belkin, mais ils s’adressent plus à des tablettes sous Chrome OS.  Le choix ne pouvait qu’être évident : acquérir un clavier standard mais pour Chrome OS. Achat judicieux car depuis que je l’utilise j’ai la possibilité d’utiliser au mieux le système d’exploitation. La souris est au placard car je continue à apprécier une souris Bluetooth d’Apple, mais en dehors d’un bruit que je n’avais plus avec celui de la marque à la pomme, je peux maintenant utiliser autant que je veux l’arobase. Promis, celui là je n’ai pas envie de le manger. Comme quoi…. le bonheur tient à peu de chose.

Si vous utilisez une Chromebox, une Chromebit, le clavier et la souris étaient-ils compris lors de l’achat ? Si ce n’est pas le cas, comment avez-vous fait ?

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Linkedin
  • Pinterest

1
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] raconté une drôle d’histoire sur la recherche d’un clavier Chrome OS. Son titre ? Un clavier Chrome OS ? Introuvable en France … Enfin presque ! Pour ceux et celles ayant le plaisir de connaître Nicolas, ils furent nombreux à lui souhaiter […]

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :