Une nouvelle Chromebox d’Acer

Il faut bien reconnaître que lorsque vous parlez de Chrome Os, la plupart des utilisateurs pensent aux Chromebook. Et pourtant, il n’y a pas que cet ordinateur fonctionnant avec le système d’exploitation de Google. Nous trouvons la Chromebit et la Chromebox. Pour ce qui me concerne, j’utilise quotidiennement cet outil informatique. Ceci pour plusieurs raisons dont l’une personnelle. Et si jusqu’à présent j’étais considéré au sein de la rédaction comme un être un peu à part par le fait même de l’utilisation d’une Chromebox, aujourd’hui j’ai de quoi me réjouir. En effet, une nouvelle Chromebox d’Acer est annoncée pour le début de l’année 2021. Patience, patience…..

Une nouvelle Chromebox d’Acer

Une nouvelle Chromebox d'Acer
la Chromebox CXI4 positionnée à l’arrière d’un écran.

Je dois avouer qu’une telle annonce me fait bien plaisir. En effet, qu’un constructeur comme Acer présente une nouvelle Chromebox est signe pour moi que le grand public va s’intéresser forcément à ce type d’outil informatique fonctionnant sous Chrome Os.

Quatrième de la série des CXI, la Chromebox CXI4, part avec de bons atouts. Équipée d”un processeur Core Intel de la 10e génération, elle comprend :

  • cinq ports USB 3.2 dont deux en façade,
  • deux ports Hdmi situés à l’arrière acceptant deux moniteurs 4K
  • un port Usb C toujours à l’arrière,
  • une prise RJ45 positionnée à l’arrière
  • une prise entrée/sortie son en façade
  • un emplacement pour carte MicroSD la aussi en façade.

Comme tous les Chromebook qui vont sortir en cette fin d’année, la Chromebox CXI4 utilise le Wifi 6 et le Bluetooth 5. Pour ce qui est de la mémoire n’ayant pas d’infos à ce niveau, je table entre 4 et 8 Go, sachant quand même qu’il serait très facile d’ouvrir la “bête” pour ajouter quelques Go en plus, si le besoin s’en fait sentir. Bien sûr, comme tout produit de ce type, le système Vesa permet de la fixer à l’arrière d’un écran. Acer devrait faire partir sa gamme à partir du Celeron au I7, permettant ainsi de répondre à tous les budgets. Côté prix je ne m’avancerais pas, mais il est certain que l’on pourra trouver le premier modèle dans la barre des 500/600 euros. 

Un petit air d’Asus

Bon soyons honnête, quand j’ai pris connaissance de la dépêche d’Acer, annonçant ce produit, je me suis dit qu’elle avait un air de déjà vu. Et effectivement, en dehors de ses bords arrondis, on pourrait (presque) la prendre pour une Chromebox 3 d’Asus, qui elle présente des bords biseauté et le bouton marche/arrêt sur un des coins. Alors en dehors de l’aspect extérieur où se situe la différence ? Sans parler de la puissance, la face arrière tout simplement, qui affiche deux ports Hdmi acceptant des écrans 4K, lui permettant non pas trois écrans comme annoncés, mais quatre par le biais d’un chainage à partir du port Usb C. Je ne sais pas si pour vous cela vous parle, mais quatre écrans, cela commence à devenir intéressant surtout avec un jeu Stadia. Doux rêve ? Pas du tout. Je sens que certains vont attendre la fin de l’année avec une certaine impatience.

A qui s’adresse une Chromebox ?

Il y a quelques jours, discutant via Google Meet avec Thierry le spécialiste à la rédaction de la domotique, il me demandait pourquoi j’avais acquis une Chromebox et qu’est-ce qui faisait que j’appréciais ce produit. La réponse a été toute simple : c’est un outil pratique qui même s’il n’est pas autonome comme un Chromebook, permet de se connecter autant derrière un téléviseur que derrière un écran. De plus, il est transportable facilement vu sa taille. Alors bien sûr il faut un écran externe, un clavier et une souris, mais comme il est toujours possible de trouver des solutions, pas de souci pour l’emploi.
Il ne reste plus qu’à patienter jusqu’au début de l’année 2021 pour acquérir ce produit qui à n’en pas douter, fera l’objet d’un test bien sûr. 

Connaissiez-vous les Chromebox et seriez-vous prêt à acquérir un tel produit. 


Soutenez le podcast et Mychromebook !

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages
et rémunérez Nicolas pour son travail avec Tipeee !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

8 réflexions au sujet de “Une nouvelle Chromebox d’Acer”

  1. Bonsoir
    Peut on espérer voir arriver chez ACER HP ou ASUS des CBK Tout en un milieu de gamme a un prix décent de l’ordre de 600€
    comme on peut trouver des PC sous W 10 par exemple comme ce HP a 619€ et avec une bonne configuration ?
    HP All-in-One 24-df0066nf – 24″FHD – i3-1005G1 – Ram 8Go – Stockage 128Go SSD + 1To HDD – Windows 10

    https://www.cdiscount.com/informatique/achat-pc-ordinateur/hp-all-in-one-24-df0066nf/f-1070849-hp0194850891182.html#mpos=0|cd
    Bonne soirée
    Bernard

    Répondre
      • Bonjour
        Vous avez raison..mais il y a toujours la possibilité d’acheter un PC sous W10 et d’installer Chrome OS Une information récente fait aussi état de la possibilité sous certaines conditions d’utiliser Windows sur CBK ce qui pourrait amener les constructeurs à changer leurs offres ..pourquoi ne pas à contrario installer NATIVEMENT les 2 OS ( en fait 3 +1= 4 possibles )sur ces “PC Tout en un ” Chrome OS étant très léger ça ne devrait poser aucun problèmes techniques puisque c’est déjà possible personnellement et gratuitement…… mais des problèmes commerciaux surement ..redevances etc ? A l’origine les CBK étaient des PC bon marché etc ….mais les constructeurs ont vite compris avec leur développement tous les bénéfices qu’ils pouvaient en tirer et aujourd’hui les CBK sont devenus chers pour l’utilisateur lambda .. tout particulièrement pour une utilisation “Bureau de 800 à plus de 1000€ ” qui se développe ….ce n’est que mon avis bien sûr et si je dis des Con…ies j’accepte bien volontiers les remarques!

        Le spécialiste de la virtualisation Parallels annonce la disponibilité de son application pour Chromebook. Cela permet de retrouver Windows directement sur ChromeOS.

        En articulant son navigateur Chrome autour d’un noyau Linux, Google levait le voile sur son système ChromeOS il y a plus de dix ans. Si Chrome connait un succès fulgurant, les Chromebook restent positionnés sur un marché de niche et souffrent d’une incompréhension globale. Parallels Desktop pourrait finalement jouer un rôle primordial pour démocratiser ces machines en entreprise.
        Bon weekend
        Bernard

        Répondre
  2. Je connaissais l’existence des chromebox mais en fixe , je préfère des produits plus “malléables” . Et dernier point, une chromebox c’est pas donné du tout, déjà qu’un NUC peut coûter une blinde.

    Répondre
    • Concernant les Chromebox, sans trop chercher, on trouve des produits Asus à 162,64 € Chromebox 3 processeur Intel KBL-U 3865U, 8e génération, USB type-c, 4G-DDR4, 32G-mSATA. On peut modifier capacité mémoire et carte SSd sans être un grand bricoleur. Donc à 162 € je trouve que cela est donné et ce n’est pas une copie mais bien un produit Asus. Une amie utilise ce produit sans souci.

      Répondre
      • Votre réponse a piqué ma curiosité ! Je n’ai jamais vu de tels prix et tout les sites que je connais me donne plus un début de gamme à un peu plus de 300 euros. Sur les configs un peu plus intéressantes avec du i3, le prix grimpe vite et sur les gamme dédiée au pro , ils se font vraiment plaisir.

        La chromebox avec un i3 8130U et 8go de ram on est à 450 euros.

        Répondre
  3. Presque ca me donnerais envie d en racheter une MAIS J AI TJRS PAS DIGEREE ma chromeBOX samsung restee bloquee en 54 en version et que je ne peux pas debloquer

    meme si j avoue que l acer I5 de mon pere avec 8go de ram et 128 go de stockage marche plutot bien depuis 1 mois avec linux le playstore incorporee

    Remy

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :