Vie privée, informatique et marketing dans le monde d’avant Google

Vie privée, informatique et marketing dans le monde d’avant Google

Chaque dimanche, nous présentons une chronique intitulée « Le livre et le chromebook« . A travers ce rendez-vous, vous découvrez un livre dont le point central est soit Google, soit aussi Google. Avec bien sûr une petite touche de chromebook. Comme une cerise sur le gateau à la crême chantilly. Vous allez apprécier nous en sommes sûrs.

La vie privée

La vie privée (du latin privatus – séparé de, dépourvu de) est la capacité, pour une personne ou pour un groupe de personnes, de s’isoler afin de protéger ses intérêts. Les limites de la vie privée ainsi que ce qui est considéré comme privé diffèrent selon les groupes, les cultures et les individus, selon les coutumes et les traditions bien qu’il existe toujours un certain tronc commun.
La vie privée peut parfois s’apparenter à l’anonymat et à la volonté de rester hors de la vie publique. Quand quelque chose est dit « privé » pour une personne, cela signifie que généralement qu’à cette chose sont rattachés des sentiments spéciaux et personnels. Le degré de privatisation de l’information dépend donc de la façon dont le public pourrait la recevoir, ce qui diffère selon les endroits et à travers le temps. La vie privée peut être vue sous un aspect sécuritaire.
Dans beaucoup de pays, il existe des lois qui sanctionnent les invasions dans la vie privée par le gouvernement, les corporations ou les individus. Ces lois peuvent parfois même se trouver dans la Constitution. La plupart des pays ont des lois qui limitent la vie privée dans un certain sens : un exemple de ceci serait les lois sur les taxes, qui demandent normalement le partage des informations personnelles concernant les revenus, les biens et les gains. Dans certains pays, la vie privée individuelle peut entrer en conflit avec les lois sur la liberté d’expression et certaines lois peuvent demander la révélation d’informations qui peuvent être considérées comme privées dans d’autres pays. La vie privée peut être sacrifiée volontairement, normalement en échange de certains bénéfices (voir les émissions de téléréalité). Des économistes et des études psychologiques ont décrit le fait de révéler sa vie privée comme étant un « sacrifice volontaire » impliquant une quelconque compétition. Dans le monde des affaires, une personne peut donner des détails personnels (souvent dans un but publicitaire) en espérant gagner un prix. Néanmoins, l’information qui est volontairement partagée peut être volée ou utilisée à des fins criminelles, allant même jusqu’à mener à une usurpation d’identité.

L’informatique

L’informatique est un domaine d’activité scientifique, technique et industriel concernant le traitement automatique de l’information par l’exécution de programmes informatiques par des machines : des systèmes embarqués, des ordinateurs, des robots, des automates, etc.Ces champs d’application peuvent être séparés en deux branches, l’une, de nature théorique, qui concerne la définition de concepts et modèles, et l’autre, de nature pratique, qui s’intéresse aux techniques concrètes de mise en œuvre. Certains domaines de l’informatique peuvent être très abstraits, comme la complexité algorithmique, et d’autres peuvent être plus proches d’un public profane. Ainsi, la théorie des langages demeure un domaine davantage accessible aux professionnels formés (description des ordinateurs et méthodes de programmation), tandis que les métiers liés aux interfaces homme-machine sont accessibles à un plus large public.

Le marketing

Le marketing ou commercialisation ou esprit marketing ou concept de marketing ou optique marketing ou orientation client, est une culture organisationnelle (d’entreprise, d’association, etc.), un état d’esprit, qui cherche à privilégier les attentes et les besoins des parties prenantes de cette organisation (marchande ou non-marchande) par rapport aux attentes et besoins des membres de celle-ci. La traduction française recommandée est mercatique.
Il ne faut pas confondre le marketing, ainsi entendu, avec le marketing management, souvent appelé lui aussi, par commodité, « marketing » et qui est, lui, la gestion de l’ensemble complexe des méthodologies permettant à l’organisation d’être et de rester compétitive dans un univers concurrentiel dynamique.
Cette culture organisationnelle présente deux dimensions fondamentales : les clients (au sens large) et l’entreprise, dimensions qu’elle doit chercher à prendre en compte simultanément de façon équilibrée.

Vie privée, informatique et marketing dans le monde d'avant Google
Vie privée, informatique et marketing dans le monde d’avant Google

Table des matières

1. Introduction
2. Années 1960 : Bank Bang !
3. Début des années 1970 : la vie privée en Act
4. Fin des années 1970 : une affaire de politique
5. Retour en arrière : la fièvre du marketing
6. Début des années 1980 : techno-stats
7. Fin des années 1980 : données personnelles, productions de valeurs
8. Années 1990 en vue : défis des consommateurs
9. Conclusion : droit dans le mur ?

Vie privée, informatique et marketing dans le monde d’avant Google

De  Christophe Masutti, proposé au format Kindle au prix de 0,99 €

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Up Next:

Une semaine ou l'inadvertance a joué avec le feu en compagnie de Google

Une semaine ou l'inadvertance a joué avec le feu en compagnie de Google