MICROSOFT lance INTUNE et WINDOWS 10 CLOUD en réponse aux chromebook de GOOGLE !

Face au succès enviable  des Chromebooks sous Chrome OS, Microsoft va lancer WINDOWS 10 CLOUD, une version simplifiée du système d’exploitation, mais également l’application INTUNE, destinée à l’éducation ! 

Ce n’est plus un secret, les Chromebooks continuent la conquête du monde sur les chapeaux de roues, en particulier aux USA, où ils ont acquit des parts conséquentes du marché, dépassant déjà APPLE dont les prix sont pratiquement multipliés par 3 ! En effet, les Chromebooks sous chrome OS sont simples d’utilisations et leurs prix  très abordables ( environ 299 dollars) séduisent de plus en plus de jeunes ! Plus de 20 millions d’étudiants seraient conquit sur le globe ! Et c’est sûrement qu’un début vu les tendances ! (Quelques chiffres par Nicolas : ici.)

Il n’empêche que l’apparition des applications Android pourrait encore venir amoindrir le marché de Windows… qui n’a donc pas d’autre choix que de réagir à cette énorme fuite de chiffre d’affaire risquant de fâcher ses actionnaires…

Pour Microsoft, la riposte se nommera WINDOWS 10 CLOUD !

Cette révélation aurait été formulée par Mary-Jo FOLEY, la journaliste américaine spécialisée sur Microsoft. Il s’agirait d’une version simplifiée de windows 10 qui ferait tourner des applications universelles issues du windows store. Microsoft baisserait probablement le prix du système d’exploitation qui s’intégrerait bien à des machines plus légères et seraient vendus à des prix idéaux pour concurrencer les Chromebooks;

En parallèle, Microsoft annonce le lancement d’Intune pour l’éducation, afin de mettre toutes les chances de son côté pour reprendre les parts du marché des écoles, détenus actuellement  par Google avec les Chromebooks. Autant dire qu’ils ne chôment pas pour récupérer la première place !

Ce nouveau service d’applications d’entreprise et de gestion de périphérique basée sur le Cloud est principalement destiné aux écoles. Elle permettra de configurer un parc informatique dans un environnement scolaire. Grâce à ce nouveau logiciel, les administrations et les enseignants pourront  gérer plus facilement les ordinateurs des écoles et des salles de classe à l’heure où dans de nombreux cas, ils se servent encore principalement de leurs propres supports techniques.  Même si Windows store propose une large gamme d’applications, INTUNE pour éducation offrira la possibilité aux administrateurs de décider exactement quelles applications de Windows Store, les étudiants devront s’équiper en priorité. Il pourront aussi bien gérer un parc qui fonctionne de manière individuel ou de façon partagé.

Microsoft affirme que ses principaux fabricants partenaires seront prochainement en mesure d’expédier une gamme conséquente de machines équipés de Windows 10 Cloud dont la conception aurait été principalement basée sur la robustesse et le prix afin qu’ils puissent directement entrer en concurrence avec les chromebooks. Le tarifs de départ annoncé serait de 189 dollars chez Acer, HP ou LENOVO.

Comme par exemple l’ACER TravelMate B1 qui serait un hybride entre l’ordinateur portable, la tablette qui résisterait aux chocs, aux chutes, aux pressions jusqu’à 60 kg et aux projections de liquide sur son clavier jusqu’à 33CL. Doté d’un processeur Pentium et d’un écran 11.6 pouces tactile utilisable avec un stylet dont l’autonomie est déjà annoncée à 13H. Il serait attendu pour le second trimestre.

Voilà la réponse qu’apporte Microsoft juste après les aveux de Google sur l’augmentation du nombre de chromebooks au sein de l’éducation et de la conception de l’ACER et de L’ASUS spécialement conçus pour les étudiants, qui avaient d’ailleurs déjà été dénigré par APPLE il y a quelques temps… ( Voir l’article de Nicolas, ici. ).

En revanche, le nom du nouveau système d’exploitation signé Microsoft porterait peut-être mal son nom ! En effet, il semblerait, d’après le site frandroid.com, que ses fonctions ne seraient pas pensées pour le Cloud, contrairement à celles des Chromebooks dont les fonctions sont idéales pour les services en ligne.

Microsoft annonce aussi une nouvelle mise à jour pour MINECRAFT : éducation édition, qui en dit long d’après son nom.

Pensez-vous que Microsoft peu refaire surface avec Windows 10 cloud ou intune ? Donnez-moi votre avis, posez-moi vos questions dans la suite de cet article. 

 

Vous avez aimé cet article et voulez participer à la réussite de Mychromebook rendez-vous sur Tipeee en cliquant sur le bouton tip! pour devenir actif en devenant membre premium

tipeee-tip-btn Vous pouvez aussi nous aider via Paypal en suivant le lien Paypal

12 comments

  1. JadEstuaire Reply
    Il faudra que la rupture soit totale coté prix du fait qu’on trouve des PC disposant de Windows 10 à des tarifs abordables, sinon cela aura le même succès que RT
  2. S. Bruyère Reply
    Windows a une carte a joué dans l’éducation et d’ailleurs ses opérations de séduction dans différents salons éducatifs sont tout à fait clairs sur la stratégie adoptée (salon educatice…).

    Ensuite, les entraves restent nombreuses :

    – Office 365 est un très bon produit et Onenote education offre des possibilités prodigieuses. La complexité d’administration est cependant une véritable entrave et si votre réseau d’établissement est vieillissant et que vous n’êtes pas relié à la fibre, inutile de songer l’utiliser. J’ai testé en classe et finalement abandonné au profit de G Suite pour l’éducation.

    – Ensuite, un doute s’insinue dans l’utilisateur dès qu’un nouveau produit Windows apparaît. J’avais une Surface RT, désormais inutilisée car la plate-forme est abandonnée. J’avais un Windows Phone qui lui aussi a connu le même sort. Je suis retourné sur Android et ai fait l’acquisition d’un Chromebook qui me satisfait entièrement. Windows ne me prendra pas au piège une troisième fois ! Commercialiser des produits et ne pas les maintenir, abandonner les utilisateurs, c’est tout simplement de l’escroquerie ! Avec une arrivée tardive sur le marché (les tablettes Android se généralisent sur les établissements), je crains fort un nouvel échec. Donc autant ne pas s’engager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *