Wave

12 juin 2022 par

After SHOW #7 Apple au service de Google ?

Dans ce nouvel épisode de notre podcast, le CKB Show, nous abordons deux sujets très importants dans le monde de la technologie. Dans un premier temps, Laurent nous explique comment les navigateur web évoluent, et qui sont les meilleurs. Ensuite nous nous penchons sur le fait que les rumeurs mettent en exergue l’arrivée d’un nouveau moteur de recherche chez la firme à la pomme. Nous nous poserons la questions suivante : Apple au service de Google ?

Depuis les années 1995, le navigateur web s’est imposé peu à peu dans l’utilisation des produits permettant la lecture des sites web. S’il est possible de parcourir ces espaces par le biais d’affichage uniquement textuel, ceux affichant autant les images que les textes et en même temps appliquant les feuilles de styles sont devenus majoritaires. Aujourd’hui, tout ou presque se passe par le biais de ces outils permettant ainsi de s’affranchir des applications. Cela concerne autant les traitements de texte, les feuilles de calculs que le traitement de photographies et plus encore. L’enjeu des éditeurs des navigateurs web étant que l’utilisateur reste le plus longtemps possible dans l’emploi de l’outil qu’il propose. Ceci pour une raison simple : rendre captif l’utilisateur permet de connaître ses habitudes et ainsi pouvoir anticiper ses besoins. Mais surtout les données qui sont collationnées pourront être revendues à des publicitaires et autres. 

Voir le replay du CKB SHOW sur Youtube

Écoutez le podcast sur vos applications préférées

Google Chrome loin devant 

Au jeu du plus grand nombre d’utilisateurs, Google reste indéboulonnable. C’est ce qui ressort de la dernière étude présentée par AtlasVPN. Google Chrome est utilisé par plus de 3,3 milliards d’utilisateurs. Son principal atout pour les personnes qui l’utilisent étant les applications / extensions qui sont proposées. Tout ce qui tourne autour de l’écosystème tel que Google Drive, YouTube et autres services en ligne sont également des “aspirateurs” à utilisateurs. 

Apple prend la deuxième place

La deuxième place revient au navigateur Safari d’Apple que l’on trouve uniquement sur les produits de la marque. Si un portage était proposé il y a encore quelques années sous Windows, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Ce sont plus d’un milliards de personnes utilisant  cet outil soit  19,16 % de tous les internautes. Ayant mis en place des mesures de confidentialité pour assurer la sécurité des utilisateurs, cette démarche semble payer puisqu’ils sont beaucoup plus nombreux qu’auparavant.

Edge n’arrive pas à décoller malgré l’emploi de Chromium

Il fut un temps ou le navigateur Internet Explorer était le numéro UN. Cette époque est révolue et même si aujourd’hui le navigateur Edge est basé sur Chromium tout comme Google Chrome, les chiffres étant têtus, il n’arrive qu’à la troisième place. Il compte un peu plus de 212 millions de personnes l’employant. Seule satisfaction, il est passé devant Firefox, mais comme Apple, il est déclaré navigateur par défaut sous Windows 11. Pour empêcher qu’il soit mis au placard pour un autre outil, Microsoft à comme à son habitude tout fait pour qu’il soit difficile de le changer. Bref, ceci peut expliquer ce grand score un peu biaisé. 

Firefox n’est plus sur le podium

Comme je l’indiquais précédemment, Firefox de la fondation Mozilla est passé de la troisième à la quatrième place. Il cumule près de 180 millions d’utilisateurs. Cet outil s’adresse plus particulièrement aux personnes très orientées sécurité et confidentialité. Ainsi, la navigation privée privilégie la sécurité contre le suivi, mais également la protection des logiciels malveillants, le phishing comme le blocage des fenêtres contextuelles. J’avoue que j’utilise régulièrement ce navigateur web et je dois reconnaître qu’il est aussi très rapide dans l’affichage.

Samsung Internet est plébiscité

On finira ce rapide descriptif dans le volume des utilisateurs avec la cinquième place au navigateur Samsung Internet avec ses presque 150 millions d’utilisateurs et enfin Opéra qui est utilisé par plus de 108 millions de personnes. 

Pour être le plus complet, les statistiques d’AtlasVPN sont basées sur le pourcentage de part de marché du navigateur GlobalStats , qui a ensuite été converti en nombre à l’aide de la métrique des utilisateurs Internet d’Internet World Stats pour récupérer les chiffres exacts.

Que nous disent les chiffres ?

Que tirer comme enseignement de cette étude ? Tout d’abord, que le navigateur Google Chrome reste bon premier avec plus de 3,3 milliards d’utilisateurs. Mais, surtout que la démarche faite par Apple sur la sécurité et plus particulièrement la mise en place des fonctionnalités de confidentialité, a été payante en termes d’images, attirant de plus en plus d’utilisateurs. Bien sûr que Google applique, elle aussi, une sécurité pour son navigateur web. Mais, elle devrait prendre exemple sur la communication faite par Apple, pour justement annoncer ce qu’elle applique à ce niveau. Car il est certain, que nombreux sont ceux employant son outil ne sachant pas réellement comment elle les protège.  

Source : 

Apple au service de Google ?

Apple au service de Google

  • Quel moteur de recherche est aujourd’hui utilisé chez Apple ( argent .. ). On trouve actuellement Spotlight. Il s’agit d’un moteur de recherche propriétaire de fichiers intégré dans macOS à partir de la version Mac OS X 10.4, dite Tiger, et dans iOS à partir de sa version 3.0. De plus, la recherche se lance automatiquement au fur et à mesure que l’utilisateur complète sa requête. Il fonctionne par indexation et recherche également dans les métadonnées. Spotlight indexe tous les mots des mails utilisant Mail.app. Spotlight utilise une base de données SQLite. Sa recherche ne se fait pas comme chromeOS sur le réseau des réseaux, comme on peut le voir avec le lanceur d’applications mais uniquement sur l’ordinateur, tablette ou iPhone.
    Il existe actuellement des plugins pour :
  • la suite Microsoft Office
    • La suite OpenOffice.org
    • AppleWorks, Keynote, Pages
    • Microsoft Entourage
  • Pourquoi Apple souhaiterait-il son moteur de recherche ?
  • Comment positionner son moteur de recherche ? 
  • Quid de la sécurité de nos données si Apple veut un moteur de recherche performant ?
  •  Le moteur de recherche Apple n’arrangeait-il pas les affaires de Google ? 

Nous saurons le 6 juin, à partir de 19:00 heure française, si ce que nous venons de vous parler aura lieu.

Les coups de cœurs

Terminal Linux:

Terminal Linux suite discussion sur son utilité dans le discord

Geneanet.org

Passionné de généalogie depuis toujours, j’ai créé mon arbre il y a quelques années sur geneanet.org. Ce site créé en 1996 par des passionnés de généalogie permet de commencer votre généalogie de façon simple et intuitive. L’important de ce domaine est d’être structuré afin de ne pas s’éparpiller, pour cela leur credo se résume en 3 piliers :

  • contributif  (1.5 million d’arbres hébergés pour plus de 1.6 milliard d’individus)
  • collaboratif (sauvons nos tombes, registres, livre d’or…)
  • freemium (offre gratuite, fournie et sans limites d’individus)

Il vous est possible de sauvegarder énormément d’informations et de comparer vos recherches avec celles d’autres personnes puis ainsi trouver de lointains cousins.

Vous pouvez par ailleurs aider la communauté en participant à l’indexation collaborative, ce qui sera d’une grande aide par la suite.

Geneanet permet également de trouver : 

  • origine des prénoms et noms de familles
  • origine des métiers
  • archives insolites
  • recherches par ADN

Le site est gratuit et disponible en page web ou via une extension chrome. Une formule premium à 12,50 euros par trimestre apporte une aide supplémentaire dans la comparaison des arbres et permet de gagner beaucoup de temps.

Visorando.com : le site qui peut vous emmener au bout du monde

Chaque jour ou presque, je suis à parcourir un certains nombres de chemins dans le Morvan. Pour cela, j’utilise l’application Visorando comme le site du même nom. Cela me permet à partir des pages web de préparer mes parcours que je pourrais enregistrer sur le smartphone et les utiliser hors connexion. Il ne restera plus qu’à exporter mon parcours afin de les partager après m’être enregistré avec les personnes de mon choix ou l’ensemble des utilisateurs de Visorando, en indiquant les points intéressant. Je peux aussi partager ma position, et ainsi rassurer mes proches lors de mes sorties. À partir d’un code QR, un gite étape ou autre peut proposer des randonnées qu’il suffira ensuite de parcourir. 

MyApps

Je ne sais pas si c’est un coup de cœur, mais je voulais vous parler de notre mini site web qui regroupe les applications, extensions ou page web que nous apprécions. Il s’appelle MyApps. Nous avons pu le créer grâce à spreadsimple . Un moyen ultra-rapide de créer et de gérer des sites Web à l’aide de Google Sheets SpreadSimple transforme votre feuille de calcul en un site Web stylisé avec une variété de fonctionnalités personnalisables. Gratuitement.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Soutenir MyChromebook.fr

Chrome Os cache bien des secrets ! L’équipe de mychromebook.fr vous propose des guides d’aide au démarrage et à la manipulation de ce système d’exploitation.

Acheter nos guides

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages et rémunérez L’équipe de Mychromebook pour son travail avec Patreon !

Devenez VIP Tipeee

Découvrez notre podcast

Le CKB Show c'est le podcast qui parle de Chrome OS, de Chromebook et de tout l'univers de Google

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: