Wave

13 novembre 2021 par

Comment jouer à Magic Arena sur Chromebook

J’ai joué au célèbre jeu de cartes à collectionner Magic the Gathering pendant quelques années (d’Odyssée à Ravnica pour les connaisseurs). Puis, la vie active faisant son chemin, j’avais mis de côté ce loisir au profit d’autres activités.

J’ai récemment remis le nez dedans, ressortis mes boites à chaussures de cartes et découvert le jeu Magic Arena, parfait lieu d’expérimentation de decks. Puis j’ai voulu y jouer en déplacement… Alors comment jouer à Magic Arena sur Chromebook

Un jeu PC

En arrivant sur le site de Magic Arena, on me propose directement de télécharger celui-ci pour Windows ou Mac. Possédant un PC sous Windows dans mon bureau, j’installe et test donc celui-ci sur mon PC “gamer” pour tester le tout.

Après quelques parties j’ai cependant bien envie de continuer à jouer non sur ma chaise de bureau, mais vautré dans mon canapé. J’attrape ma “vieille” surface Pro 2 et installe le jeu sur celle-ci.

Le jeu tourne, mais niveau optimisation le tout à l’air gourmand et rame un peu, mais cela fonctionne. Mon principal soucis, c’est que les anciennes surfaces ont tendance à chauffer, et donc ventiler fort, en plus d’être assez lourdes.

Il est donc temps de chercher une alternative plus légère et moins bruyante.

Android is your friend

Le site proposait aussi d’installer le jeu sur Android. Je dégaine mon Mi A2 lite et me dirige vers le PlayStore. Malheureusement Magic Arena est introuvable.

Je repasse par le site officiel pour cliquer sur le bouton Android qui va me mener directement à la page du store. Je vais ainsi découvrir que mon téléphone n’est pas compatible. Celui-ci n’est pas tout jeune, mais je pensais quand même qu’il aurait assez de patate pour faire tourner un jeu de carte. D’autant plus qu’Hearthstone est disponible lui.

Plan B alors, j’ouvre mon Chromebook et tente de passer par le PlayStore pour installer Magic Arena sur celui-ci. Même constat, l’application est incompatible. Mon Asus C302C est pourtant plutôt correct en termes de configuration et aurait dû pouvoir faire tourner le jeu sans soucis.

Possible que la version Android de mon Chromebook soit trop ancienne (pour rappel la plupart d’entre nous tournent sur Android 9). Je ne souhaite pas commencer à chercher un fichier .apk, ni changer le canal de mon Chromebook pour tenter un passage sous Android plus récent. Je vais plutôt filouter avec du cloud gaming.

[all4affiliates id=”46801″ title=”Lenovo IdeaPad Duet”]

Le cloud, une GeForce Now de la nature

Magic Arena est gratuit et disponible sur le site de Wizards of the cost en téléchargement direct. Je me doute cependant que pour attirer plus de joueurs PC il vaut mieux être aussi présent sur les stores.

Une petite recherche plus tard, je trouve le jeu disponible sur l’Epic Games Store. Il est toujours gratuit, je l’ajoute donc à ma bibliothèque.

Ensuite, un petit tour sur la liste des jeux compatibles GeForce Now afin de vérifier si Magic Arena s’y trouve. Bingo ! Il y est.

Un nouvel onglet pour lancer GeForce Now, j’ajoute Magic depuis ma bibliothèque Epic et je lance le tout. Il ne me reste plus qu’à me connecter sur mon compte Epic après avoir lancé GeForce Now. Si vous ne l’avez jamais fait, pensez à paramétrer au passage votre clavier en Azerty via les réglages de GeForce Now (ctrl+g) sinon vous risquez de galérer un moment.

Le réglage du clavier en Français sur GeForce Now

Le jeu s’installe, 4 Go à télécharger, plutôt rapide puisque GeForce n’utilise pas ma connexion ADSL pour ce, mais celle du serveur Nvidia. Quelques minutes plus tard, je me connecte à mon compte Magic et je peux jouer.

Le jeu tourne sans soucis, et même presque mieux que sur ma surface. Quelques artefacts visuels viennent parfois s’immiscer, mais je ne vais pas me plaindre, ça tourne sur ma connexion 15 Mega. Plus de bruit, mon Chromebook est très léger (et encore, imaginez voir ça tourner sur un IdeaPad Duet). Bref c’est une réussite.

Seul bémol de l’opération, en quittant votre session GeForce Now la mémoire du serveur va se vider, ainsi si vous relancer le service pour jouer à Magic à nouveau, il ira re-télécharger et installer les 4 Go du jeu. Ajoutant un peu de friction au processus complet, mais on ne peut pas tout avoir.

Les fameux 4 Go qu’il faudra télécharger à chaque lancement.

Une souplesse folle

Le bilan de l’opération est plutôt positif et met en avant les capacités à s’adapter d’un Chromebook. Je ne peux, en effet, pas installer de jeux PC directement sur celui-ci, mais je peux parfois tricher en passant par une appli du PlayStore, ou filouter avec un service de cloud.

Certains titres peuvent même tourner de plusieurs façons possibles. J’ai dans ma bibliothèque un jeu que je peux lancer par Stadia, par Steam que j’ai installé sur mon Chromebook, ou encore via GeForce Now en combo avec Steam ou Epic. Qui a dit que les Chromebook n’étaient pas faits pour jouer ?

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Soutenir MyChromebook.fr

Chrome Os cache bien des secrets ! L’équipe de mychromebook.fr vous propose des guides d’aide au démarrage et à la manipulation de ce système d’exploitation.

Acheter nos guides

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages et rémunérez L’équipe de Mychromebook pour son travail avec Patreon !

Devenez VIP Tipeee

Découvrez notre podcast

Le CKB Show c'est le podcast qui parle de Chrome OS, de Chromebook et de tout l'univers de Google

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :