Wave

12 mars 2018 par

Disney World dans votre chromebook.

Révez mais surtout se déplacer dans les parcs Disney World grâce à Google Maps.

Il est courant de dire que les adultes peuvent être des grands enfants. Adultes nous sommes, adultes nous resterons, mais proposer de construire et jouer avec un train électrique ou mieux de s’éclater avec le circuit 24 heures du Mans et l’enfant revient au galop.
C’est ce qui se passe pour nous depuis hier. En effet, Google vient d’annoncer dans son blog, la mise en ligne sur Google Maps des 11 parcs d’attractions de la société Disney dont le fameux Walt Disney World Resort, situés aux U.s.a.
Vous allez ainsi pouvoir visiter via votre chromebook chacun de ces parcs de loisirs et ainsi pouvoir admirer le bateau des pirates et autres activités ludiques. A vous de redevenir un enfant pour un moment.

De tels moments ne pouvant que se partager en famille, nous vous rappelons qu’il est possible de caster Google Maps Street View sur votre télévision depuis votre Chromebook. La preuve…

Castez Google Maps Street View sur votre TV depuis votre Chromebook

Que pensez-vous d’une telle possibilité ? Venez nous dire votre opinion dans les commentaires.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Soutenir MyChromebook.fr

Chrome Os cache bien des secrets ! L’équipe de mychromebook.fr vous propose des guides d’aide au démarrage et à la manipulation de ce système d’exploitation.

Acheter nos guides

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages et rémunérez L’équipe de Mychromebook pour son travail avec Patreon !

Devenez VIP Tipeee

Découvrez notre podcast

Le CKB Show c'est le podcast qui parle de Chrome OS, de Chromebook et de tout l'univers de Google

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :