Google simplifie le partage de documents de ses outils web

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que Google s’améliore un peu plus chaque jour et ceci par petites touches et de manière discrète sans sortir à chaque fois orchestre et pom-pom girl. Déjà, ce n’est pas le genre de la maison tout du moins de Google de venir sur la place publique chanter ses propres louanges. Bien au contraire. Mais surtout la firme de Mountain View aime la discrétion en tant que tâcheron besogneux. Ainsi continuant dans la mise en place de Material Design,  aujourd’hui Google simplifie le partage de documents de ses outils web. Comment ? On vous explique tout dans la suite de cet article.

Google simplifie le partage de documents de ses outils web

Avant de s’intéresser à la nouvelle présentation de fenêtre de partage de documents arrêtons-nous un court instant sur ce que j’appelle le graphisme de Google. Il ne s’agit pas ici de la typographie du mot définissant le moteur de recherche mondialement connu, mais plus exactement de l’habillage de l’interaction entre l’utilisateur et les web applications qu’elle propose comme les éditeurs tiers. Il s’agit bien sûr des fenêtres apparaissant suite à une action via le clavier, la souris ou même par une pression par un doigt, sur un emplacement précis de l’écran. Ces éléments interactifs permettent autant d’ouvrir, transformer, importer ou exporter comme de déplacer de l’information.

Les arrondis 

Pour toutes ces actions Google a normé les fenêtres interactives permettant d’avoir une homogénité dans la présentation des applications et donc des opérations.   

Ainsi l’arrondi des fenêtres est normalisé comme on peut le voir ci-dessous.

Les arrondis

Les coins des fenêtres pourra donc être arrondi mais aussi coupé. Là aussi une définition exacte est indiquée par Google.

Angle Arrondi
angle coupé

La taille pour les formes d’angles sera définie en utilisant une valeur exacte, 4 dp par exemple. Quelque soit la taille de la fenêtre surtout si celle-ci peut être amenée à être modifiée tant par l’utilisateur que par des informations collationnées par la web application, l’arrondi restera toujours avec la même valeur. Voir vidéo ci-dessous.

Les diviseurs 

Même si vous n’êtes pas amené à vous y attarder, Google propose dans un schéma pour meilleure lecture, soit un séparateur visualisé par un trait, soit un diviseur visualisé par un espace ne comportant aucune information à l’intérieur.  

Diviseurs

Tiroir de navigation

Nous finirons avec le tiroir de navigation, permettant de mieux comprendre la composition de la nouvelle fenêtre de partage. Celle-ci pouvant avoir diverses informations à communiquer, elle peut être améliorée avec une entête pouvant contenir identifiant (email), photo, ….., mais aussi du texte actif ou non comme le montre l’exemple ci-dessous.

Tiroir de navigation

1. Conteneur
2. En-tête (facultatif)
3. Diviseur (facultatif)
4. Superposition de texte active
5. Texte actif
6. Texte inactif
7. Sous-titre
8. Scrim (modal uniquement)

On remarquera ainsi qu’il existe une codification des différentes éléments rentrant dans l’anatomie d’une fenêtre. 

Ces différentes normes mais aussi positionnement de différentes opérations proposées,  ont une place importante pour Google, pour justement que la présentation de ses produits, comme ceux d’éditeurs tiers soit normalisée à l’extrême. Il n’est pas un pixel qui ne soit pas défini autant par sa position, sa fonction mais aussi son contenu. Ceci permet d’avoir comme je le signalais une homogénéité totale sur tous les produits. Une telle précision dans les normes, sans que ce soit dit, à donner à Google la place qu’elle a aujourd’hui. Cette rigueur permet ainsi aux employés de la firme de se concentrer au mieux sur les outils que nous utilisons pour mieux les améliorer. Comme justement la fenêtre de partage. 

La fonction de la nouvelle fenêtre de partage

Les développeurs ayant travaillé sur cette nouvelle présentation de la fenêtre de partage, ont comme nous l’indique l’article du blog G Suite, mis en avant les fonctions suivantes :

  • Interface séparée et axée sur les tâches : la nouvelle boîte de dialogue de partage met en évidence les tâches essentielles de l’utilisateur telles que le partage d’un fichier, la modification des autorisations et l’affichage de l’accès aux fichiers. La refonte sépare également visuellement le partage avec des personnes et des groupes du partage de liens. 
  • Bouton “Copier le lien” rapide : ajout d’un bouton “Copier le lien” pour faciliter l’obtention du lien sans modifier les autorisations du lien. 
  • Visualisez facilement l’accès actuel : la nouvelle interface montre plus clairement qui a actuellement accès à l’élément, ce qui facilite l’audit et la modification rapides des autorisations. (source G Suite Updates)

La nouvelle interface telle que l’on peut la retrouver en cliquant sur le bouton Partage des web applications le proposant.

Fenêtre

L’ancienne interface permettant de voir la différence dans la communication.

Ancienne fenêtre

L’opération permettant d’afficher la fenêtre 

Partage (animation)

Et en version française …..

Fenêtre principale de partager

L’utilisant depuis le 30 avril, je peux vous dire que Nicolas y a porté un regard intéressé. En effet, il n’a de son coté pas encore reçu les modifications. Je rappelle qu’elles se feront de manière automatique dans un premier temps pour les utilisateurs de GSuite que j’utilise pas, pour ensuite aller vers ceux n’ayant qu’un compte Gmail. En tout état de cause, cette nouvelle fenêtre de communication est à mon sens plus claire et devrait permettre aux utilisateurs finaux de moins s’interroger sur telle ou telle fonction proposée. On la retrouve bien sûr dans les web applications comme Google Docs, Sheets, Slides,…

Utilisez-vous cette nouvelle fenêtre de communication lorsque vous cliquez sur Partager ? Si c’est le cas, qu’elle est votre avis sur celle-ci ?


A lire aussi :

G Suite est mort. Vive Google Workspace
G Suite est mort. Vive Google Workspace. Oui, le roi est mort. …
Faut-il vraiment acheter le Pixel 4a le dernier smartphone de Google
Google et les smartphones c’est une vieille histoire. Avec Android, le géant …
Travailler hors connexion sur des fichiers Google Drive avec votre Chromebook
Utiliser un Chromebook c’est utiliser les produits que propose Google en relation …
Faites vos courses chez Carrefour avec Google Assistant
Pour moi, faire les courses est une corvée dont je pourrais me …

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

3 réflexions au sujet de “Google simplifie le partage de documents de ses outils web”

  1. A propos de partage, pourquoi le navigateur du Chromebook est-il le seul à ne pas proposer le partage vers les autres applications Chrome OS ou Android ? Pour cette raison, moi qui suis blogueur et qui pratique beaucoup d’autres applications, j’utilise de plus en plus mon smartphone (P30 Pro) …avec un autre navigateur que Chrome ; pas Chinois, plus rapide et surtout beaucoup moins curieux.

    Répondre
    • Bonjour,

      Pour être certains de comprendre, tu parles de partage URL vers les autres applications ou autres choses ? Je me penche sur la question pour apporter une réponse j’espère utile

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :