Je ne sais si c’est le cas pour vous, mais j’emploi chaque jour Google Translate. C’est bien simple, j’ai créé un raccourci directement dans la barre des favoris. De même, j’ai épinglé un raccourci de cet outil dans l’étagère. Cela permet ainsi a cet outil d’être accessible à un clic de souris. Justement, le jour même de la conférence Live from Paris, un article paru sur le blog de Google annonçait que grâce à l’Intelligence Artificielle, Google Translate devient plus puissant. Voyons de plus prêt en quoi cet outil devient plus “intelligent”.

[winamaz single= »B0BDJG3TWP » template= »horizontal »]

Intelligence Artificielle ou Bard ?

Le terme Intelligence Artificielle est actuellement utilisé partout. Même si elle était déjà présente, avec les appareils connectés (enceintes, etc…), elle est passée en quelques mois à un palier supérieur. On va la trouver prochainement dans les moteurs de recherche, avec des résultats personnalisés. Dans les outils de rédaction comme de calculs, par une aide dans la conception des phrases comme celle de formules. Un tel engouement du public pour cet outil, affole les sociétés de la tech. Qu’il s’agisse de Microsoft, Google, Apple, Facebook et autres, tous cherchent la martingale, qui amènera le plus d’utilisateurs vers l’outil proposé. C’est à celle qui présentera en premier une Intelligence Artificielle facilement utilisable par tous, mais également affichant des résultats corrects sur lequel l’utilisateur pourra s’appuyer. 

Deux bourdes en deux jours

Justement en parlant de résultats corrects, arrêtons-nous quelques instants sur deux bourdes de Google. La première concerne l’affichage d’une réponse dans la vidéo promotionnelle d’Apprentice Bard. Je rappelle qu’il s’agit du nom de la nouvelle IA de Google. Elle à coûté à la firme de Mountain View, la somme rondelette de 140 milliards de dollars de sa capitalisation boursière. Cela concernait je rappelle une réponse de Bard sur la première photographie d’une exoplanète. 

Grâce à l'Intelligence Artificielle, Google Translate devient plus puissant
Un exemple de réponse qui a coûté cher à Google

Mais ou est passé le smartphone ?

Le keynote Live from Paris n’avait pas encore eu lieu, et déjà Google perdait “un peu d’argent”. La deuxième boulette est venue lors de la présentation des produits amenés à révolutionner positivement notre quotidien. Liz Reid montrait les nouvelles fonctions de Google Lens pour rechercher et donner des informations sur des photographies. C’est ce qui a été appelé “ce que vous pouvez voir, vous pouvez le rechercher” grâce à l’outil Multisearch. Afin de présenter le fonctionnement du nouveau Google Lens,  le smartphone qui devait servir à la démonstration avait… disparu. Ou simplement il avait été oublié (à partir de 9:44 dans la vidéo). Ce Live from Paris vu par quelques millions de personnes, à  donc permis de constater que tout avait été fait dans l’improvisation. 

Peur de fuites de données ?

Ces deux bourdes coûtent cher à Google et montrent à quel point, les dirigeants ont été littéralement affolés par le raz de marée causé par ChatGPT. Avec Microsoft qui a poussé pas mal. Un certain nombre d’employés comme de cadres de Google et d’Alphabet ne comprennent pas encore aujourd’hui cette improvisation. Des débats ont lieu actuellement, à tous les niveaux et des interrogations se font sur ce Live from situé à Paris. C’est en effet la première fois qu’un tel dépaysement a lieu. Surtout en cette période ou la moindre erreur peut être (presque) fatale. Justement ce déplacement vers le continent européen, avait pour but selon certains, d’empêcher des fuites d’informations sur ce live, s’il s’était tenu à Mountain View. Ambiance, ambiance !

Et Google Translate dans tout cela ?

Revenons à Google Translate qui devient plus puissant grâce à l’Intelligence Artificielle. Tout d’abord, il va pouvoir faire la distinction sur un mot qui, suivant le contexte, n’aura pas le même sens. Ainsi, il va être capable de faire la différence entre “être à cheval sur un principe” et “être à cheval”, qui la concerne le mode de déplacement. Cette différence s’opérant non pas sur les mots entourant la phrase mais sur l’analyse globale du texte. Comme l’indique l’article de blog, les traductions contextualisées vont être disponibles dans les jours à venir. Cela concerne d’abord l’anglais, l’allemand, le français l’espagnol et enfin le japonais. 

Une interface sous Android revue

Mais les changements ne s’arrêtent pas là. En effet, afin d’avoir un outil beaucoup performant, une nouvelle interface dans l’emploi de Google Traductions est proposée. Comme elle est disponible sous Android, il sera possible de la retrouver sur un Chromebook. 

Grâce à l'Intelligence Artificielle, Google Translate devient plus puissant
Un exemple de la nouvelle fenêtre de résultat de Google Translate

Une expérience de traduction repensée

Qui dit nouvelle interface, dit nouvelles manières d’utiliser Google Translate. Ainsi, trois axes ont primé avec : 

  • l’emploi de nouveaux gestes, permettant une plus grande rapidité dans gestuelle d’emploi de l’outil,
  • une meilleure lisibilité dans la lecture des traductions par le biais de police dynamique s’ajustant par rapport au texte saisi,
  • de nouvelles extensions de langues traduites. Ainsi c’est 33 nouvelles langues qui sont prises en compte par Google Translate.

Ce sont donc de nouvelles fonctionnalités qui rendent Translate plus accessible à ses 1 milliards d’utilisateurs.

Ci-dessous, une vidéo présentant les différentes améliorations de Google Translate. 

La traduction dans les images

Il est intéressant d’avoir un texte qui est traduit à la volée. Mais pour aller plus loin dans les possibilités, Google Lens, va pouvoir traduire du texte se trouvant inscrit dans les images. Il était possible d’en avoir la démo lors du Live from Paris, mais….. 

Une explication par l’image pour bien comprendre le fonctionnement. 

Grâce à l'Intelligence Artificielle, Google Translate devient plus puissant
Le nouveau fonctionnement de Google Lens

[winamaz ean= »0810029934985″ template= »horizontal »]

Grâce à l’Intelligence Artificielle, Google Translate devient plus puissant

Google Translate. Google Lens. A terme, il est certain que ces deux outils ne seront plus qu’un seul. Quel nom prendra-t-il ? L’avenir nous le dira. En tout état de cause, même si Google a semblé s’affoler face à la montée en puissance de ChatGPT et donc de Microsoft, il est certain que la firme de Mountain View nous présente ici un outil très intéressant. Devenant plus simple d’emploi, il va permettre à tous ceux qui se déplacent, de se faire comprendre plus facilement. 

Shares:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.