Wave

9 février 2021 par

La barre Google permet tout ou presque

Le saviez-vous, mais Google propose dans le navigateur Google Chrome une barre représentée par…. neuf petits carrés appelés aussi la barre Google. En cliquant sur ceux-ci, la barre Google permet tout ou presque. Même s’il s’agit de fonctions simples, nous allons voir que cet espace présente des possibilités qui ne sont pas visibles au premier coup d’œil. 

A partir du navigateur Google Chrome 

Le navigateur Google Chrome affiche à son lancement un certain nombre d’éléments en dehors de la barre de recherche. Ainsi, si vous êtes connecté à votre compte Google, vous trouverez en haut à droite et de la droite vers la gauche, l’icône de représentation de votre compte Google puis la barre Google représentée par neuf carrés. On trouvera ensuite, un raccourci vers la web application Gmail et Google Photos . 

La barre Google

L’intérêt de la barre Google

On peut se poser la question de l’intérêt d’un tel espace regroupant un certain nombre d’icônes, comme le propose la barre Google. La réponse est simple : permettre à l’utilisateur de gagner de l’espace, qu’il utilise par exemple le Chromebook Lenovo IdeaPad Duet dont l’écran est de 10’ simplement ou un Chromebook pourvu d’un écran plus grand. Mettre sur l’étagère les web applications que l’on utilise c’est bien, mais afficher aussi celles que l’on aime, amène tout ce petit monde à se bousculer. Et parfois, on peut ne pas s’y retrouver. 

Et puis n’oublions pas, que tout passe par le navigateur Google Chrome. Qu’il s’agisse d’une web application que vous lancez comme d’une PWA ou simplement un site web que vous désirez visiter, le point central de Chrome OS est Chrome. Il est donc logique dans l’utilisation de cet Os, que le navigateur Google Chrome regroupe dans un seul espace les web applications utilisées. Une concentration des outils permet de gagner du temps mais vise aussi à les retrouver que l’on utilise un Chromebook ou tout autre ordinateur.

Alors même s’il n’existe pas de raccourci clavier permettant d’ouvrir la fenêtre de la barre Google, cet espace est modulable comme on va le constater et regroupant les applications selon un ordre précis.

Modifier le contenu de la barre Google

Le contenu de la fenêtre se décompose en trois parties en partant du haut. On trouve tout d’abord les web applications utilisées de manière régulière. Ainsi on pourra avoir Traduction qui côtoie Assistance et Meet. 

La barre Google permet tout ou presque
Capture d’écran des deux premières parties de la barre Google

Pour séparer les deux premières parties un trait et on trouve ensuite les web applications utilisées de manière moins courante. Il faut avoir à l’esprit qu’une application web qui ne sera jamais utilisée ne viendra pas s’afficher. 

Mais saviez-vous qu’il est possible de modifier l’ordonnancement des icônes dans les deux premières parties ? Pour cela, il suffit de :

  • cliquer sur la barre Google,
  • sélectionner l’icône de la web application dont on désire modifier sa position et l’amener toujours dans la fenêtre à l’emplacement voulu.

La troisième partie de la fenêtre de la barre Google, se compose toujours de web applications mais qui ne sont pas développées par Google. La encore, s’afficher dans cet espace permet de gagner de l’espace dans l’étagère. 

La barre Google permet tout ou presque
Capture écran de la troisième et quatrième partie de la barre Google

Le dernier espace concerne l’accès au Google Workspace Marketplace. En cliquant sur le lien inscrit sur le dernier espace, on arrive sur cette page https://gsuite.google.com/marketplace/myapps Composé de deux parties, l’affichage concerne d’abord les modules installés puis ce qui est appelé les modules complémentaires indisponibles dans Google Workspace Marketplace. Leur indisponibilité s’explique par le non transfert décidé par le développeur du Chrome Web Store vers Google Workspace Marketplace (source Google) car n’ayant pas accepté les conditions d’utilisation. Je vous rassure, un module comme Google Data Studio développé par la firme de Mountain View fait partie des insoumis. Comme quoi….

Comme l’indique l’aide en ligne Google “si vous avez déjà installé un module complémentaire qui n’a pas été transféré vers Google Workspace Marketplace, vous pourrez continuer à l’utiliser. Si vous le désinstallez, vous ne pourrez pas le réinstaller sur Google Workspace Marketplace.”. Donc un conseil, vérifiez sur cette page https://gsuite.google.com/marketplace/myapps, les modules qui n’ont pas été transférés mais que vous désirez garder. Un clic de souris est toujours trop vite arrivé.

La barre Google permet tout ou presque

La barre Google est plus riche en informations mais aussi de possibilités à l’inverse de l’austérité affichée. Elle fut un temps plus fournie avec les notifications comme la possibilité d’ajouter des applications. Cette épuration permet de l’utiliser sans se poser de questions, en sachant simplement que l’ordonnancement des icônes des web applications peut se modifier au gré des utilisations ou des envies.

Utilisez-vous souvent la barre Google ? Que pensez-vous de son fonctionnement ? Est-ce que vous pensez qu’elle devrait s’améliorer ? 


Soutenez le podcast et Mychromebook !

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages
et rémunérez Nicolas pour son travail avec Tipeee !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Soutenir MyChromebook.fr

Chrome Os cache bien des secrets ! L’équipe de mychromebook.fr vous propose des guides d’aide au démarrage et à la manipulation de ce système d’exploitation.

Acheter nos guides

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages et rémunérez L’équipe de Mychromebook pour son travail avec Patreon !

Devenez VIP Tipeee

Découvrez notre podcast

Le CKB Show c'est le podcast qui parle de Chrome OS, de Chromebook et de tout l'univers de Google

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :