Wave

20 décembre 2019 par

Place des Os et navigateurs pour le visionnage des vidéos du site Pornhub.com

Chaque année en cette période du mois de décembre, c’est l’heure des marronniers. Il y a quelques jours nous avons traité des mots de passe les plus utilisés pour 2019. Pour ce type d’article, à la rédaction de mychromebook, personne ne se précipite. Et puis il y a celui sur la place des Os et navigateurs pour le visionnage des vidéos du site Pornhub.com, interdit il va de soi aux moins de 18 ans. Dès le mois de novembre ce sont déjà des discussions sans fin pour savoir qui s’y collera. Pensez donc, voir des figures libres à deux, trois et plus si affinité dont je tairai la note par peur de faire des jaloux et tout cela sous couvert d’analyser des graphismes, il n’y a pas photos. Tout le monde veut être celui qui sera choisi. Cette année, j’ai gagné le droit de me plonger dans ces graphismes que j’espérais chauds et bouillants. Pas de bol, ce ne sont que des courbes rondes nullement attirantes, qui plus est en forme de camembert et ne présentant rien d’autres que des chiffres. Question sex-appeal, c’est nada, peau de chagrin. Même avec une imagination bien fertile, les chiffres n’apportent rien d’érotique. Sauf en les chantant, peut-être.

Place des Os et navigateurs pour le visionnage des vidéos du site Pornhub.com

Pour nous faire une idée précise de l’évolution des différents systèmes d’exploitation, nous avons sélectionné les années 2016 et 2019. Comme on va le constater, ce qui existe en 2016, n’apparaît plus trois ans après. 

Trafic par Os 2016
Trafic par Os 2019

Première constatation : Chrome Os s’installe dans le paysage des dektops (ordinateurs fixes ou mobiles)  avec une hausse de 24% pour l’année 2019 en étant seulement avec 1,7% d’outils informatiques équipés de cet Os. Des parts de marchés prises d’un côté à Linux mais aussi aux autres systèmes. Pour ce qui concerne la part des produits Windows elle est passée de 80% à 75,5% tandis que MacOs passe de 14% à 16,7%
Côté Os mobile, il y a de grands chambardements avec déjà la disparition de Windows Phone, ce qui était prévisible puisque plus soutenu par Microsoft. Si l’oS  Android était à 50% en 2016, il a reculé pour être en 2019 à 47,7% soit une perte de 14%. iOs a fait un bond en 2019 passant en tête de 47% en 2016 à 52,8%. La politique de la vie privée de la part d’Apple porterait-elle ses fruits dans ce lieu de débauche ? On pourrait facilement l’imaginer au vu des chiffres et penser que les utilisateurs d’iPhone aiment plus ces lieux pernicieux que ceux ayant des appareils sous Android.

Avant de nous intéresser aux browsers, profitons d’un court instant pour apprécier les bienfaits du parmesan “parmigiano reggiano“.

Après les systèmes d’exploitations, examinons de plus près le trafic web via les navigateurs sur le site Pornhub.com.

Trafic par navigateur 2016
Trafic par navigateur 2019

Du côté des desktops, la place du navigateur Chrome “n’est passée que” de 51% en 2016 à 56,2% en 2019. Sachant que comme nous l’avions vu précédemment Windows se positionne à 75,5% du côté des Os, on peut comprendre pourquoi Microsoft a développé un browser à partir de Chromium. Preuve en est, la part d’Internet Explorert est tombée de 14% à un petit 8,1%, tandis que celle d’Edge est passée de 6% à un petit gros 10,7%. De même Firefox a reculé de 11% à 9,7%. Des chiffres qui confirment de manière générale depuis quelques années un recul qui ne semble pas s’arrêter malheureusement pour ce navigateur plein d’idées.
Même si les parts de marché du navigateur Opéra ne sont que de 2,5% pour 2019 alors qu’elles étaient de 3% en 2016, c’est le seul ayant fait une augmentation de 23% ces douze derniers mois ; ce qui reste assez exceptionnel 

Pour les mobiles, alors qu’on aurait pu penser que Safari serait grand gagnant avec iOs en tête, il n’en n’est rien. Chrome est premier avec 44,3% en 2019 alors qu’il était à égalité avec Safari en 2016 à 43%.Le navigateur d’Apple voit ses parts de marché passer à 41,6%,  tandis que Samsung avec son navigateur éponyme en occupe 6,2%. Opéra du côté des desktops avait fait en 2019 un bond de 23% à 2,5%, il fait côté mobile une chute importante, passant de 3% en 2016 à un minuscule 0,6% en 2019.
Comme on le constate, 2019 aura été une année où des bouleversements importants auront eu lieu tant au niveau des systèmes d’exploitations que des navigateurs. Bien sûr les chiffres du site Pornhub.com ne sont pas d’une vérité première mais montrent-ils une tendance qui pourrait se confirmer en 2020 ? A suivre …….

Non, ce n’est pas fini. Comme l’amour, cela continue…

Intéressons-nous maintenant aux desktops (ordinateur fixe et mobile), smartphones et tablettes ayant accédé au site Pornhub.com. 

Trafic par outil informatique 2016
Trafic par outil informatique 2019

Le grand gagnant comme on le constate entre ces trois outils informatiques est avec trois années d’écart le smartphone. Ses parts de marché restent (presque) stables et si le recul du desktop est de 8% en 2016 et 18% en 2019 le support tablette quelque soit l’Os recule de 1% en 2016 à 17% en 2019.Une chute magistrale confirmant une tendance générale concernant l’utilisation des tablettes. Faut-il que les constructeurs inventent un outil à mi-chemin entre le smartphone et la tablette ? A voir.

Trafic par moteur de recherche 2019

94,06%. Tel est le pourcentage occupé par Google en ce qui concerne la part du trafic qu’il amène vers le site Pornhub.com, même s’il a reculé de 2% Là encore, cette tendance est générale à tous les niveaux pour ce qui concerne le moteur de recherche de Google, confirmant son emprise mondiale. Signe de la faiblesse de Qwant qui est le moteur de recherche se disant européen et installé en grande partie dans les administrations françaises, ce dernier n’apparaît même pas dans les statistiques de l’année 2019 comme les précédentes. A croire que les français ont un souci avec la communication web. La belle époque du minitel rose est révolue. 

Pornhub.com, un instantané d’une globalité plus importante ?

Encore une fois, ces graphisme extraits d’un seul site mais concernant le premier site mondial au niveau du secteur de la pornographie, montrent que l’entreprise Google est partout bien positionnée, tant au niveau du système d’exploitation, navigateur web et la recherche sur des outils informatiques fixes ou mobiles. Certains diront que l’on peut faire dire tout et n’importe quoi aux chiffres, mais pour vous donner une idée de la place du site Pornhub dans l’espace de l’Internet, voici quelques chiffres qui se comptent en dizaine de milliards.
En 2019, il y a eu plus de 42 milliards de visites alors que la population mondiale est de 7,7 milliards, ce qui signifie qu’il y avait en moyenne 115 millions de visites par jour. Cent quinze millions – c’est la population du Canada, l’Australie, la Pologne et des Pays-Bas réunis et visitant tous ce lieu en une journée !
Il y a eu plus de 39 milliards de recherches, soit 8,7 milliards de recherches de plus que l’an dernier.
En 2019, plus de 6,83 millions de nouvelles vidéos ont été téléchargées sur Pornhub. Pour mettre les choses en perspective – si vous regroupiez tout le nouveau contenu vidéo de 2019 et que vous commenciez à les regarder en 1850, vous les regarderiez toujours aujourd’hui ! C’est vous dire.
Maintenant, doit-on se fier aux chiffres que nous vous avons présentés et montrant comme nous l’avons souligné, le positionnement de Google dans la galaxie web ? Sûrement et sans trop nous tromper, nous pouvons affirmer que ce n’est que le début d’une longue, longue histoire.

Que vous inspirent tous ces chiffres que nous vous avons présentés ? Pensiez-vous qu’un site web pouvait intéresser chaque jour autant de personnes ? 



Nous vous rappelons que vous pouvez acheter sur le site différents produits vous permettant d’utiliser au mieux votre Chromebook.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Soutenir MyChromebook.fr

Chrome Os cache bien des secrets ! L’équipe de mychromebook.fr vous propose des guides d’aide au démarrage et à la manipulation de ce système d’exploitation.

Acheter nos guides

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages et rémunérez L’équipe de Mychromebook pour son travail avec Patreon !

Devenez VIP Tipeee

Découvrez notre podcast

Le CKB Show c'est le podcast qui parle de Chrome OS, de Chromebook et de tout l'univers de Google

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: