Privacy Sandbox ou la protection contre les mécanismes de suivi se met en place

Donné le titre suivant “Privacy Sandbox ou la protection contre les mécanismes de suivi se met en place”, à un article est je le conçois assez abscons pour le commun des mortels. Mais si je vous dis que Google veut mieux protéger votre vie privée des publicitaires grâce au Privacy Sandbox, je pense que vous ne pourrez qu’applaudir cette démarche. La firme de Mountain View mettant en place pendant l’année 2021 la fin des cookies tiers, état des lieux de l’avancée de ce programme.

Privacy Sandbox ou la protection contre les mécanismes de suivi se met en place

L’acte Un a lieu le 22 août 2019. Google étonnait le monde de la publicité en annonçant qu’elle voulait construire un web plus privé et donc annonçait la fin des cookies tiers qui permettent à des agences de publicités de suivre à la trace le lecteur d’un site. La démarche avait pour nom le Privacy Sandbox. 

Qui de vous n’a pas été étonné de voir s’afficher sur les pages des sites web des publicités correspondantes à un produit précédemment recherché. Pour Google, une telle intrusion dans la vie privée des utilisateurs allait plus loin. Il axait à l’époque son discours sur les formidables données que récupéraient les publicitaires allant de la police de caractère utilisé au type d’ordinateur ou smartphone employé. Le deuxième axe de son discours était la perte des principaux moyens de financement des éditeurs de contenus.

Acte deux de la démarche vers un web plus privé

L’acte Deux a lieu le 14 janvier 2020. Pour montrer qu’elle continue à réfléchir à ce web plus privé, la firme de Mountain View publie sous la plume de Justin Schuh – Directeur, Ingénierie Chrome, un article intitulé “Construire un site Web plus privé: un moyen de rendre les cookies tiers obsolètes”. On apprenait que des discussions avaient eu lieu avec la communauté Web et que de celles-ci il ressortait que “les utilisateurs désiraient une plus grande confidentialité – y compris la transparence, le choix et le contrôle sur la façon dont leurs données sont utilisées”.

Photo de chromebook-asus-c423-na

Chromebook Asus C423 NA

Les points clés

  • Tactile 14″ (35,6 cm) – 1,4 kg
  • Intel Celeron N3350 : 1,1 GHz ; 2,4 / 2 Mo de mémoire cache
  • Mémoire flash 64 Go
  • 4 Go de Ram
  • Le + : Livré avec une housse et une souris !

Meilleurs prix

  • Boulanger 332.55 € Voir Boulanger
  • Darty 448.45 € Voir Darty
  • Fnac 479.99 € Voir Fnac
Ces prix ont été actualisés le 10/04/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Le web plus privé est testé avec l’acte trois

Nous sommes le 21 janvier 2021 et l’acte trois est joué. Ce jour-là est publié sur le blog de Google un article intitulé “Privacy Sandbox en 2021: tester un site Web plus privé”. On y apprend que trente propositions ont été proposées afin de rendre les cookies obsolètes. On est informé que ”cette technologie fondamentale avec la participation active des partenaires de l’écosystème et des forums de l’industrie“ va être testée par le biais d’un algorithme nommé FloC (Federated Learning of Cohorts) sur le navigateur Google Chrome.

Pour comprendre le fonctionnement du FloC, il faut se tourner vers la publication de Google en date du 25 janvier 2021. Chetna Bindra, chef de produit du groupe, confiance et confidentialité des utilisateurs, informe que “FLoC peut fournir un signal de remplacement efficace pour les cookies tiers.” 

Concrètement, grâce au FloC, l’utilisateur sera regroupé par groupe d’intérêt. Ils seront calculés par le navigateur Chrome et ne devront pas permettre à une régie publicitaire de suivre individuellement un utilisateur bien défini. Bien sûr le FloC s’appuie sur les habitudes de navigation que Google a récupéré jusqu’à présent. Nous allons passer d’un ciblage one-to-one à un ciblage one-to-fex, basé sur les centres d’intérêts regroupé dans des segments pouvant comprendre des milliers d’internautes avec un même historique de navigation. Afin d’assurer la sécurité des segments et donc des centres d’intérêts se trouvant à l’intérieur, ils seront identifiés par des caractères alphanumériques. Les régies publicitaires ne pourront qu’acheter à Google des segments d’utilisateurs ayant les mêmes groupes d’intérêt.

Où est la Privacy Sandbox pour l’utilisateur ?

Depuis quelques jours la version 91.0.4456.0 (Build officiel) dev (64 bits) est proposée au téléchargement et par là même la Privacy Sandbox fait son apparition. Pour l’activer, effectuer les opérations suivantes :

  • ouvrir le navigateur Google Chrome de votre Chromebook,
  • cliquez sur les trois petits points en haut à droite et cliquez sur Paramètres,
  • dans le nouvel onglet, cliquez sur Confidentialité et sécurité,
  • la section Privacy Sandbox est présente et il suffit de cliquer sur le carré barré pour ouvrir un nouvel onglet. L’url est la suivante : chrome://settings/privacySandbox,
  • il ne reste plus qu’à activer le bouton radio. 

En activant le bouton radio de Privacy Sanbdbox, comme je l’indiquais plus haut, le navigateur Google Chrome va engranger des informations sur vos navigations sur les sites web, mais aussi enregistrer comment vous interagissez avec les liens et autres informations qui s’y affichent. Il va à partir de là, établir vos centres d’intérêts qui seront regroupés par segments. Demain, vous risquez de voir s’afficher une autre forme de publicité moins intrusive.

En cliquant sur le bouton Détails on est renvoyé sur cette page web.dev/digging-into-the-privacy-sandbox/. Elle permet de comprendre la démarche de Google vis-à-vis de l’utilisateur du navigateur Google Chrome. 

Si actuellement les informations inscrites dans la fenêtre du navigateur Chrome sont assez sommaires (voir image ci-dessous) elles devraient dans les semaines et mois à venir être plus fournies. Pour ce qui concerne l’icône de cette fonction, il est certain qu’il pourrait venir se positionner dans la barre d’état à droite afin de permettre un paramétrage plus fin des données par l’utilisateur. 

Privacy Sandbox ou la protection contre les mécanismes de suivi se met en place

Que pensez-vous de cette fonction que vous pourrez retrouver bientôt en version stable sur Chrome OS ?


Soutenez le podcast et Mychromebook !

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages
et rémunérez Nicolas pour son travail avec Tipeee !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

3 réflexions au sujet de “Privacy Sandbox ou la protection contre les mécanismes de suivi se met en place”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :