Wave

5 octobre 2022 par

Un chargeur universel pour tous les appareils électroniques en 2024

C’est fait : après plus de quinze ans de réflexion et une longue séquence de régulation lancée en 2009, le Parlement Européen, vient de voter le 4 octobre 2022, le texte sur une uniformité d’un chargeur universel pour tous les appareils électroniques en 2024. Sa mise en place devra être effective au standard USB-C pour tous les outils mobiles (smartphones, tablettes, consoles portables, enceinte Bluetooth, appareil photo et même casque audio rechargeable). Les constructeurs des PC portables ont jusqu’à 2026 pour proposer ce type de connectique. La majorité des Chromebook étant équipé de ce type de connecteur, les constructeurs n’auront pas besoin de s’en inquiéter.

Promo -47%
Google Pixel 4a 14,7 cm (5.8") Android 10.0 4G USB Type-C 6 Go 128 Go 3140 mAh Noir

Google Pixel 4a 14,7 cm (5.8") Android 10.0 4G USB Type-C 6 Go 128 Go 3140 mAh Noir

  • GA02099-EU
amazon
599.00 319.00
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Un chargeur universel pour quoi faire ? 

Depuis que les produits électroniques grand public ont pris une place de plus en plus importante dans la vie du consommateur, ce dernier devait avoir une multitude de câbles avec des prises différentes. Un produit, une prise, donc un câble et au bout un chargeur. L’ensemble étant composé principalement de cuivre et de plastique, cela entrainait un poids important, mais surtout une consommation appréciable de ces deux produits dans leurs productions. En une période où l’économie des moyens mis à notre disposition par la Terre, ne sont plus infinis, il fallait revoir cette gabegie. 

Un chargeur universel pour tous les appareils électroniques en 2024
De gauche à droite : une prise Lightning d’Apple, une prise USB-C et une prise au format USB de facture plus ancienne. (Photo DR)

Apple freine la mise en place d’une telle directive

Il aura ainsi fallu plus de quinze ans pour mettre en place, d’abord, une réflexion pour ensuite passer dans des discussions avec les différents constructeurs pour trouver un consensus dans la prise à proposer à partir de 2024. Si l’USB-C a été sélectionnée, c’est qu’elle est devenue un standard depuis 2015, tant auprès des constructeurs que du consommateur, du fait même de sa facilité d’emploi qui sont :

  • sa robustesse par la protection assurée par le fait de sa forme,
  • sa facilité d’emploi à l’inverse de l’USB-A dans l’insertion,
  • et enfin sa compacité puisque prenant peu de place. 

Ces trois points ont été la force de l’USB-C et il n’y a qu’Apple qui refuse jusqu’à présent de proposer cette prise dans la majorité de ses produits. Cela concerne autant les outils mobiles comme ses téléphones, tablettes (en dehors de l’iPad Pro) et même ses ordinateurs portables. Comme à chaque fois, la firme de Cupertino avance la spécificité de ses appareils et de sa connectique afférente. De plus, la mise en place de la prise de l’USB-C ne lui permettrait plus d’avoir une certaine manne financière sur la vente de ses chargeurs pour ses appareils mobiles. 

Une démarche écologique

En 2017, la commission européenne, considérait qu’il y avait 50.000 tonnes de chargeurs qui devenaient inutilisables après l’arrêt des smartphones. N’oublions pas qu’en plus du cuivre, du plastique que l’on trouve dans le câble, différents métaux viennent s’ajouter dans le chargeur par lui-même. Une telle consommation de métaux, en une période où l’on commence à s’interroger sur la pérennité de ceux-ci dans dix ou vingt ans, devenait cruciale. Le vote indique donc que les chargeurs devront avoir une durée d’emploi plus longue que les appareils qu’ils équipent. De même, les constructeurs devront proposer des équipements sans chargeurs. Concernant la charge des appareils, les produits proposant des charges rapides ne devront pas être bridés par les constructeurs. Le but étant une interopérabilité entre les outils quelle que soit la marque. 

Une dernière marche à franchir

Le vote du Parlement Européen ayant eu lieu, le Conseil devrait entériner, dans les prochaines semaines ou mois, le texte. La majorité des constructeurs ayant été inclus dans le processus d’élaboration du texte, ils avaient depuis 2018, à la suite de contraintes de l’UE, acceptés de s’autoréguler dans la standardisation des connecteurs. Bien sûr, les anciens produits ayant des connecteurs exotiques vont continuer d’être présent au sein des foyers. Concernant les montres connectées, la prise USB-C, malgré sa taille assez réduite, n’est pas prévue d’entrer dans la structure de ces outils. 

Un chargeur universel pour tous les appareils électronique en 2024

Quinze ans pour rendre uniforme une bête prise de chargeurs. Certains pourront s’étonner de la lenteur des prises de décision. Pourtant, n’oublions pas qu’il existe autant de constructeurs que d’appareils. Pour vous en rendre compte, allez sur le site Alibaba et  rechercher le terme casque audio. Vous serez étonné par le nombre de produits proposé comme de marque, et donc de constructeurs. Ce n’est pas la lenteur de l’administration qui est à blâmer. Simplement le nombre de constructeurs à “rentrer” dans la boucle de la concertation. Aujourd’hui encore, nous avons chacun une multitude de câbles comme de chargeurs. Demain, nos enfants risquent de n’avoir plus qu’un de ces produits pour alimenter un smartphone ou tout autre appareil électronique. Un gain de place ? Sûrement, mais également une économie des ressources naturelles à l’échelle de la Terre. Et, là, j’approuve. Pas vous ?

Soutenir MyChromebook.fr

Chrome Os cache bien des secrets ! L’équipe de mychromebook.fr vous propose des guides d’aide au démarrage et à la manipulation de ce système d’exploitation.

Acheter nos guides

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages et rémunérez L’équipe de Mychromebook pour son travail avec Patreon !

Devenez VIP Tipeee

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.