Wave

22 août 2021 par

Une certaine idée de la science-fiction

Pour ce faire, une certaine idée de la science-fiction, rien ne vaut de se regarder quelques bons films dont de bons nanars. Pour cela, il existe aujourd’hui deux solutions soit les louer, et donc payer pour les visionner,  soit les regarder gratuitement. Comme il existe des milliers de films stockés dans les lieux les plus insolites du web, j’en ai donc déniché quelques-uns pour vous avec comme maître mot de cette sélection le terme science-fiction et compagnie. Vous êtes prêt ? Alors moteur !

Et si on se faisait peur un instant ?

Depuis janvier 2020, on nous parle de Coronavirus, de Covid 19 et autre Delta. Et bien justement plongeons-nous dans une histoire qui ne fera plus frémir en 2021. Le titre ? Virus ou  Le jour de la résurrection. L’histoire étant “un avion transportant une arme biologique s’écrase, provoquant la libération d’un virus mortel, tuant la plupart de la population mondiale. Une poignée de scientifiques survivants sont pressés de trouver un remède. Vont-ils réussir ?” 

Sorti en 1980 et réalisé par Kinji Fukasaku avec la distribution suivante Masao Kusakari, George Kennedy, Robert Vaughn, Chuck Connors, Olivia Hussey, Edward James Olmos, Ken Ogata, Sonny Chiba et Glenn Ford.

Cliquez sur l’image pour aller sur le site voir le film

Pastiche de Star Wars

Qui aime les films Stars Wars de G. Lucas, ne peut qu’adorer cette parodie du premier de la saga. Sorti en 1978, il n’aura couté que huit mille dollars pour en rapporter au dernier pointage plus d’un million. R2-D2 étant un aspirateur et les vaisseaux soit des grilles pains, des fers-à-repasser et même des tire-bouchons, vous allez apprécier ce court métrage qui ressemble plus à une bande-annonce qu’autre chose.

On remonte le temps

Une machine à remonter le temps qui amène Ivan le Terrible à notre époque. C’est ce que nous propose ce film soviétique qui est plus une comédie sous-titrée, qu’autre chose.
L’histoire : l’ingénieur Timofeïev tente de construire une machine à voyager dans le temps. Soudain sa machine se met en marche et met en relation l’appartement de l’ingénieur avec le palais d’Ivan le Terrible, lequel découvre ainsi la vie moderne. Dans le même temps, le retraité Bounch et le voleur Georges, qui se trouvaient chez l’ingénieur, ont fait le voyage inverse… La suite? Je vous laisse découvrir !

Cliquer sur l’image pour voir le film

Blade Runner à la sauce préquel 

Et si entre le premier film Blade Runner et le second, il était possible de comprendre encore mieux ce qui va arriver dans le deuxième. C’est ce que nous proposent ces trois préquels, que je vous laisse découvrir. 

En direction des étoiles

On ne pouvait que finir en allant nous perdre en quelque sorte dans les étoiles. Ce film soviétique de 1957, réalisé par Pavel Klushantsev, mélange des éléments de films d’éducation scientifique et de science-fiction spéculative. Il était révolutionnaire pour son utilisation d’effets spéciaux pour représenter la vie dans l’espace.

Une certaine idée de la science-fiction

Vous pouvez revenir sur Terre. Le voyage est terminé. J’espère que vous avez apprécié ce dernier. Il ne vous reste plus qu’à reprendre une vie normale en attendant une prochaine escapade dans la science-fiction.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Soutenir MyChromebook.fr

Chrome Os cache bien des secrets ! L’équipe de mychromebook.fr vous propose des guides d’aide au démarrage et à la manipulation de ce système d’exploitation.

Acheter nos guides

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages et rémunérez L’équipe de Mychromebook pour son travail avec Patreon !

Devenez VIP Tipeee

Découvrez notre podcast

Le CKB Show c'est le podcast qui parle de Chrome OS, de Chromebook et de tout l'univers de Google

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :