Enfin nos gouvernants se réveillent, mais n’est-ce pas trop tard ? Je veux bien sûr parler de l’accès au public du site cybermalveillance.fr. Il permet de suivre une formation en ligne de moins de deux heures sur la sécurité comme de l’emploi des outils Internet. Mais n’est-ce pas trop tard comme je le disais, car les utilisateurs ont depuis de nombreuses années pris de bien mauvaises habitudes. Cela concerne autant leur emploi que la manière de se protéger. Alors, une formation en ligne sur la cybersécurité qui arrive trop tard ? Assurément !

On a mis la charrue avant les boeufs

Au milieu des années 90, l’accès à l’Internet a été proposé au grand public par le biais des FAI. Dès le début, j’ai considéré cela comme la “fête du slip” et je m’explique pourquoi. Utilisant ces outils depuis quelques années, il me semblait évident qu’il fallait quelques connaissances dans l’emploi de ceux-ci. Cela concernait autant les navigateurs web, de FTP et autres. Afin de se protéger au mieux des malfaisants et autres branquignoles qui déjà vous faisaient prendre des vessies pour des lanternes. Le gouvernement de l’époque a préféré légiférer dans la lutte contre la pédophilie sur l’Internet, en oubliant de former les futurs utilisateurs de ces outils. Une formation qui aurait pu être délivrée par des associations de quartiers.

Mais le paradoxe ne s’arrête pas là. Aujourd’hui dans une entreprise quelconque, pour tenir un marteau on vous soumet à l’obligation de suivre une formation diplômante pour la prise en main du manche et la manière de taper sur la tête du clou. Mais dans le même temps, on laisse libre à chacun de nous d’aller sur l’Internet, employer des outils qui peuvent être plus dangereux qu’un marteau pouvant entraîner dans certains cas la mort. C’est donc un pays devenu presque champion du monde de la réglementation, et qui dans le même temps, permet à n’importe qui de se faire dépouiller par le premier malandrin venu. Bref, il y a un truc qui m’échappe. 

Chromebook Plus Acer 514 CB514-3HT-R0CT

572,96 

Une productivité sans limites ! Libérez votre potentiel grâce aux applications Chromebook Plus intégrées. Toutes les connectiques dont vous avez besoin ! Chromebook plus allie productivité et ergonomie. Son design en métal le rend non seulement élégant, mais aussi résistant grâce à sa conformité aux normes de l’armée américaine MIL-STD 810H.

Catégorie :

On nous vole nos informations personnelles sans retenue

Des vols de données depuis seulement le début de l’année, il y en a eu quelques unes. La preuve, fin janvier et début février de cette année 2024, deux services de gestion de mutuelles ont vu leurs données fuitées. Cela a touché 33 millions de français. Pas moins. Et quelques semaines plus tard, France Travail voyait les données de 45 millions de français lui être dérobées. Dont certaines datent de vingt ans en arrière. Cela fait un gros paquet d’informations qui sont dans la nature, sans que cela émeuve particulièrement les pouvoirs publics. 

N’est-ce pas trop tard ? 

Le gouvernement prenant enfin conscience que les utilisateurs français sont démunis face à toutes les attaques cyber qu’ils peuvent subir, a donc mis en place un site pour les informer et les former. Pour information le site en question a été lancé en juin 2023 pour initier les agents des administrations et donc presque un an après il l’ouvre au public. Ainsi qu’aux PME-TPE.  Pourquoi tous les français n’ont-ils pas eu accès dès le début ? La menace était-elle moins importante en juin 2023, ou serions-nous à l’aube d’attaques informatiques qui vont toucher l’ensemble de la population française ? Cela pose en tout cas question d’avoir attendu si longtemps !

La formation en ligne qui est proposée dure deux heures au total, regroupée au sein de sept vidéos dans trois modules. Comme il s’agit de former l’utilisateur aux bons gestes préventifs, il est expliqué ceux à avoir pour éviter les piratages. Cela concerne principalement tout ce qui est des attitudes en cas d’attaque via l’Internet. Comme la manière d’informer ses proches de celle-ci. Pour être plus concret, cela s’applique à la sécurité des données, la force des mots de passe autre que 1234546 ainsi que l’emploi de l’identification à double facteur et bien sûr de ne pas cliquer sur tout et n’importe qui passe à portée de curseur de souris. Bref, de tout cela, il en est déjà question à longueur d’année sur le site mychromebook.fr.

Des modules qui sont inutiles sous ChromeOS

Comme je ne doute pas que vous employez un ordinateur sous ChromeOS, certains modules ne vous concernent pas. Vous pouvez mettre à la poubelle la configuration d’un antivirus comme d’un pare-feu. Sinon, vous apprendrez que 9 français sur 10 ont déjà été victimes d’une attaque informatique. 

Justement, une telle formation sert-elle à quelque chose ? Les habitudes prises par les utilisateurs d’outils informatiques étant bien ancrées, il va être difficile de les changer. Et puis combien de personnes vont-elles faire la démarche de suivre cette formation ? On sait très bien qu’il faut une “carotte” pour obliger les personnes à prendre le chemin que l’on désire. Sonnante et trébuchante ? Cela m’étonnerait fort au vu de l’état des finances publiques. Bref, ce n’est pas gagné, comme je l’entend trop souvent !

Caixun Moniteur PC Gamer 27 Pouces 100Hz

Le prix initial était : 159,99 €.Le prix actuel est : 129,99 €.

Taille de l’écran 27 Pouces Résolution d’affichage maximale 1920 x 1080 Pixels Marque Caixun Caractéristique spéciale Haut-parleurs intégrés Fréquence de rafraîchissement 100 Hz Technologie de connectivité DisplayPort, HDMI Format d’image 16:9 Type d’affichage LCD Dimensions du produit 62P x 19l x 44H centimètres Usages spécifiques pour le produit Professionnel

Catégorie :

Une formation en ligne sur la cybersécurité qui arrive trop tard ? 

Que le site cybermalveillance.gouv.fr soit enfin ouvert à tous, s’est très bien. Qu’il puisse sensibiliser la population française sur la sécurité à avoir dans chacun de nos gestes lors de l’emploi d’outils informatiques, cela relève du bon sens. Pourtant, comme je l’ai déjà dit, cette démarche de la part de nos gouvernants aurait dû être faite dès l’ouverture des outils liés à l’Internet. Vingt ans ont passé depuis que ce mode de communication a commencé à émerger. Les habitudes sont prises comme on dit !
Ce qui m’étonne quand même est le peu de publicité sur l’ouverture au public du site cybermalveillance.gouv.fr. Cela montre à quel point le gouvernement n’y croit pas. A croire qu’il sait que la bataille cyber est déjà perdue ? A lui de nous le dire !

Comme tout n’est qu’une histoire qui recommence éternellement, sachez que comme pour la formation dans l’emploi du marteau, il est délivré une attestation de suivi. Sur…. je vous donne dans le mille, la sécurité dans l’emploi des outils de l’Internet et pour contrer la cybermalveillance. Certificat qu’il sera possible de télécharger qu’après avoir regardé les trois modules. Bon, je dois avouer que je ne me suis pas inscrit et donc pas suivi les fameux machins en question. N’ayant pas le diplôme, l’attestation, suis-je amené à devenir un paria ? L’avenir me le dira !

Shares:

3 Comments

  • Dominique Hémery
    Dominique Hémery
    31 mars 2024 at 7 h 48 min

    Bonjour

    Excellent !
    Quand on clique sur le lien du site dans l’article, une page s’ouvre en indiquant que l’accès au site n’est pas sécurisé !!! Un comble !

    Cdt

    Reply
  • Didier
    Didier
    30 mars 2024 at 23 h 19 min

    Excellent article…..Pour moi, Internet est lié à un Fournisseur d’accès avec lequel nous payons pour un abonnement à l’accès au Web….C’est à ce FAI de nous protéger et sécuriser…..Je vois mal Mémé Lucette ou Tonton Henri entreprendre une formation en ligne…..

    Reply
  • Marssider
    Marssider
    30 mars 2024 at 9 h 34 min

    Extra, sujet très pertinent et écrit de façon ludique.
    Je vais suivre tes prochains articles.

    Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.