X-Cloud de Microsoft, un futur sérieux concurrent à Stadia

Fraichement lancé il y a quelques jours, le service de cloud gaming de Microsoft tant attendu des joueurs est avant tout orienté mobile. Mais comme les Chomebooks actuels permettent pour la plupart d’installer les applications du PlayStore, j’ai très vite voulu tester ça sur ma machine le X-Cloud de Microsoft

Le Netflix du jeu vidéo

Stadia avait été bien mal perçu par la presse comme un Netflix du jeu vidéo. Et si le service de streaming de jeu de Google est en effet efficace, il est loin du modèle économique de Netflix, tandis c’est exactement dans ce créneau que se faufile l’offre de Microsoft. Pour nous y retrouver un peu mieux reprenons ensemble les différences de chaque solution, avant d’attaquer les premiers tests.

Stadia tout d’abord, propose 2 offres distinctes :

Une première offre gratuite, à laquelle il suffit de vous inscrire pour accéder au catalogue de jeu et acheter le titre qui vous intéresse. Si vous êtes intéressé par NBA 2K21, il vous suffit de vous connecter et de vous acquitter de la somme du jeu (59,99€) pour en devenir propriétaire et pouvoir y jouer tant que vous le désirez sans condition. Cette offre ne nécessitant de payer que le jeu (et rien de plus) pose quelques limites techniques très optionnelles pour la plupart, le 5.1 et la 4k étant par exemple réservées aux abonnés pros.

L’offre abonnement Stadia Pro propose pour 9,99€/mois un accès à toutes les fonctions du service et surtout de nombreux jeux offerts. Chaque mois les abonnés pro peuvent ainsi déverrouiller plusieurs jeux, qui resteront accessibles tant que vous restez abonné. Si vous arrêtez votre abonnement demain, vous perdez l’accès à ces jeux. SI vous redémarrez votre abonnement dans 1 an, vous récupérer l’accès à ces jeux. Le terme offert est en effet soumis à quelques conditions particulières, cependant Google n’est pas avare en jeux envers ses fidèles. Abonné du premier jour, je possède actuellement plus d’une trentaine de jeux offerts par la firme, ce qui amorti largement mes 10€/mois.

Le Gamepass ultimate de Microsoft est quant à lui une méga offre regroupant 3 services. Ceux-ci peuvent être dissociés mais le combo ultimate est clairement avantageux. Pour 12,99€/mois, le service propose :

  • Un abonnement Xbox live permettant de jouer en ligne sur console Xbox (360 et/ou One).
  • l’accès à un catalogue de 100 jeux à télécharger gratuitement sur console Xbox One.
    De la même façon que Stadia Pro vous perdez l’accès à ces jeux si vous stoppez votre abonnement.
    Des jeux sont régulièrement ajoutés ou retirés du service pour renouveler le catalogue.
  • Un accès à un catalogue de 100 jeux à télécharger gratuitement sur PC (Windows 10).
    Mêmes conditions que sur console mais avec un catalogue de 100 jeux pas forcément identiques
  • 1 accès à un catalogue de 150 jeux à jouer en streaming depuis votre téléphone via le service X-cloud.

Le dernier point est sans doute ce que l’on peut trouver de plus proche du modèle économique de Netflix ou le joueur pourra steamer à volonté l’intégralité du catalogue du service pour un abonnement à prix fixe. Vous trouverez ci-dessous une liste des jeux disponibles au lancement du service X-cloud.

Xbox Game Pass
Xbox Game Pass
Développeur: Microsoft Corporation
Prix: Gratuit
Jeux disponibles au lancement du service X-cloud
  • A Plague Tale: Innocence
  • Absolver
  • Afterparty
  • Age of Wonders: Planetfall
  • ARK: Survival Evolved
  • ASTRONEER
  • Batman: Arkham Knight
  • Battletoads
  • Battle Chasers: Nightwar
  • Black Desert
  • Blair Witch
  • Bleeding Edge
  • Bloodstained: Ritual of the Night
  • Bridge Constructor Portal
  • Carrion
  • Children of Morta
  • ClusterTruck
  • Crackdown 3: Campaign
  • Crosscode
  • Darksiders Genesis
  • Darksiders III
  • DayZ
  • de Blob
  • Dead by Daylight
  • Dead Cells
  • Dead Island Definitive Edition
  • Death Squared
  • Deliver us the moon
  • Demon’s Tilt
  • Descenders
  • Destiny 2 : Extensions Renégats et Bastion des ombres (à partir du 22 septembre)
  • DiRT 4
  • Don’t Starve
  • Double Kick Heroes
  • Drake Hollow
  • Dungeon of the Endless
  • Enter The Gungeon
  • F1 2019
  • Fallout 76
  • Farming Simulator 17
  • Felix the Reaper
  • Fishing Sim World: Pro Tour
  • For the King
  • Forager
  • Forza Horizon 4
  • Fractured Minds
  • Frostpunk: Console Edition
  • Gato Roboto
  • Gears of War 1: Ultimate Edition
  • Gears of War 4
  • Gears 5
  • Goat Simulator
  • Golf with Your Friends
  • Grounded
  • Guacamelee! 2
  • Halo 5: Guardians
  • Halo Wars : Édition finale
  • Halo Wars 2
  • Halo: The Master Chief Collection
  • Halo: Spartan Assault
  • Hellblade: Senua’s Sacrifice
  • Hello Neighbor
  • Hollow Knight
  • Hot Shot Racing
  • Human Fall Flat
  • Hyperdot
  • Hypnospace Outlaw
  • Indivisible
  • Journey to the Savage Planet
  • Katana ZERO (Bientôt disponible)
  • Killer Instinct Definitive Edition
  • Kona
  • Levelhead
  • Lonely Mountains: Downhill
  • MARVEL VS. CAPCOM: INFINITE
  • Metro 2033 Redux
  • Middle Earth: Shadow of War
  • Minecraft: Dungeons
  • MINIT
  • Momodora: Reverie Under the Moonlight
  • Moonlighter
  • Mortal Kombat X
  • Mount & Blade: Warband
  • Moving Out
  • Mudrunner
  • Munchkin: Quacked Quest
  • Mutant Year Zero: Road to Eden
  • My Time At Portia
  • Neon Abyss
  • New Super Lucky’s Tale
  • NieR:Automata
  • Night Call
  • Night in the Woods (Bientôt disponible)
  • No Man’s Sky
  • Nowhere Prophet
  • Observation
  • Ori and the Blind Forest: Definitive Edition
  • Ori and the Will of the Wisps
  • Overcooked! 2
  • Oxenfree
  • Pathologic 2
  • Pikuniku
  • Pillars of Eternity: Complete Edition
  • Power Rangers: Battle for the Grid
  • ReCore: Definitive Edition
  • Remnant: From the Ashes
  • Resident Evil 7 Biohazard
  • Rise & Shine
  • River City Girls (Bientôt disponible)
  • Sea of Thieves: Anniversary Edition
  • Sea Salt
  • Secret Neighbor
  • Shadow Warrior 2
  • Slay the Spire
  • Sniper Elite 4
  • Spiritfarer
  • State of Decay 2: Juggernaut Edition
  • Stellaris
  • Stranger Things 3: The Game
  • Streets of Rage 4
  • Streets of Rogue
  • Subnautica
  • Surviving Mars
  • Tacoma
  • Tell Me Why Chapitres 1 à 3
  • Terraria
  • The Bard’s Tale IV: Directors Cut
  • The Bard’s Tale Remastered and Resnarkled
  • The Bard’s Tale Trilogy
  • The Dark Crystal: Age of Resistance Tactics
  • The Elder Scrolls Online
  • The Gardens Between
  • The Jackbox Party Pack 4
  • The Long Dark
  • The Lord of the Rings: Adventure Card Game
  • The Messenger
  • The Outer Worlds
  • The Surge 2
  • The Touryst
  • The Witcher 3: Wild Hunt
  • The Escapists 2
  • The Talos Principle
  • The Turing Test
  • The Walking Dead: A New Frontier – Épisodes 1 à 5
  • The Walking Dead: Michonne – Épisodes 1 à 3
  • The Walking Dead: Saison 2
  • theHunter: Call of the Wild
  • Thronebreaker: The Witcher Tales
  • Totally Accurate Battle Simulator
  • Totally Reliable Delivery Service
  • Touhou Luna Nights
  • Tracks – The Train Set Game
  • Trailmakers
  • Train Sim World 2020
  • Two Point Hospital
  • Undermine
  • Untitled Goose Game
  • Void Bastards
  • Wandersong
  • Warhammer Vermintide 2 (Bientôt disponible)
  • Wasteland Remastered
  • Wasteland 2: Director’s Cut
  • Wasteland 3
  • We Happy Few
  • West of Dead
  • Wizard of Legend
  • World War Z
  • Worms W.M.D
  • Xeno Crisis
  • Yakuza 0
  • Yakuza Kiwami
  • Yakuza Kiwami 2

En pratique ça donne quoi X-Cloud de Microsoft ?

On vous a déjà beaucoup parlé de nos tests sur Stadia, on se concentre cette fois sur le X-Cloud de Microsoft. Les tests ont été effectués sur un Chromebook Asus C302C (pas tout jeune du coup), un téléphone Android Mi A2 lite, et une manette Sony PlayStation 4 (la plus simple à connecter en Bluetooth).

On commence par installer l’application Xbox Game Pass sur le Chromebook, à partir du PlayStore, on se connecte avec son compte Microsoft, et on arrive sur l’interface X-cloud. Si vous avez déjà joué sur Xbox One celle-ci devrait vous sembler familière. Le système vous proposera même de reprendre les jeux auxquels vous avez joué via le Game Pass précédemment.

Je lance Sea Of Thieves, connaissant assez les interminables temps de chargement de celui-ci sur console j’obtiendrai un bon comparatif. Le jeu se lance en effet bien plus vite que sur ma vieille Xbox One (premier modèle). Si le tout est assez fluide je peux percevoir quelques légers ralentissements. Un problème assez mineur qui n’empêcherai pas de jouer s’il n’était pas accompagné d’une vague régulière verte venant recouvrir l’écran. Si vous êtes un habitué du streaming maison, comme par exemple les possesseurs de serveur multimédia PLEX (un jour je vous ferai un tuto là-dessus d’ailleurs), vous reconnaitrez ce vert caractéristique du manque de débit. Je permute donc de ma connexion box maison (20 Méga) à mon réseau 4G (50 Mega) puis je relance un test. Le problème est similaire et le jeu n’est du coup pas agréable à jouer.

Je tente alors un nouveau test, tout en restant sur ma 4G, avec un jeu théoriquement moins gourmand. Quelques secondes de Neon Abyss m’auront suffi à identifier le même problème de vague verte. Je lance alors l’application Xbox Game Pass sur mon téléphone pour faire un test sur mobile. Je connecte ma manette PS4 et je lance Neon Abyss. La vague verte a disparue. Je joue un court instant, le temps de déceler une légère latence, puis quelques glitch visuels. Quelque peu déçu, je décide de lancer un nouveau test sur Sea of Thieves, je fais une fausse manip et démarre Hotshot Racing. J’en profite pour faire une course tant qu’il est lancé, aucun défaut à noter, c’est fluide, pas d’artéfacts visuels, on se croirait en local. Assez content de ma course, je bascule sur Sea of Thieves qui se lance toujours aussi rapidement et démarre une traversée de l’océan sur mon petit bateau (c’est assez nul tout seul). Aucune vague verte, de très légers ralentissements mais c’est complètement jouable.

Tout semble fonctionner, je réduis donc mon débit à 20 Méga en repassant sur ma box internet. Le jeu tourne à l’identique, ni mieux, ni moins bon. une notification me fait remarquer que je serai dans de meilleurs conditions avec un wifi 5Ghz au lieu des 2,4. Je fais quelques réglages de ma box, pour un résultat identique en 5 Ghz.

Assez peu conquis par l’expérience qui, bien que prometteuse, ne propose pas un confort de jeu assez satisfaisant aujourd’hui, je coupe l’application Xbox Gamepass. Sans rien toucher d’autre, je démarre l’application Stadia sur mon téléphone et lance un partie de Destiny 2. Pas de vague verte, pas de latence, pas d’artefacts visuels, il n’y a pas à dire, Stadia propose un service bien plus qualitatif. Ces quelques mois d’expériences auront permis à Google de prendre de l’avance.

En l’état actuel le X-cloud de Microsoft, malgré une belle promesse commerciale ne suffit pas à satisfaire les attentes de confort d’un joueur lambda. On se souvient un peu des débuts difficiles de Stadia et l’on peut bien entendu imaginer que les choses vont très vite s’améliorer du côté de Microsoft. Une fois stabilisé, le service Xbox risque d’ailleurs d’être un sérieux concurrent à Stadia, avec son catalogue volumineux et son modèle économique à l’avantage du consommateur.

On ne manquera bien sûr pas de vous tenir au courant de nos tests au fur et à mesure des semaines qui viendront. N’hésitez pas à nous dire en commentaire si l’offre de Microsoft vous attire ou non, ou si vous préférez rester sur une autre solution, qu’il s’agisse de Stadia, de Geforce Now ou d’un autre service.


Même lieu mais autre auteur avec @mister-robot

On continue avec les jeux vidéos, mais d’une autre manière. En effet que vous ayez la soixantaine bien tassé ou la vingtaine à peine dépassée, chacun de nous ne peut que connaître Super Mario, le plombier à la salopette qui n’a jamais su comment déboucher un évier, mais a été capable de tous les exploits face à des monstres et autres méchants.
Si la nostalgie vous étreint un peu, alors voici de quoi vous satisfaire, que vous ayez de 7 à 77 ans et même plus. Ainsi la firme Lego bien connue pour ses briques, propose toute une gamme de jeux sur le thème de la star de Nintendo.
Tout est possible, même de construire le fameux boitier comme de jouer avec la fameuse manette et même un téléviseur de l’époque. Le prix ? Une babiole à 229,99 €. Mais quand on aime, on ne compte pas, n’est-ce pas ?
Sinon, il vous est possible de jouer avec Mario dans des parcours fait de briques et de broc ou il s’agit de terrasser méchants et autres dragons. Amusez-vous bien !!

Nintendo Entertainment System™

Soutenez le podcast et Mychromebook !

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages
et rémunérez Nicolas pour son travail avec Tipeee !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

2 réflexions au sujet de “X-Cloud de Microsoft, un futur sérieux concurrent à Stadia”

  1. Je ne suis même pas sûr que Microsoft ai pensé aux chromebook à un quelconque moment en fait ^^. C’est surtout via la passerelle du PlayStore que cela rend les choses possibles.

    Ce n’est donc pas parfait mais c’est effectivement possible et on a hâte de voir le service s’améliorer pour pouvoir en profiter sur nos machines.

    Répondre
  2. À l’heure actuelle ce qui compte c’est que Xbox Game Pass Ultimate soit disponible sur chromebook ce n’était pas clairement affiché comme tel par Microsoft.
    Après comme pour Stadia, tout est à faire dans cette nouvelle aventure qu’on attend disponible sur tous ses appareils, j’espère le suivi des progrès sur mychromebook 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :