Comment Google mangera le monde

Chaque dimanche, nous présentons une chronique intitulée « Le livre et le chromebook« . A travers ce rendez-vous, vous découvrez un livre dont le point central est soit Google, soit aussi Google. Avec bien sûr une petite touche de chromebook. Comme une cerise sur le gateau à la crême chantilly. Vous allez apprécier nous en sommes sûrs.

 / Google

Google (prononcé [ˈguːgəl]) est une entreprise américaine de services technologiques fondée en dans la Silicon Valley, en Californie, par Larry Page et Sergueï Brin, créateurs du moteur de recherche Google.
C’est une filiale de la société Alphabet depuis août 2015.
L’entreprise s’est principalement fait connaître à travers la situation monopolistique de son moteur de recherche, concurrencé historiquement par AltaVista puis par Yahoo! et Bing. Elle a ensuite procédé à de nombreuses acquisitions et développements et détient aujourd’hui de nombreux logiciels et sites web notables parmi lesquels YouTube, le système d’exploitation pour téléphones mobiles Android, ainsi que d’autres services tels que Google Earth, Google Maps ou Google Play.
Google s’est donné comme mission « d’organiser l’information à l’échelle mondiale et de la rendre universellement accessible et utile ». Après Larry Page et Eric Schmidt, son DG est, depuis 2015, Pichai Sundararajan.
Google est devenu l’une des premières entreprises américaines et mondiales par sa valorisation boursière, quelques années après une entrée en bourse originale. Début 2008, elle valait 176 milliards de dollars à Wall Street. Le , sa capitalisation boursière dépasse celle d’Apple et devient la première des États-Unis, avec un total de 550 milliards de dollars dispersés dans ses différentes catégories d’actions. (source Wikipédia)

/ Manger

L’alimentation désigne, par définition, l’action de s’alimenter. Elle relève donc de la nourriture et par conséquent des aliments qui permettent à un organisme de fonctionner, de survivre. Elle caractérise aussi la manière de s’alimenter, qui s’intéresse davantage au domaine social et éthique.

La nutrition

Approche thermobiologique

Les réactions chimiques exothermiques nécessaires à la vie sont dépendantes d’apports en nutriments. Chez les organismes supérieurs ceux-ci sont soit synthétisés par photosynthèse (végétaux), soit puisés dans des composés organiques (animaux et champignons). Il existe d’autres sources énergétiques pour les micro-organismes : par exemple, certaines archées puisent leur énergie en produisant du méthane ou en oxydant des composés sulfurés.

Alimentation végétale

Les végétaux sont des organismes autotrophes. Ils sont capables de synthétiser les composants organiques à partir de sels minéraux et d’énergie solaire grâce à la fonction chlorophyllienne.

Alimentation animale

Les animaux sont des organismes hétérotrophes. Ils sont dépendants d’une ou plusieurs autres espèces pour leur nourriture. Les aliments sont transformés en nutriments par la digestion. Le régime alimentaire, qu’il soit zoophage ou herbivore, a une influence prépondérante sur le comportement des animaux. Il détermine notamment leur statut de prédateur ou de proie dans le réseau trophique. Ils peuvent avoir une pratique alimentaire omnivore ou plus spécifique insectivore, piscivore, charognard, saprophage, herbivore…

Comme les autres animaux, l’homme est dépendant de son environnement pour assurer ses besoins primaires en nourriture. L’étude des besoins humains en nourriture, que ce soit en quantité (obésité ou sous-alimentation) ou en qualité (malnutrition) est la nutrition.(source Wikipédia)

/ Le monde

Étymologie

Du latin mundus « ce qui est arrangé, net, pur » c’est-à-dire parfaitement bien fait. Par extension, le monde, l’univers. Par euphémisme, le terme latin mundus désigne un trou nauséabond relié qui conduit à l’enfer.

Il existe plusieurs visions du terme :

  • Le monde est la matière, l’espace et les phénomènes qui nous sont accessibles par les sens, l’expérience ou la raison. Le sens le plus courant désigne notre planète, la Terre, avec ses habitants, et son environnement plus ou moins naturel. Le sens étendu désigne l’univers dans son ensemble.
  • Un monde (synonymes : milieu, environnement) est l’espace dans lequel est la personne ou l’objet dont on parle et tout ce que cet espace contient. Par exemple : le monde de quelqu’un (son habitat ou le monde de son esprit), le monde du travail, etc. Dans ce sens-là, on ne vit pas tous dans le même monde.
  • Un Monde est la représentation culturelle de l’espace dans lequel évolue un groupe. Cette représentation est historiquement, géographiquement, culturellement datée. Elle dépend à la fois de l’observateur et de l’observé. (source Wikipédia)

 

Dans cette nouvelle édition dédiée à l’ascension fulgurante de Google, Daniel Ichbiah révèle et décortique quelques faits étonnants :
– Google a pu se permettre de couper l’accès à son moteur de recherches en Chine sans baisse substantielle de son chiffre d’affaires !
– À la suite d’investissements judicieux, Google s’est assurée une pérennité à très long terme et il apparaît aujourd’hui que la société pourrait survivre sans souci à une désaffection des internautes ! Comment la chose a-t-elle été rendue possible ? Par la stratégie brillamment élaborée par Larry Page et Sergey Brin. Eh oui… Fait rarissime, deux surdoués cohabitent à la tête de l’entreprise. Comme si Bill Gates et Steve Jobs s’étaient retrouvés à la présidence d’une société !
L’ampleur des revenus de Google autorise les projets les plus fous.
– La numérisation du patrimoine littéraire du monde entier a suscité la controverse chez de nombreux éditeurs, agacés de voir un géant américain s’ingérer dans leur pré carré.
– Dans de nombreux pays, Street View (photographie des villes) est perçu comme une menace insupportable à la vie privée.
Peut-on toutefois laisser une entreprise privée s’ingérer dans ce qui relève du domaine public ou de la vie privée de chacun ?
Lorsqu’une société atteint la puissance de Google, il devient vital d’élaborer des contrepoids en vue de protéger les droits des individus. Afin de mieux cerner les besoins de l’internaute, Google emmagasine un énorme volume de données sur les utilisateurs de ses services. Or, cette accumulation d’informations – dont certaines peuvent être erronées – n’est pas sans conséquence. Le livre s’achève donc sur un plaidoyer afin que des lois permettent à chacun de connaître quelles sont les données que Google possède sur lui et de pouvoir les faire modifier ou effacer à volonté, comme l’indique l’avant propos publié sur le site d’Amazon.

Comment Google mangera le monde

De Daniel Ichbiah, proposé en édition broché au prix de 25,00 euros et au prix de 14,99 euros au format Kindle.

Edition BrochéEdition Kindle

Produits disponibles sur Amazon.fr

Produits disponibles sur Amazon.fr

Show Comments (0)

Comments

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Articles

Le livre et le chromebook

Google Démocratie

Et si une société technologique prenait le pouvoir pour diriger l’humain vers des cieux plus cléments ? Chaque dimanche, nous présentons une chronique intitulée « Le livre...

Posted on by Mister Robot
Le livre et le chromebook

La chute de l’Empire humain: Mémoires d’un robot

Chaque dimanche, nous présentons une chronique intitulée « Le livre et le chromebook« . A travers ce rendez-vous, vous découvrez un livre dont le point central est soit Google,...

Posted on by Mister Robot