C’est fait, Microsoft vient d’annoncer la fin de vie pour Windows 10! Des inquiétudes grandissent quant à l’impact environnemental que cela pourrait entraîner. Avec cette annonce, nous nous attendons à une avalanche de déchets électroniques inévitables. Pourtant, une lueur d’espoir émerge grâce à une innovation de Google: ChromeOS flex. Ce système d’exploitation, basé sur le cloud, pourrait bien être la clé pour éviter un désastre écologique et l’alternative écologique à Windows 10.

Pourquoi Windows 10 pose-t-il un problème environnemental ?

Windows 10 est la version de Windows la plus utilisée à date. En effet, depuis son apparition en 2015, chaque ordinateur vendu dans le monde fonctionne sur cette version qui ne demande pas d’exigence particulière. StatCounter révèle que, fin 2023, windows 10 représente encore 67 % de toutes les installations de systèmes d’exploitation Microsoft. Cette mouture laisse Windows 11 loin derrière avec seulement 27 %. L’explication est simple ! Le passage sur Windows 11 est compliqué par des exigences de spécifications strictes, excluant de nombreux anciens appareils. Ces appareils, souvent incompatibles avec le module de plateforme sécurisée (TPM) 2.0, risquent de ne pas être recyclés. Cette problématique contribue ainsi à l’accumulation de déchets électroniques. 

Canalys alerte sur le fait que cette situation pourrait transformer environ 240 millions de PC en déchets électroniques. Ce n’est pas moins d’un cinquième de tous les appareils Windows 10. La seule alternative, prolongeant le support jusqu’en 2028, nécessite un abonnement annuel, loin d’être une solution viable pour tous.

Qu’est-ce que chromeos flex ?

Chromeos flex se présente comme un sauveur potentiel. Le système d’exploitation de Google a été officiellement annoncé par Alphabet en février 2022. Le géant de la recherche en ligne avait, en un premier temps, commencé à produire CloudReady, mais suite au rachat de Neverware, en 2020 par Google, le projet CloudReady est abandonné au profit de ChromeOS Flex.

La première version officielle de Google du produit est expédiée mi-2022. Depuis son lancement, ChromeOS Flex vise à réduire les déchets électroniques et à prolonger l’utilité des appareils plus anciens, en alignement avec les préoccupations environnementales croissantes et la nécessité d’une informatique plus durable. Avec un démarrage en six secondes et des mises à jour en arrière-plan, Flex promet une expérience utilisateur fluide. En outre, il offre des fonctionnalités de sécurité avancées telles que le cryptage des données, les mises à jour automatiques et le sandboxing, crucial dans un contexte où les cybermenaces sont omniprésentes.

100 trucs et astuces sur ChromeOS et Chromebook

1,00 

L’équipe de Mychromebook vous propose ce guide avec les 100 trucs et astuces que nous utilisons  régulièrement pour améliorer notre expérience sur Chromebook et ChromeOS

+
Catégorie :
Étiquettes :

Avec cette solution, Google va transformer votre vieille machine poussive en un Chromebook surpuissant, mais avec quelques restrictions. En effet, si vous avez accès à la quasi-totalité des services de Google, vous ne retrouverez pas le Google Play Store. Vous l’aurez compris, il sera impossible d’installer d’applications Android. Cependant, vous pourrez utiliser les applications PWA, les applications Web, Linux ou encore ChromeOS. de quoi pouvoir continuer de travailler comme sur Windows 10.

Une opportunité pour Google

Avec Windows 10 supporté jusqu’en 2025, Google a une fenêtre d’opportunité pour pousser ChromeOS flex aux yeux du grand public. En réussissant, Google ne pourrait pas seulement s’arroger une part de marché importante, mais aussi contribuer significativement à la lutte contre les déchets électroniques. Il est crucial que Google saisisse cette chance. Tout le monde aurait à y gagner. D’une part, Google, pour son bénéfice personnel, mais également la planète, pour éviter une crise écologique majeure.

À date, Google a certifié près de 600 PC pour Chrome OS Flex, afin que chacun puisse voir lequel de ses anciens PC bénéficiera de la meilleure expérience d’exécution de ce système. Il y a plus, mais vous voyez l’idée, et cette plate-forme légère, moderne, sécurisée et plus simple est sûrement bien la réponse que vous recherchez.

ChromeOS flex, l’alternative écologique à Windows 10

ChromeOS Flex représente une solution prometteuse face à la menace des déchets électroniques liée à l’obsolescence de Windows 10. En offrant une alternative viable pour les anciens appareils, Google a l’opportunité de transformer un défi environnemental en une réussite durable. Il est temps d’agir pour prévenir une catastrophe écologique et embrasser l’innovation au service de la planète.

Si vous souhaitez explorer les avantages de ChromeOS flex et envisager une transition écologique pour vos appareils, je vous invite à lire notre Wiki sur ChromeOS Flex puis lancez-vous dans l’installation sur votre vieille machine.

Shares:

5 Comments

  • David Wynot
    David Wynot
    29 février 2024 at 8 h 51 min

    Bonjour Nicolas, bonjour Joel Albert

    L’expérience de Joel m’intéresse et prolonge ma reflexion. J’ai un Imac 27 Retina, belle bête de 2015 (occase). L’OS Mac le plus récent Monterey se met encore à jour.
    Je m’aperçois que j’utilise principalement Chrome genre 90% et que donc j’utilise ce Mac et son écran comme un gros Chromebook (16 Go de Ram) d’autant que pour retrouver qqs travaux sur un vrai Chromebook en voyage, je stocke sur Drive.
    Mais FlexOS pourrait m’intéresser autrement, puis je le porter sur Ipad (un vieux de 2010) ???

    Autre question moins importante, j’avais un Asus 100 P Cbk qui ne se met plus à jour (mais qui fonctionne toujours), jusqu’où ChromeFlex peut-il aller dans des mises à jour (de sécurité) ? Dead line d’obsolescence ?

    Reply
    • Mister Robot
      29 février 2024 at 9 h 15 min

      Bonjour,

      Dans les deux cas, allez-y ou comme dit un ami…. « Action » car c’est en testant que vous saurez si la migration est possible sur vos différents appareils.
      Je vous conseille également de vous tourner vers le forum du site –> https://mychromebook.fr/forum-chrome-os-et-chromebook/ Des utilisateurs ayant une certaine expérience de cet OS sauront vous donner des pistes.

      Reply
    • Nicolas
      5 mars 2024 at 7 h 51 min

      Hello, ton mac pourrait effectivement très bien tourner sur ChromeOSFlex, mais, test l’avant avec une clé USB, comme l’explique Mister Robot ( attention pas d’application Android sur Flex). Je n’ai pas fait de texte sur un Ipad de Flex cela pourrait être une bonne idée.

      Sur des machines ChromeOS plus anciennes, pour le moment pas de Flex, je ne pense pas que ce soit une volonté délibérée de Google de rendre obsolète ses appareils. Car aujourd’hui le groupe pousse justement dans le sens opposé avec une mise à jour de 10 ans et le projet Lacros

      Reply
  • Joël ALBERT
    Joël ALBERT
    26 février 2024 at 19 h 17 min

    Bonjour. Je comprends fort bien que vous recommandiez Google/Chrome OS/Chrome OS Flex.
    Mais s’agissant d’une cause d’intérêt public,écologique et donc mondiale qui plus est, il me semble qu’il faut aller plus loin que des intérêts spécifiques : tout ce qui est Google Chrome/Chrome OS/Flex vient de Chromium, qui comme Android, n’est jamais que du Linux. Il conviendrait donc pour vous de, certes, valoriser Flex OS ( que je compte d’ailleurs installer sur un vieux portable auquel il conviendra très bien ) mais aussi d’avoquer LINUX toutes versions, dont certaines sont légères et d’autres plus lourdes et plus spécéfiquement adaptées à des ordinateurs PUISSANTS ( tel celui sous Windows 10 avec lequel jécris – mais j’aurais pu écrire sous Windows 11 ou Linux Mint ou Manjaro par exemple ) et tout à fait aptes elles aussi à sauver ces 240 millions d’ordinateurs. Raison pour laquelle, je le dis sans embages, aussi en tant qu’utilisateur de mon 2ème Chromebook qui me satisafait PLEINEMENT ) que ce bruit qui court depuis plusieurs mois à propos d’une catastrophe me parait [pour le moins] surfait ! De même, sur mon Imac 27″ un peu dépassé qui ne reçoit plus de MAJ ni pour l’OS ni pour les logiciels par conséquent, je compte bien installer soit en parallèle, soit en remplacement, une version lourde de Linux qu’il supportera très bien.
    Car la réelle catastrophe réside dans la perte ( sauf émulation pas toujours évidente sous Wine ou autre ) de logiciels achetés et qui coûtent parfois fort cher, et dans la rétro-compatibilité n’est pas toujours évidente non plus . C’est pourquoi je vous encourage dans la promotion de Flex OS accompagnée d’une vaste sensibilisation à ce probleme, mais sans négliger d’évoquer AUSSI Linux toutes versions.
    Bien amicalement.

    Reply
    • Nicolas
      27 février 2024 at 7 h 29 min

      Je suis tout à fait d’accord avec votre point de vue et j’apprécie la profondeur de votre commentaire. Vous avez raison de souligner l’importance de ne pas se limiter à Chrome OS ou Flex OS, mais de considérer également les nombreuses distributions Linux comme une alternative viable, non seulement pour leur aspect écologique et leur contribution à la lutte contre l’obsolescence programmée, mais aussi pour leur flexibilité et adaptabilité à diverses configurations matérielles.

      Cependant, je partage votre enthousiasme pour Linux avec une certaine réserve concernant sa complexité perçue. Bien que Linux offre effectivement une grande variété de distributions, certaines étant particulièrement adaptées aux machines puissantes et d’autres plus légères pour les appareils plus anciens, il est vrai que pour beaucoup de gens, Linux peut sembler plus intimidant à utiliser par rapport à des systèmes d’exploitation plus grand public comme Chrome OS. Cette perception peut être due à une familiarité moindre avec l’interface utilisateur de Linux, à la nécessité de recourir à des lignes de commande pour certaines tâches, ou simplement à une méconnaissance des ressources disponibles pour aider les nouveaux utilisateurs.

      Cela dit, je suis entièrement d’accord sur le fait que Linux représente une excellente solution, surtout dans le contexte que vous avez décrit. Les distributions Linux peuvent effectivement prolonger la vie des ordinateurs plus anciens, offrant ainsi une seconde vie à du matériel autrement obsolète et contribuant à réduire les déchets électroniques. De plus, le caractère open source de Linux favorise une culture de partage et d’amélioration continue, ce qui peut conduire à des innovations significatives dans le domaine des technologies de l’information.

      Il est donc essentiel, comme vous l’avez mentionné, de promouvoir non seulement Flex OS mais aussi de sensibiliser davantage les gens aux avantages de Linux dans toutes ses versions. Cela pourrait inclure la mise en lumière des distributions Linux qui sont particulièrement conviviales pour les débutants, comme Linux Mint ou Ubuntu, afin de réduire la barrière d’entrée pour ceux qui pourraient être intéressés mais sont encore hésitants à cause de la complexité perçue.

      En résumé, je partage votre vision d’une approche plus inclusive dans la promotion des systèmes d’exploitation alternatifs, en reconnaissant à la fois les avantages écologiques, économiques et de personnalisation que Linux peut offrir, tout en admettant que des efforts supplémentaires pourraient être nécessaires pour rendre Linux plus accessible au grand public.

      Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.