Comment lancer applications et jeux Windows sur ChromeOS et Chromebook grâce à Shadow

Si vous suivez quelque peu l’actualité de ChromeOS, vous savez que Google veut faire de son système d’exploitation le point d’entrée de toutes les applications sans distinction de système et sans que l’utilisateur n’ait à se soucier de savoir s’il est nécessaire d’avoir Linux, Android, Chrome Os ou même Windows pour telle ou telle application ou jeux. 

Shadow ouvre le jeu sur Chromebook 

Depuis plus d’un an, ChromeOS fait tourner toutes les applications Android de façon très transparente et progressivement, les Chromebook accèdent également aux logiciels Linux. Contrairement aux autres systèmes d’exploitation ChromeOS est capable d’exécuter toutes les applications sans avoir à redémarrer son Chromebook, c’est ce qui rend très intéressant ce système.

Windows sur ChromeOS oui mais pas sans embuches

Google ne veut pas s’arrêter en si bon chemin et souhaite donner encore plus à ChromeOS en offrant la possibilité aux Chromebook d’exécuter les logiciels Windows via un DualBoot . Pour ma part je vois plusieurs difficultés à faire tourner Windows sur nos Chromebook et voici pourquoi :

  1. La première et non des moindres est la puissance des chromebook. En effet les ordinateurs sous ChromeOS n’ont pas besoins de beaucoup de RAM ou un processeur ultra-puissant pour tourner parfaitement, alors que Windows requiert :
    1. Processeur : 1 GHz ou plus rapide.
    2. RAM : 1 Go pour système 32 bits et 2 Go pour système 64 bits
  2. La seconde n’est autre que la capacité de stockage. La plupart des Chromebook ne possèdent que 16 voir 32 Go de mémoire, évidemment certains ont un espace de stockage plus important comme le prix d’achat. Windows requiert 16 ou 32 go en fonction de sa version.
  3. La troisième, plus anecdotique concerne la carte graphique, car les Chromebook n’ont pas été conçus pour le jeux et ils ne possèdent donc pas de carte graphique dédiée.

Le cloud computing à la rescousse de ChromeOS

Avec ces quelques lignes, vous comprendrez que je n’attends pas Windows sur mon Chromebook, mais il serait quand même parfois bon d’avoir un accès au système d’exploitation de Redmond pour des applications bien spécifiques n’existant que grace à Microsoft. Je pense à certaines applications de DAO-CAO comme autocad …

Après quelques recherches il est devenu clair que la solution devrait être disponible dans le Cloud pour que le système ne subisse pas les faibles performances de nos ordinateurs sous ChromeOS, comme peut l’être Vortex pour les jeux ou bientôt le projet Stream de Google. J’ai donc jeté mon dévolu sur la société Blade fondée en France en 2015 pour concevoir et développer l’avenir du PC, avec une vision simple : libérer les utilisateurs des contraintes du matériel physique en leur donnant accès à un puissant ordinateur basé sur le cloud.

Les avantages de Shadow sur ChromeOS

Le premier produit de Blade, Shadow, est un PC à hautes performances entièrement basé sur le cloud. Ce service novateur permet d’accéder à un ordinateur Windows 10 haut de gamme doté de toutes les fonctionnalités, via n’importe quel appareil compatible Internet, y compris un ordinateur portable, une tablette et un smartphone. Exempt de pannes matérielles dans les centres de données sécurisés de Blade, Shadow élimine les périphériques obsolètes grâce aux mises à jour régulières et gratuites des composants de pointe.

Vous l’aurez compris avec Shadow, nul besoin d’investir des milles et des cents sur un ordinateur ultra-puissant pour pouvoir jouer au jeux les plus gourmands ou exécuter les applications les plus lourdes.

Shadow est donc l’allié idéal pour nos Chromebook

Shadow sur ChromeOS et Chromebook

Dès la sortie de Shadows sur Android je n’ai cessé d’interroger l’équipe de Shadow sur la possible utilisation de l’application sur un Chromebook. La plupart du temps j’étais renvoyé sur la touche car l’application n’avait pas été conçue ou même pensée pour Chrome OS.  Mais vous connaissez mon côté baroudeur de l’informatique, j’ai donc naturellement proposé mon aide pour faire les tests et les retours de leurs applications, mais rien n’y fait j’ai dû, comme tout le monde payer mon abonnement pour vous pouvoir faire le test.

Les pré-requis pour utiliser shadow

Ce qui est intéressant ici, c’est que je ne vous parlerai pas de RAM, de carte graphique ou même d’espace de stockage, car tous les programmes sont exécutés dans le cloud sur des serveurs énormes et ultra puissants. Tout cela signifie que vous pourrez lancer tout ce que vous voulez sur n’importe quel appareil Android, ChromeOS.

La seule chose qui sera importante sera votre connexion internet. Alors évidemment privilégiez une connexion Fibre, plus stable que de l’ADSL,  ou la 4G, mais cela fonctionne pourvu que celle-ci soit d’au moins 15 Mb/s.

Le prix de Shadow

Avant de vous parler du prix de Shadow je tenais à parler du prix d’un ordinateur dédié aux jeux.  S’il est tout à fait possible d’assembler soi-même son ordinateur pour économiser quelques euros, la plupart des utilisateurs achètent l’appareil déjà préparé. En regardant du côté de la FNAC ou même de LDLC je me suis aperçu qu’un ordinateur portable pour gamer coûte entre 850 et 1800 €, tandis que pour un ordinateur fixe le prix pourra commencer à partir de 600 ou 700 €.

Evidemment si vous êtes un joueur compulsif, vous allez investir cette somme sans aucun complexe, mais pour les autres, les joueurs occasionnels, changer de machine juste pour un jeu n’est pas très judicieux. Avec Shadow il est donc possible de prendre un abonnement mensuel pour accéder au serveur de machine ultra puissante. Dans mon cas j’ai commencé par un abonnement d’un mois mais il est possible de s’abonner pour 3 mois ou 12 mois avec des offres préférentielles dégressives en fonction de la durée.

Vous pourrez donc payer de 44,95€ pour 1 mois mais seulement 34,95 par mois pendant 3 mois ou encore mieux 29,95€ si vous prenez un engagement de 12 mois.

Code promotionnel pour Shadow

Si comme moi vous voulez déjà faire un test d’un mois, sachez qu’il existe la possibilité de bénéficier de code promotion ou de code de parrainage. Avec le code de parrainnage, NICMHWXW  vous pouvez bénéficier de 10 € de remise sur votre prochaine mensualité.

Installation de Shadow sur ChromeOS et Chromebook

Vous avez enfin souscrit à votre abonnement Shadow, il est temps de passer à la prochaine étape qui est l’installation et le paramétrage depuis votre Chromebook. Pour cela rien de très compliqué : rendez-vous simplement sur le Google Play Store pour télécharger l’application Android de Shadow.

Nous y sommes, une fois complètement installé sur votre Chromebook, il suffit de lancer l’application.

Laissez-vous guider dans la découverte de l’application Shadow, cliquez plusieurs fois sur le bouton suivant, une fois la présentation de l’application faite, il est temps de passer aux paramétrage de votre PC sous Windows 10 depuis votre Chromebook. Il vous sera demandé de choisir votre région, la langue du système et du clavier puis de vous connecter ou créer un compte microsoft.

Petite remarque: il est préférable de faire le paramétrage sur une ligne adsl ou fibre pour que ce soit plus rapide. La configuration demandant un certain temps, prenez votre mal en patience.

Une fois Windows correctement installé, c’est au tour des applications et jeux de votre choix comme sur n’importe quel ordinateur windows que vous devrez installer.

Retour sur les tests de Shadow sur ChromeOS et Android

Avant de commencer ma critique, il faut rappeler que l’application Shadow pour Android est encore à l’heure où j’écris cet article dans une phase bêta. Il existe encore quelques bugs et  celui qui m’a gêné c’est l’arrêt inopiné de l’application.

Cela fait une semaine que j’utilise Shadow sur mon Chromebook, je peux donc enfin donner mon avis sur ce sujet. Le moins que je puisse dire c’est que je suis particulièrement conquis et  les jeux tournent parfaitement comme les logiciels.

Mes deux jeux de prédilection sur Shadow ont été Fortnite et PUBG. Avec le clavier et la souris tout est parfait, une réactivité impeccable et comme je suis joueur PC et pas de console cela me convient. Petit bémol sur l’usage d’une manette de jeux, j’ai constaté pas mal de lag et la réactivité est beaucoup moins bonne.

J’ai également utilisé Lightroom en version installée sur mon Shadow et je suis bluffé car  c’est fluide et réactif comme à la maison sur un PC performant. Attention encore une fois une connexion Internet avec un Upload élevé sera obligatoire pour jouir parfaitement du logiciel.

Comme je le disais au début, nous sommes encore sur une version Beta de Shadow sur Android et Chromebook. Il existe donc encore des freeze de l’application, mais lorsque cela fonctionne et ça fonctionne 95% du temps c’est génial.

Si je vous ai convaincu sur les plus de Shadow sur Chromebook et que vous voulez vous y essayer alors utilisez le code de parrainage suivant pour bénéficier d’une remise de 10€ sur votre premier mois : NICMHWXW

Nicolas

Pensez-vous que le cloud Gaming ou le Cloud working est l’avenir de l’informatique ? Donnez-moi votre avis, posez-moi vos questions dans la suite de cet article à travers vos commentaires.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

15 réflexions au sujet de « Comment lancer applications et jeux Windows sur ChromeOS et Chromebook grâce à Shadow »

  1. Pas mal de bug encore sous chrome OS, contrairement à l’application Windows, et iOS voir celle pour Linux.
    Et aucune manette complètement compatible.

    La seul qui fonctionne est ma Nimbus Steelseries prévu pour iOS à la base mais les joysticks sont inversé si on le déplace vers la bas il monte et inversement, donc inutilisable. La gestion de la souris est une catastrophe elle disparaît sur l’écran

    1. Pour le moment Shadow ne communique pas dutout sur le portage de son application sur ChromeOS donc elle n’est pas encore optimiser pour nos Chromebook, mais je pense que cela va s’améliorer dans le temps, surtout avec le passage à Android P sur nos Chromebook qui arrive très prochainement

  2. Bon j’ai repris un abonnement mais ca ne marche pas chez moi , j’ai essayé l’application linux et android …
    Autant avant j’avais l’erreur pour le streaming je ne l’ai plus mais ca bug toujours …. un peu décu je pensais que ca fonctionnerait

  3. Bonjour,

    Merci pour la découverte, parcontre je suis totalement d’accord avec AD4 et lolo45 ! Ça fait aucun sens pour moi !

    À ce prix là ils feront pas grand adeptes je crois. Pour ma part (pas pour gamer parcontre), j’utilise un peu le même principe que Shadow, je me suis créé une VM Windows chez OVH à 22$/mois environ et je roule tout ce que j’ai besoin de rouler en Windows en attendant que VirtualBox fonctionne pour de vrai sur nos Chromebook. Pour gamer, je crois que les gens vont rester avec leur PS4 ou autre juste à cause du prix… Voilà !

    1. J’ai l’impression que Shadow vous a entendu, il vient de lancer une offre de 30€ par mois à vie … pas loin de ton VM sur OVH, mais avec SHadow pas besoin de mettre les mains dans la cambouis, c’est du clé en main..

  4. OUI convaincu. Pour le tarif AD4 a tout dit. Mais nous sommes nés trop tôt ! Nous réfléchissons encore trop ‘système’, ‘application’, soyons honnête, ici sur mychromebook, ou d’autres sites, la population qui met des commentaires est plutôt passionnée et féru de technologie. On en oublie ce que veut l’utilisateur ‘lambda’ (ce n’est pas péjoratif, bien au contraire). Ce qu’on veut c’est couvrir un « besoin ». Je veux jouer, traiter du texte, faire du montage photo, visionner des films, documentaires… Je ne veux pas penser qu’il me faut Chromux ou WindIos. Alors rêvons un peu… On est en 20xx, je suis aux fin fond de la Creuse (c’est très joli d’ailleurs), j’ai un ‘device’ de base, je veux jouer 2 heures, faire un montage photo, l’envoyer à toute ma famille, et finir ma soirée avec un bon film. Toute la France est en 7G, personne ne sait plus ce que c’est, j’ai un credit de TrucCoin qui me permet de louer mes 2 heures de jeu (l’appli je m’en moque), de faire mon montage photo, etc…. C’est beau de rever Non ?

  5. Convaincu OUI mais pas à ce tarif. l’ensemble du tout numérique commence à gréver fortement le budget des ménages. Dans le temps, nous n’avions pas Internet, ni téléphone portable. Maintenant : 1 abonnement téléphonique par personne, un abonnement internet, 2 PC en moyenne par famille, un abonnement musique en ligne, un abonnement « Cloud », …
    Il est certain que le confort apporter par le numérique se paye assez cher. Dans mon cas, quand nous étions 6 à la maison : 6 abonnements téléphone à 15 € en moyenne, un abonnement « spotify » 15 €, un forfait internet free 35 €, cloud 2,5 € / mois, 2 chromebook, 5 pc windows, (estimés à 50 €/mois : Changement tous les 5 ans) soit un total de plus de 200 € / mois !!
    S’il faut rajouter 30 € par mois pour des accès au cloud « Windows » ou « jeu », cela représente une part non négligeable dans le budget de certaines familles. Difficile de finir les fins de mois sans être dans le « jaune », voir souvent dans le rouge.
    Hervé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.