Installation de la solution domotique Home Assistant

Dans le précédent article, je vous ai expliqué avoir découvert Home Assistant et pourquoi j’ai décidé de l’installer. Une de ces raisons est que l’installation de la solution domotique Home Assistant est très simple. Voici a procédure à suivre.

Matériel nécessaire

Pour ce tutoriel, je vais utiliser mon matériel que j’avais acheté pour Jeedom. Le détail est ici. Je vais donc utiliser:

Côté logiciel, j’ai installé sur mon chromebook:

Comme vous pouvez le constater, Linux ne sera pas nécessaire. Il n’y a pas de ligne de commandes à saisir 🙂

Le matériel est prêt, c’est parti pour l’installation…

Installation de la solution domotique Home Assistant

Téléchargement de l’image d’installation

La première étape consiste à télécharger l’image du système: En effet, Home Assistant est basé sur un système Linux. Il n’y a rien de bien compliqué, car il m’a suffit de me rendre sur le site officiel de Home Assistant et de télécharger l’image correspondant à mon matériel (Le raccourci est https://www.home-assistant.io/hassio/installation/):

J’ai donc cliqué sur le second lien  car je possède un modèle 4Go mais comme vous pouvez le constater, de nombreux systèmes sont compatibles.

C’est alors parti pour le téléchargement de l’image.

Décompression de l’image sur la carte mémoire

Une fois le fichier téléchargé, j’ai constaté que son nom est du style <hassos_rpi4-5.10.img.xz>. L’utilitaire <chromebook recovery utility> a besoin d’un fichier zip. Je vais donc procéder à sa conversion.

Pour cela, depuis mon chromebook, j’ai lancé l’application ZArchiver puis j’ai cherché le fichier précédemment téléchargé (par défaut, il doit se trouver dans le dossier <Téléchargement> du chromebook, il faut donc aller dans le dossier <download> du dossier /storage/emulated/0 (premier lien en haut à gauche)):

Un clic droit sur le fichier m’a permit de le décompresser dans un dossier grâce à l’entrée <Extraire vers>. Une fois cette opération effectuée, j’ai compressé le dossier correspondant en zip depuis l’explorateur de fichiers:

Ecriture de l’image sur la carte mémoire 

Une fois le fichier zip généré, l’écriture sur la carte mémoire peut alors commencer. Les étapes sont les mêmes que celles décrites durant l’installation de Jeedom. Pour résumer :

  • J’ai Inséré la carte mémoire dans le lecteur de mon chromebook (ou utilisé l’adaptateur)
  • j’ai ouvert l’application <chromebook recovery utility> puis j’ai cliqué sur la roue crantée en haut à droite pour sélectionner l’entrée <utiliser une image locale>
  • J’ai sélectionné le fichier zip généré précédemment
  • J’ai lancé le processus après avoir validé que la carte allait être effacée

A la fin de l’écriture sur la carte, j’ai cliqué sur le bouton <OK> et j’ai retiré (proprement) ma carte mémoire.

Installation du logiciel Home Assistant et de l’application mobile correspondante

La dernière étape est très simple puisqu’il m’a suffit de:

  • Insérer la carte mémoire dans mon Raspberry Pi
  • Relier mon Raspberry Pi à une source électrique et ma box Internet via un cable réseau de type RJ45
  •  Allumer mon Raspberry Pi et patienter environ 20 minutes le temps que l’image s’installe et que des fichiers se téléchargent (cette durée peut varier suivant votre connexion. Je suis connecté en ADSL … 🙁 )

Pendant ce temps, j’ai installé, sur mon téléphone et depuis le Playstore, l’application Home Assistant. Elle me permettra d’utiliser la solution depuis mon Smartphone. Au lancement, j’ai obtenu l’écran suivant:

Bonne nouvelle, j’obtiens directement l’adresse IP de mon Raspberry Pi et l’URL pour y accéder. En la saisissant dans mon navigateur, je peux alors constater l’évolution de l’installation:

En attendant que l’installation se termine, je suis alors retourné sur mon téléphone et j’ai cliqué sur l’instance proposée. J’ai obtenu le même écran sur mon télépone.

Configuration initiale de Home Assistant

Après avoir lu quelques articles sur www.mychromebook.fr, j’ai rafraîchis ma page web et l’écran suivant est alors apparu:

Comme vous pouvez le constater, je peux alors créer votre compte ou restaurer une sauvegarde précédente (snapshot). Je détaillerai cette procédure dans un prochain article.

J’ai donc renseigné les informations demandées et j’ai validé en cliquant sur le bouton <Créer un compte>. Sachez qu’il s’agit de données locales. Elles ne seront pas envoyées sur Internet ou dans le cloud.

J’ai ensuite donné un nom à mon installation et j’ai localisé mon domicile sur la carte. Cela n’est pas obligatoire mais je pense que cela me permettra de lancer des actions quand je quitte mon domicile. Enfin, j’ai finalisé l’installation en indiquant mon fuseau horaire et les unités que je souhaite utiliser.

En cliquant sur <suivant>, j’ai alors pu constater que Home Assistant a déjà découvert certains de mes équipements:

Pour le moment, cliquez sur le bouton <TERMINER> car  je vous parlerai de cette partie dans le prochain article…

Conclusion

Comme vous avez pu le constater, l’installation de la solution domotique Home Assistant est plutôt simple et ne requiert pas de compétences informatiques particulières. Pour résumer, il suffit de télécharger une image, la décompresser puis la mettre sur une carte mémoire. Cette dernière est alors insérée dans le Raspberry Pi qui devra alors être démarré. Dans le prochain article, nous verrons comment détecter et configurer nos équipements.

Que pensez-vous de cette procédure d’installation ? Avez-vous envie de vous lancer dans cette aventure ? J’attends vos retours en commentaires…

A bientôt

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

2 réflexions au sujet de “Installation de la solution domotique Home Assistant”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :