La chaîne BFM TV nous livre une “expertise” dépassée sur les Chromebook

Les Chromebook sont aujourd’hui dans l’air du temps, les sites de vente en ligne comme la Fnac, Darty, Boulanger ou encore Amazon communiquent sur les ordinateurs fonctionnant sous Chrome OS. Les Chromebook sont tellement tendance en ce moment, que même BFM TV, l’une des nombreuses chaînes d’informations françaises en continu, a décidé de s’emparer du sujet. Un article à lire sur le site est ainsi intitulé “Faut-il acheter un Chromebook, ce PC portable sans Windows ?

Lorsque l’un de nos lecteurs nous a fait parvenir le lien de cet article nous avons eu un moment de joie, jusqu’au moment où nous avons lu l’article. Une fois de plus c’est une désinformation que nous livre cet article, sûrement par manque de recherche de l’auteur Raphaël GRABLY, chef de service.

Pour aider Raphaël dans son prochain article, je peux lui proposer  de lire notre article sur Tout ce que vous pensiez savoir sur les Chromebook est incorrect et je propose aussi de corriger certaines inexactitudes, voir fausses informations. En voici certaines que j’ai relevé :

“Contrairement à Windows où l’utilisateur peut télécharger et installer une infinité de logiciels, Chrome OS se présente davantage comme une interface de smartphone où s’affichent des applications”

Aujourd’hui Chrome OS n’a pas plus accès que Windows à une infinité de logiciels, mais le système d’exploitation de Google offre accès à 4 types d’applications :

  • les millions d’applications d’Android, grâce au Play Store, 
  • les applications Chrome grâce au Chrome Web Store, 
  • les applications Linux 
  • Enfin via des conteneurs tel que Crossover aux applications Windows.

“Il n’y a donc pas de gestion de fichiers, telle qu’on peut la retrouver sur un ordinateur classique. Ce qui restreint les possibilités, mais évite toute mauvaise manipulation.”

Ici nous sommes dans la désinformation complète ! Chrome OS possède évidemment un gestionnaire de fichier. Plus simple d’accès que sur Windows tout est visible en un coup d’œil et pourtant tout aussi complet. Il est même possible d’y ajouter des services supplémentaires en un clic.

“A des prix comparables, des PC portables traditionnels risquent rapidement de s’avérer poussifs au quotidien.”

Sur le papier, les Chromebook ont l’air moins performants, dans la réalité il n’en est rien. Chrome OS étant beaucoup plus léger que Windows, il n’y aura pas besoin de composants survitaminés pour fonctionner sans aucun ralentissement. Ceci étant dit de plus en plus de Chromebook possèdent des processeurs Intel I5 ou plus et sont alimentés par une RAM de 8Go.

“Pour profiter de cet appareil, une connexion internet est donc nécessaire.”

Raphaël est resté bloqué en 2012, lors de la sortie des premiers Chromebook, depuis l’eau a coulé sous les ponts. Ainsi, il est tout à fait possible d’éditer un fichier Google Docs, d’écouter de la musique hors ligne, de stocker des films sur le SSD et même les regarder sans réseau. Comme sur Windows, évidemment il est impossible de surfer sur les sites web sans connexion à l’Internet 

“Un Chromebook constitue une alternative intéressante à un PC Windows […] à condition d’avoir des besoins numériques élémentaires”

Visiblement notre chef de service chez BFM TV n’a pas allumé de Chromebook depuis bien longtemps. Avec notre Chromebook nous pouvons dessiner avec des outils aussi performants, nous pouvons traiter du son, faire de la retouche photo. Je lui accorde aujourd’hui le fait qu’il soit encore difficile de faire du montage vidéo. 

“Si le choix est discutable pour un étudiant, un Chromebook peut être un bon achat, si l’on veut offrir un ordinateur portable à ses parents”

Ce raisonnement est assez étrange, en effet  quel est le besoin particulier pour un étudiant ? Un traitement de texte, un tableur, l’accès à l’Internet comme à une imprimante. Les Chromebook sont excellents pour cela, ils possèdent en plus une autonomie record, un antivirus intégré une durabilité hors norme.

Avec ce décryptage, j’ai essayé de reprendre point par point l’article de Raphaël GRABLY pour donner une véritable tribune aux Chromebook. Je serais d’ailleurs ravis d’échanger avec Raphaël pour lui apporter plus de détails et pourquoi pas lui prêter l’un de mes Chromebook. 

Qu’avez-vous pensé de l’article de BfmTv et de notre réponse ? Donnez-moi votre avis, posez-moi vos questions dans la suite de cet article à travers vos commentaires. 

@GrablyR @BFM_Tech @RMC @BFMTV

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

13 réflexions au sujet de “La chaîne BFM TV nous livre une “expertise” dépassée sur les Chromebook”

  1. Bonjour, j’ai acheté un chromebook il y a 1 an et je partage partiellement l’avis de BFM à part que c’est sans doute pour les étudiants que c’est le plus adapté… Pour la vie de tous les jours et les besoins simples, c’est top! Rapide, fiable, réactif, sécurisé et les produits google fonctionnent trés bien. Et j’ai un tactile ,c’est super ça!
    Mais c’est aussi une frustration fréquente pour moi : il manque pas mal de fonctions basiques. Par exemple impossible de choisir le délai avant mise en veille…Or ce délai est quand même assez long, ce qui est con pour la batterie. Et pas mal de petits trucs comme ça impossible à faire soi meme.
    Et là où cela se complique c’est quand tu veux bosser sérieusement : un exemple parmi d’autres là j’ai besoin d’un équivalent proche de Inkscape, j’ai essayé des dizaines d’app et de trucs en lignes, on est trés loin de mes besoins.
    Le navigateur de fichier ne sert pas à grand chose: même pas de menu contextuel pour envoyer sur google photo, impossible d’avoir des infos précises sur les dossiers et fichiers, la synchro avec google drive est une daube (impossible de l’arrêter, de savoir ce qui en cours de synchro, de mettre en pause…)
    J’ai besoin d’une appli pour faire un livre un peu complexe, ben c’est chaud de trouver quelque chose de fonctionnel.

    Quant au play store, c’est vrai qu’il y a des millions d’appli. Mais beaucoup beaucoup sont peu utilisables sans tactile, la majorité sont assez nulles et servent juste à placer de la pub et s’intègrent mal dans le bureau, par exemple taille des texte inadaptée, redimensionnement problématique ou inexistant. Top le navigateur de fichier avec de la pub….. Et le chrome web store, ils peuvent le fermer, je me retrouve a chaque avec des trucs qui fonctionnent mal voir pas du tout

    Et on m’avait laissé croire que j’aurais du linux, ben c’est mort, ça ne veut pas sur le mien on dirait. Bref au quotidien c’est super, mais je vais devoir me racheter un windows ou un linux en plus pour être efficace et ça me saoule

    Répondre
    • Je comprends ton problème, mais ce n’est pas le sujet au savoir est-ce que le dessin vectoriel fait parti des priorités des enfants, des adolescents, des utilisateurs, des seniors…Non.
      Par contre un Chromebook tactile à 299€ correspond parfaitement à leur utilisation.
      Par ailleurs pour les étudiants avec Gsuite pour l’éducation et les professionnels avec Gsuite Pro, c’est il y a sur chromebook une offre premium avec un meilleur service compatible avec Microsoft entre autre.

      Répondre
    • Bonjour,
      Le mieux c’est de s’acheter un chromebook compatible linux car le votre à l’air trop ancien?
      En ce qui me concerne, je suis pleinement satisfait de mon chromebook pour une utilisation quotidienne avec des appli Linux pour du plus spécifique.
      J’ai un Acer CB3-431
      Bonne journée

      Répondre
  2. Dans cette histoire, c’est aussi très décevant de voir qu’un journaliste puisse écrire un tel tissu d’âneries. J’attends d’un journaliste un minimum d’investigations, de connaissances du sujet, d’objectivité. Là de toute évidence, il parle des Chromebooks sans jamais en avoir utilisé un ne serait-ce que quelques minutes.

    Répondre
      • Si on compare Android et Apple avec un appareil sous Android Go dans les mains, c’est de la désinformation quand bien même, cette offre existe sur Android.

        Ce journaliste a fait le travail de Mr**de qu’on lui a demandé de faire comme à chaque fois que l’on doit mettre en lumière un produit Made By Google , tu le sais , je sais et maintenant on le sait tous.

        Répondre
  3. Sans oublier qu’avec le PlayStore on a accès à 50 explorateurs de fichiers disponibles si besoin.
    Les Chromebook sont en avance sur leur temps ; ils regardent déjà vers la 5G, le cloud gaming, Shadow, etc. Pendant que d’autres pleurent parce qu’ils ne trouvent plus le poste de travail, l’onglet démarrer ou l’antivirus à mettre à jour

    Répondre
  4. La désinformation est à la hauteur du délit de faciès que l’on subit qu’on est un utilisateur de Google, je n’attends plus rien d’eux et tout finira par se payer un jour ou l’autre

    Répondre
  5. Vous oubliez de mentionner le fait que Google pratique, non pas l’obsolescence programmée, mais l’obsolescence notifiée avec ses messages vous informant que « si vous voulez des mises à jour il vous faudra passer à la caisse pour un ordinateur plus performant !!!! » Cela sur du matériel vieux de trois ans.

    Répondre
  6. Désinformation de BFM sur les chromebook, c est nouveau ! Merci pour votre article qui explique bien le potentiel, quel plaisir d avoir le stockage dans Google drive et sur mon mobile. Les mêmes app également.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Item added to cart.
0 items - 0,00
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :