Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views :

Tout ce que vous pensiez savoir sur les Chromebook est incorrect.

/
/
/
311 Views

Mythe  : les Chromebook n’exécutent pas d’applications. Réalité : les Chromebook exécutent plus d’applications que n’importe quel autre appareil.

 

 

Tous les jours j’entends “Chrome Os et les Chromebook sont des outils lents, limités, uniquement fonctionnels en ligne et centrés sur le navigateur Chrome”. Je vais être franc avec vous : la plateforme de Google est actuellement la plus puissante et la plus performante du marché.

  • Les fans d’Apple se moquent de cette idée en avançant qu’un MacBook Pro peut exécuter le navigateur Chrome en bénéficiant des avantages d’un Chromebook. Le plus étant pour eux qu’ils disposent d’outils de création de contenu d’avant-garde. Mais à quel prix ?
  • Les utilisateurs de Windows considèrent les Chromebook comme mignons mais n’étant pas des outils professionnels sérieux. Par contre la Surface Book 2 tout en étant aussi minuscule est pour eux un véritable ordinateur.
  • Les développeurs Linux, peut-être les plus objectifs, admettent que les Chromebook sont intéressants, mais soutiennent qu’ils ne peuvent pas être utilisés pour le développement de logiciels.

Si les critiques étaient réelles dans les premières années d’existence de ChromeOS, aujourd’hui elles ne correspondent plus du tout à la réalité. Il est temps à présent de clarifier les propos de chacun en mettant fin à 10 mythes qui ne sont plus d’actualité sur les Chromebook.

Mythe 1: les Chromebook n’exécutent pas d’applications

C’est terminé l’époque où le système pouvait exécuter des applications et extensions du navigateur Chrome en étant exclusivement connecté. Aujourd’hui les meilleurs Chromebook peuvent exécuter de nombreuses applications venant de 3 systèmes d’exploitation différents. Ils peuvent accomplir simultanément au cours d’une même session des applications Android, Linux et Windows, sans double démarrage ou démarrage multiple à l’inverse de tout autre Os.

10 nouveaux Chromebooks bénéficient du support Google Play Store

 

Mythe 2 : les Chromebook fonctionnent mal avec les applications Android

En 2014, lors de  la démo d’Android sur ChromeOS à la Google I / O, j’étais impatient et très curieux du résultat.  En 2018, après des débuts difficiles et instables,  j’utilise quotidiennement et sans aucune difficulté les applications Android sur mon Chromebook. De plus, les applications sont adaptées aux écrans des Chromebook et dans l’emploi du clavier mécanique.

Chrome OS puisant sa force dans les fonctionnalités empruntées à Android  avec une évolution très régulièrement, tous les jours Chromium Gerrit nous révèle de nouveaux portages et nouvelles fonctionnalités venant d’Android. La prochaine possibilité sera l’accès aux fichiers des Applications Android directement dans l’explorateur de Fichiers de ChromeOS. Par la prise en charge d’Android, les Chromebook deviennent l’une des meilleures plateformes pour les applications de ce type. Et ce n’est que le début.

 

Mythe 3 : les Chromebook ne fonctionnent pas sous Linux

Beaucoup l’ignorent  mais Chrome OS est basé sur un noyau Linux. Hier en installant apres une démarche fastidieuse,  l’extension Crouton Integration il était possible d’exécuter des logiciels Linux sur ChromeOS. Demain comme il a été annoncé lors de la Google I / O 18, le portage des applications Linux se fera directement sur ChromeOS. Si actuellement cette nouveauté est accessible uniquement aux développeurs des applications avec Android Studio, la finalité est de libérer ChromeOS et Linux pour l’ensemble des utilisateurs.

Mythe 4 : les Chromebook n’exécutent pas Windows

Encore un mythe qui s’effondre, car si nativement les Chromebook ne peuvent pas exécuter d’applications Windows, il est tout à fait possible de les lancer via des contener comme CrossOver pour Chrome OS. Actuellement dans sa version bêta et totalement gratuit, vous retrouverez beaucoup d’autres applications Android capables d’exécuter des applications Windows.

Exécuter des applications Windows sur Chromebook, rêve ou réalité ?

 

Mythe 5 : les Chromebook sont lents

Lorsque nous comparons frontalement les fiches techniques des Chromebook à celles des PC fonctionnant sous Windows ou MacOs, ils sont censés être lents. Ils ont moins de RAM et les processeurs ne sont pas toujours haut de gamme. Pourtant, dans l’utilisation ce n’est pas du tout le cas. Bien sûr en lançant une application Windows dans un contener, elle sera effectivement  plus lente que sur son OS natif, car elle s’exécute dans un émulateur.

Effectuez maintenant comme 80% des utilisateurs, une utilisation courante des applications comme si vous étiez sous Windows ou MacOs et vous serez surpris par la rapidité d’exécution. ChromeOS étant l’un des systèmes d’exploitation les plus légers du marché, il fonctionne sans avoir besoin d’une monstrueuse machine très coûteuse.

Pour finir de maltraiter ce mythe, les Chromebook sont proposés également dans une gamme de machines très puissantes. La plus connue actuellement est le Pixelbook de Google mais Acer arrivant sur le marché avec le SPIN 13 doté d’office de 8 Go et un processeur de 8ème génération, il est certain que d’autres constructeurs vont suivrent cet exemple.

Mythe 6 : les Chromebook sont limités

Comme le faisait remarquer un célèbre humoriste, “des milieux bien informés s’autorisent à penser” que les Chromebook sont limités même lors de l’utilisation d’applications fonctionnant avec l’Internet. Nous pensons en premier lieu au navigateur Chrome. Pourtant il est number One dans le monde et bien sûr utilisé avec ChromeOs. Ce sont aussi des  milliers d’extensions donnant à ce browser un avantage certain, même si les milieux bien informés renient celles-ci. Même si cela peut sembler un peu bateau de l’écrire, mais seule votre imagination sera la limite car il existe une application Chrome pour chaque besoin. Vous avez ainsi par exemple la gestion de mot de passe via l’extension 1password ou la capture d’écran avec Awesome. Mais la liste étant trop longue, je vous invite à aller soit sur le Chrome Web Store, soit sur le Play Store pour découvrir l’étendue et les possibilités offertes.

Mythe 7 : les Chromebook ne peuvent pas être utilisés pour le développement de logiciels

Faux car les Chromebook fonctionnant de mieux en mieux sous Linux, Google fait la promotion des Chromebooks en tant que plate-forme de développement . Lors de la présentation de cette nouveauté, la firme a déclaré : “La prise en charge de Linux vous permettra de créer, tester et exécuter des applications Android et Web pour téléphones, tablettes et ordinateurs portables sur un seul Chromebook. Exécutez des éditeurs populaires, codez dans votre langue préférée et lancez des projets sur Google Cloud avec la ligne de commande. Tout fonctionne directement sur un Chromebook. “

Google ajoute un émulateur Chrome OS à Android Studio

 

Mythe 8 : les Chromebook ne peuvent pas être utilisés pour l’édition de photos

Hier il était difficile de faire du traitement de photos mais aujourd’hui ce n’est plus le cas. Même moi, c’est lors d’une discussion sur le groupe Télégram du Ckb_Show que j’ai redécouvert l’application Snapseed de Google fonctionnant sur mon Chromebook et pouvant traiter mes photos. C’est bien sûr pas la seule application permettant la retouche d’images sur Chromebook. Je pense au fameux Lightroom d’Adobe et les éditeurs en ligne comme Polarr.

 

Mythe 9 : les Chromebook ne peuvent pas être utilisés hors connexion

Quelque soit l’outil mobile que vous utilisez (Surface, MacBook, Chromebook) à partir du moment où celui-ci ne peut pas accéder au réseau, il sera restreint dans son utilisation et l’accès au cloud majeur comme Google Docs et Gmail.
Le Chrome Web Store contient des extensions gratuites offrant des fonctionnalités hors connexion. Même les concurrents à Google comme Microsoft et sa suite Office 365 fonctionne aussi bien en ligne qu’hors ligne.

Mythe 10 : les Chromebooks sont bon marché

Hier mais c’était hier, les premières machines sous ChromeOS étaient vendues effectivement à des prix défiant toute concurrence. Aujourd’hui, par leur montée en gamme les constructeurs augmente leur prix. Les Chromebook sont actuellement d’un rapport qualité prix excellent et même à 800 €, il vous sera proposé toutes les possibilités que j’ai listées ci-dessus, plus les caractéristiques spécifiques à chaque appareil. Aujourd’hui les Chromebook deviennent Premium avec des châssis aluminium, des processeurs de dernière génération, une RAM plus importante, des écrans tactiles convertibles, des stylets Wacom intégré et bien d’autres éléments encore. Alors cher ou pas cher ?

Conclusion :

Les Chromebook ne sont pas parfaits et ne conviennent pas à tous. Même si leur montée en gamme est amorcé, certains professionnels ne pourront pas se satisfaire d’un Chromebook. Ainsi sur de la modélisation 3D ou du montage de vidéos, ils montrent encore leur limite. Mais pour toutes les autres applications, il n’y a pas de frein à l’utilisation d’un Chromebook. Si vous utilisez déjà Chrome sur MacOs, Windows ou Linux et si de plus vous possédez un smartphone ou une tablette sur Android, alors vous êtes prêt pour passer sur Chromebook.

Petit plus, les Chromebook restent à ce jour la plateforme informatique la plus sécurisée de tous les temps. Mon conseil est de choisir celle vous convenant le mieux. Mais basez votre choix sur les faits nouveaux et non de vieux mythes que nous venons ici même de casser.

Vous êtes convaincu par Chrome OS et Chromebook et vous voulez en savoir plus avant de passer à l’achat, procurez-vous notre guide pour bien démarrer avec un Chromebook pour 9€99




Si vous voulez sauter le pas et acquérir un Chromebook vous pouvez trouver notre guide pour choisir votre Chromebook en fonction de vos besoins et de votre budget 

Source: computerworld.com

Image: burst

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Linkedin
  • Pinterest

4
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
Leslie BroughtonRYvesVanB Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Leslie Broughton
Invité
Leslie Broughton

les 10 commandements du chromebook à l’usage des prédicateurs 🙂

un converti de longue date ! 

R
Invité

Pour le point 10, bien que le prix d’achat augmente, dans un contexte entreprise le TCO (Total Cost of Ownership – qui inclut la masterisation, les mises à jours, patch, le support…) est bien moins élevé. Il peut donc s’agir d’économies significatives. Par contre ça suggère une approche orientée web pour la partie applicative métier.

Yves
Invité
Yves

Personnellement j’attends une version stable d’un lanceur d’appli Windows pour me débarrasser de Windows

Ce qui serait parfait c’est un chromeOS qui supporte android installable sur un PC

Et avec tout ça Tchao le dinosaure !

 

Pour les différents mythes, franchement qui n’a pas un smartphone avec 30G de 4G pour une 10aine d’euros? acheter un chromebook avec un i3, histoire d’enhrumer un W10, et android marche très bien.

 

VanB
Invité
VanB

l’édition vidéo est en effet une des dernières limites…

mais comme Google commence déjà à revoir son programme de montage YouTube, on peut imaginer qu’ils arriveront avec une solution complète

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :